Principal

Les verrues

Parapsoriasis - symptômes et traitement de la maladie

Parapsoriasis - sous ce nom se cache un groupe de dermatoses chroniques, dont le déroulement est accompagné d'un certain nombre de symptômes communs. Les symptômes caractéristiques sont l’apparition de papules ou d’éléments squameux, l’absence de douleur, de démangeaisons et d’autres désagréments, ainsi que la résistance au traitement. La maladie survient pendant une longue période, est difficile à traiter depuis de nombreuses années et revient souvent en rechute, en particulier pendant la saison morte.

Le parapsoriasis a été décrit pour la première fois par le dermatologue français Brock en 1902. Cependant, malgré la longue étude de la pathologie dermatologique, son mécanisme et ses causes de développement ne sont toujours pas parfaitement compris. Le diagnostic de la maladie est difficile car ses symptômes sont similaires à ceux de nombreuses affections cutanées courantes (rose et lichen plan, psoriasis commun, tuberculose cutanée ou eczéma séborrhéique).

Il n’existe toujours pas de tests de laboratoire permettant de poser un diagnostic précis. Par conséquent, les médecins sont encore habitués au diagnostic d’un test sanguin général et font une biopsie, en étudiant le matériel recueilli dans les lésions.

Causes de la maladie

Les causes de la maladie sont encore déconcertées par la communauté scientifique mondiale. Les scientifiques ont mis en avant plusieurs versions de l'origine de la parapsoriasis:

Infectieux. Cette version était populaire il y a plusieurs décennies, car les symptômes de la maladie ressemblent à ceux de nombreuses infections cutanées. En outre, la majorité des patients atteints de parasporose révèlent des violations de la perméabilité de la paroi vasculaire et de la fragilité capillaire, caractéristiques des maladies infectieuses (amygdalite, grippe, varicelle, etc.). Mais cette version n'a pas été confirmée, car aucun agent pathogène des infections susmentionnées n'a été détecté dans le corps du patient.

Auto-immune - au stade actuel, cette version est considérée comme dominante et repose sur le fait que les maladies de ce groupe se développent en tant que réaction inflammatoire auto-immune de la peau lors de l'introduction d'agents infectieux-toxiques dans le corps. Divers allergènes, virus, foyers d'infection chroniques entraînent des lésions de l'ADN des cellules et contribuent à l'apparition de lymphocytes T lymphocytaires associés à la peau et responsables de la majorité des affections cutanées inflammatoires. De plus, les facteurs suivants peuvent provoquer une réaction auto-immune du corps:

  • Dysfonctionnement du système digestif;
  • Maladies catarrhales;
  • Troubles du système endocrinien et des glandes endocrines;
  • Facteur climatique;
  • Écologie défavorable;
  • Exposition excessive aux UV;
  • Pathologie vasculaire;
  • Immunité réduite.

Il est souvent noté que diverses maladies infectieuses (amygdalite chronique, grippe ou ARVI) jouent le rôle de «déclencheur» et contribuent au développement du parapsoriasis aigu dans le contexte d’un affaiblissement général du système immunitaire.

Parapsoriasis - types, symptômes et photos

Les symptômes de la parapsoriasis sont divers, car ils distinguent plusieurs formes majeures de la maladie. Considérez les symptômes de chacun d’eux:

Larme

La maladie se manifeste par l'apparition de nodules typiques de couleur brun rougeâtre, de forme ronde ou ovale, d'un diamètre de 2 à 5 mm. Leur surface est recouverte d'écailles sèches, serrées au centre et traînant à la périphérie. Lors du grattage, un pelage écailleux apparaît, les écailles sont complètement enlevées, elles ne se cassent pas.

Avec un raclage intensif, des hémorragies ponctuelles (symptôme du purpura) apparaissent à la surface des nodules. Ce phénomène caractéristique est l'un des signes diagnostiques. Dans le même temps, les démangeaisons ou autres désagréments sont absents. Parfois, en même temps que les nodules, des taches apparaissent, couvertes d'écailles lamellaires et ressemblant à du roséola syphilitique. Les éléments de l'éruption ne sont pas susceptibles de fusionner, une fois leur résolution restante, les sites de dépigmentation sont conservés.

Localisation préférée des éruptions cutanées - membres et tronc, rarement une éruption cutanée apparaît sur les paumes, la plante des pieds, le cuir chevelu. L'évolution de la maladie n'affecte pas l'état de santé général, il n'y a pas de gêne. Cette forme de parapsoriaz se produit souvent à un jeune âge, principalement chez les femmes.

Parapsoriasis en plaques

C'est la forme la plus courante de la maladie, qui est principalement diagnostiquée chez les patients présentant des lésions concomitantes du système urogénital ou digestif. De telles pathologies ont un effet toxique et neuro-végétatif sur la peau.

Le début du processus pathologique est caractérisé par l’apparition de taches simples ou multiples, qui peuvent demeurer pratiquement inchangées pendant de nombreuses années. Il existe deux formes de plaque parapsoriaz:

  1. Petit éclaté (bénin);
  2. À grande échelle (inflammatoire, sujette à la dégénérescence dans le lymphome).

Les deux types de la maladie sont plus souvent diagnostiqués chez les hommes du moyen et du grand âge.

Petit éclaté

Ce type de parapsoriasis se manifeste par l'apparition de taches lisses ou légèrement rugueuses, ridées, de couleur jaunâtre-rougeâtre ou bleuâtre. La surface des taches est recouverte de fines écailles transparentes. Leur diamètre atteint 5 cm, leur forme peut être allongée (en forme de rayures) ou ellipsoïde.

Avec un traitement inapproprié ou une irritation mécanique de la peau, ces taches deviennent brillantes et ont des limites claires. Eruption cutanée localisée principalement sur la poitrine, dans le sacrum, sur les surfaces latérales du corps, sur l'abdomen, sur la face interne des cuisses et des épaules. L'évolution de la maladie est chronique, avec des périodes d'exacerbation et de rémission.

Krupnoblyashechny parapsoriaz

Elle se manifeste par la formation de points plats de configuration irrégulière ou de minces plaques ovales. Les contours des éruptions cutanées ont des limites claires, leur apparence ne s'accompagne pas de sensations désagréables et seule une légère démangeaison peut se produire.

Le diamètre de l'éruption cutanée est d'environ 10 cm, mais peut parfois atteindre 30 cm. Leur taille n'augmente pas mais, au fil du temps, leur nombre augmente. Localisé dans les parties inférieures de la poitrine, sur les surfaces fléchissantes des membres, sur la peau des glandes mammaires et sur les parties du corps qui sont le plus souvent soumises à des frictions contre les vêtements.

Tous les éléments en vrac sont recouverts de petites écailles écailleuses, leur couleur varie du rose blanchâtre au brun rouge. De grandes caractéristiques telles qu'une surface ridée ressemblant à du papier absorbant, une pigmentation mouchetée et la présence de télangiectasie sont caractéristiques des grandes plaques.

Cette forme de parapsoriasis se caractérise par une évolution chronique et peut hanter le patient pendant des dizaines d'années. Chaque troisième cas de la maladie se transforme finalement en mycose fongique. Si le centre de la parapsorose existe depuis longtemps, une infiltration (gonflement) apparaît, des démangeaisons, des papules se forment à la surface de la tache. Ce sont des signes alarmants qui peuvent indiquer une possible dégénérescence de la formation d'un lymphome malin.

Parapsoriasis lichénoïde

Il est beaucoup moins courant et se caractérise par l'apparition de petits éléments nodulaires de couleur brun rougeâtre, de la taille d'une tête d'épingle. Ils ont une surface brillante, avec une dépression au centre, couverte d'écailles en écailles. Les petits nodules peuvent fusionner et former de grandes plaques individuelles. Parfois, l'éruption se trouve sur des lignes qui, à l'intersection, forment un motif ressemblant à un maillage. Les foyers sont localisés sur le corps et ne provoquent pas de sensations subjectives.

Eruption cutanée rappelant les manifestations du lichen plan, ce qui rend difficile l'établissement du diagnostic correct. Lors du raclage des foyers, un purpura doux apparaît. Après cicatrisation et résorption des lésions, il reste une pigmentation brunâtre ou une atrophie superficielle de la peau.

La maladie est diagnostiquée chez les patients âgés de 20 à 40 ans, quel que soit leur sexe, chez les enfants est rare. Il a un long parcours et une immunité au traitement. Dans certains cas, peut être transformé en mycose fongique.

Parapsoriasis aigu

De nombreux experts considèrent qu'il s'agit d'un type de parapsoriaz en forme de goutte se présentant sous forme aiguë. La fièvre, une adénopathie, une faiblesse et une détérioration générale de l'état de santé précèdent souvent l'apparition des lésions. Les éruptions cutanées diffèrent par leur polymorphisme, c'est-à-dire que sur la peau, des éléments sous forme de bulles, de papules, de pustules et de boutons peuvent apparaître simultanément. Une éruption cutanée apparaît sur tout le corps, saisissant le visage, la surface des mains et des pieds.

Parmi les éléments de l'éruption, caractéristiques du parapsoriasis en forme de goutte, apparaissent des papules, au centre desquelles se forment des vésicules hémorragiques, remplies de sang. Ils sèchent rapidement et forment une croûte sombre et dense. Habituellement, de tels éléments papulaires se forment au début de la maladie. Après la chute des croûtes, il reste sur la peau une pigmentation et de fines cicatrices ressemblant à des traces de variole.

Dans la forme aiguë du parapsoriasis, la membrane muqueuse de la cavité buccale peut être affectée. Des papules blanchâtres apparaissent au palais, à la langue ou à l’intérieur des joues. La forme aiguë de la maladie dure 5 à 6 semaines et peut dans certains cas se transformer en maladie chronique. Les cas de parapsoriasis aigu chez les enfants sont rares, ils tombent surtout malades après avoir contracté une maladie infectieuse (grippe, mal de gorge, SRAS).

Dans toute forme de parapsoriaz, l'état général du patient ne souffre pas pratiquement, il existe même une démangeaison douloureuse caractéristique d'autres maladies de la peau. Il y a une détérioration de la santé et une augmentation de la température seulement avec les manifestations aiguës.

Les foyers de la maladie restent longtemps sur la peau et sont difficiles à traiter. Les rechutes sont plus fréquentes pendant la saison froide et la rémission est généralement observée en été. Vous pouvez voir les différentes formes de la maladie sur la photo de parapsoriasis sur Internet, où tous les symptômes caractéristiques de divers types de pathologies sont clairement présentés.

Méthodes de diagnostic

Il est difficile de diagnostiquer correctement le parapsoriasis, car ses manifestations sont très similaires à d'autres maladies de la peau (lichen plan, psoriasis commun, eczéma séborrhéique). À ce jour, il n’existe pas de tests de laboratoire fiables permettant un diagnostic précis.

Lors de l'examen d'un patient, le médecin s'appuie sur le tableau général des symptômes cliniques, le test sanguin et le résultat de l'examen de la peau des lésions (biopsie). Sur la base de ces données, un spécialiste expérimenté peut établir un diagnostic correct et différencier diverses formes de parapsoriasis d’autres pathologies dermatologiques.

Traitement

Comment traiter la parapsoriasis si la maladie n'est pas immunisée contre les méthodes thérapeutiques les plus courantes? Les principales formes de la maladie sont difficiles à traiter.

Il est plus facile de faire face aux manifestations de parapsoriasis aigu, car celles-ci dépendent en grande partie de la violation du tractus gastro-intestinal. Après un traitement correctif et la normalisation des fonctions des intestins, de l’estomac et d’autres organes internes, la maladie disparaît.

Dans d'autres cas, il est nécessaire d'identifier et d'exclure les facteurs qui provoquent l'apparition d'éruptions cutanées. Ceux-ci peuvent être des désordres métaboliques, des pathologies graves de divers systèmes corporels ou des foyers d'infection chroniques.

Lors de la mise en œuvre d'une thérapie complexe, la cohérence et la systématicité sont importantes, alors seul le traitement sera efficace. Le médecin choisit le schéma thérapeutique individuellement, en fonction de la forme de la maladie, de la gravité des lésions et du stade du processus psoriasique.

Au stade initial du traitement, un examen complet est nécessaire afin de déterminer les facteurs qui provoquent l'apparition de précipités. Si vous n'identifiez pas la cause de la maladie, le traitement ne donnera aucun résultat.

En cas de plaque et de parapsoriasis aigu, une attention particulière est accordée à l'état des organes internes et du système digestif. Le patient doit être référé pour consultation à un gastroentérologue. Au cours d'un examen plus approfondi, le patient peut avoir besoin de consulter d'autres spécialistes: un thérapeute, un neurologue, un endocrinologue, un chirurgien vasculaire ou un allergologue. En identifiant les causes qui provoquent la manifestation de parapsoriasis, un traitement est prescrit pour éliminer la maladie sous-jacente.

Dans la forme aiguë du parapsoriasis, des médicaments antibactériens (macrolides, tétracyclines, pénicillines) sont prescrits au patient et des antipaludéens sont également utilisés. Si l'apparition de l'éruption est accompagnée de démangeaisons, prescrire des antihistaminiques.

De nombreux médicaments utilisés pour traiter la parapsoriasis ont des propriétés hépatotoxiques, c'est-à-dire détruisent les cellules du foie. Par conséquent, le traitement complexe doit inclure des médicaments dont l'action vise à maintenir les fonctions de cet organisme.

Un traitement important est l’utilisation d’agents fortifiants et de complexes multivitaminiques contenant les vitamines A, E, C, groupe B. Pour améliorer la circulation sanguine et l’état de la peau, l’acide nicotinique est prescrit en comprimés ou par voie intramusculaire. La durée des vitamines n'est pas limitée, les médicaments sont pris en cours, pendant 2 à 3 mois, puis après la pause, la prise de vitamines est poursuivie.

En cas de maladie grave, les corticostéroïdes sont utilisés, le médecin calcule la dose requise individuellement et détermine la durée du traitement. Les médicaments hormonaux suivent des traitements de courte durée car ils présentent de nombreuses contre-indications et effets secondaires.

Méthodes de physiothérapie

La physiothérapie est largement utilisée dans le traitement du parapsoriasis. Le meilleur effet thérapeutique est obtenu en utilisant les méthodes suivantes:

  • UV généraux et sélectifs;
  • Phonophorèse (avec onguent solcoséryle et rétinol);
  • Héliothérapie;
  • Traitement PUVA;
  • Bains de brome, sulfuriques et carboniques.

Comme l'évolution de la maladie est longue, caractérisée par des périodes de rechute et de rémission, les patients peuvent appliquer les méthodes de la médecine traditionnelle à domicile. Ils donnent d'assez bons résultats en complément du traitement principal.

Remèdes populaires

L'utilisation de remèdes maison doit être coordonnée avec votre médecin, dans ce cas, les méthodes traditionnelles en bénéficieront.

En tant qu'agents photosensibilisants qui empêchent l'apparition de pigmentation sur la peau, prenez la teinture de calendula ou de millepertuis. Pour le traitement externe des lésions avec une crème (avec des extraits de plantes médicinales). En outre, une pommade basée sur la série, camomille, réglisse, chélidoine, eucalyptus aide à réduire les manifestations cutanées. De plus, la décoction de ces herbes est ajoutée aux bains chauds, qui peuvent être pris 2 à 3 fois par semaine.

Pour le traitement des lésions, il est recommandé d’utiliser de la teinture alcoolique de chélidoine. Vous pouvez le fabriquer vous-même ou l'acheter dans une pharmacie. Un bon effet dans le traitement des éléments secs donne l'utilisation d'une pommade faite maison à partir des racines de reine des prés. Pour la préparation d'une composition thérapeutique, les racines sèches de la plante sont réduites en poudre à l'aide d'un mélangeur.

Ensuite, prenez la moitié de la même tasse de la même quantité de vaseline. Les ingrédients sont mélangés pour obtenir une masse homogène, chauffés au bain-marie pendant 5 minutes, refroidis et utilisés aux fins prévues. Le traitement des éruptions cutanées telles que la pommade peut être effectué 2 à 3 fois par jour. Les restes de la composition non utilisée peuvent être conservés au réfrigérateur.

Un rôle spécial dans le traitement de parapsoriaz est attribué à une nutrition adéquate. Ajuster le régime alimentaire aidera à récupérer rapidement et à réduire la fréquence des rechutes. Les viandes fumées et les aliments en conserve doivent être exclus du menu, limiter la consommation d'aliments sucrés, gras, salés et épicés. L'accent doit être mis sur les aliments riches en protéines (viande, poisson), y compris les légumes et les fruits frais (sauf les fruits rouges), les produits laitiers, le fromage cottage, le miel et les légumes verts. Pas de bouillons forts, les céréales, les boissons au lait aigre sont utiles.

Les adeptes de la médecine traditionnelle recommandent chaque jour de manger une poignée de graines de citrouille crues, ce qui réduira les manifestations de la maladie. De plus, les experts conseillent d’utiliser plus de liquide (jusqu’à 2,5 litres par jour). Cela peut être une eau de boisson ordinaire ou minérale, des jus de fruits, des compotes, des boissons aux fruits, du thé vert ou des tisanes.

Prévention

Les mesures préventives consistent à détecter et à traiter rapidement les foyers d’infection et d’autres maladies touchant les organes internes. Pour renforcer les défenses de l'organisme et renforcer l'immunité, il est recommandé de prendre des agents fortifiants et des complexes de vitamines.

Pour réduire les risques de récidive, vous devez éviter les maladies catarrhales et adhérer à une nutrition appropriée et rationnelle.

Parapsoriasis: types, symptômes, traitement, conseils du médecin

La parapsorose est une combinaison de quelques maladies cutanées rares. Les éruptions cutanées ressemblent aux éruptions cutanées du psoriasis, c'est pourquoi on les appelle ainsi. La raison est inconnue. Chronique. Le traitement est effectué par un dermatologue.
Code ICD10: L41. Nom latin: parapsoriasis. Selon la classification se réfère aux maladies de la peau papullosquamous.
La principale différence entre le parapsoriasis et le psoriasis est que la triade psoriasique est présente dans le psoriasis, mais pas dans le parapsoriasis.

Contenu:

Raisons

Le parapsoriasis est un groupe de maladies dont l'étiologie est inconnue (c'est-à-dire la cause).

Les observations médicales indiquent la présence fréquente d'éruptions cutanées de parapsoriasis après des maladies infectieuses de nature bactérienne et virale: SRAS, varicelle, rougeole, pneumonie, mal de gorge, oreillons, fièvre typhoïde, fièvre scarlatine et autres.

Actuellement, la théorie généralement admise est l'allergie infectieuse avec un mécanisme auto-immun. C'est-à-dire qu'après une maladie infectieuse, le système immunitaire commence à reconnaître les cellules de son propre organisme comme étrangères et commence à les attaquer. Sur la peau, cela se manifeste par un épaississement excessif sous forme de papules (nodules), une kératinisation excessive par les squames.

Types de parapsoriasis

  1. Parapsoriasis en goutte d'eau
  2. Parapsoriasis aigu ou maladie de Muha-Haberman
  3. Parapsoriasis Blyashechny - petit et grand blaspid
  4. Forme lichénoïde de parapsoriasis

Parapsoriasis en goutte d'eau

Synonymes: lichen lichénoïde chronique, dermatite nodulaire psoriasiforme.
Il survient chez les personnes âgées de 10 à 30 ans, très rarement - chez les enfants de moins de 10 ans.

Une parapsorose en forme de goutte survient souvent après une infection aiguë ou une exacerbation de maladies infectieuses chroniques: infection virale respiratoire aiguë, amygdalite, amygdalite chronique, parotidite, varicelle, invasion helminthique, etc.
Certains dermatologues considèrent même cette forme non pas comme une maladie indépendante, mais comme une vascularite toxique, c'est-à-dire une réaction toxique aux vaisseaux après l'infection.

Sur la peau du tronc, les extrémités présentent des papules (nodules) rougeâtres et arrondies et plates de 2 à 4 mm. Ne fusionnez pas entre eux. Il n'y a pas d'éruption cutanée sur la tête, les paumes et la plante des pieds. Il n'y a pas de prurit. La santé globale ne souffre pas. La maladie dure depuis des années, amélioration - en été, détérioration - en hiver.

Les symptômes

  • Symptôme "peeling caché". Au début de la maladie, vu des papules ne sont pas couverts d'écailles. Mais lors du raclage, un pelage squameux est noté (c’est-à-dire de petites écailles). C'est ce qu'on appelle le peeling caché.
  • Symptôme d'hémorragie ou de purpura. Lorsque vous appuyez légèrement sur les papules en grattant, des hémorragies par points apparaissent près de l'épaisseur de la peau.
  • Symptôme cachet. Après un certain temps, la papule est recouverte d'une seule échelle, qui lui est attachée au centre et séparée de la papule le long de sa périphérie. Lors du grattage, la balance est entièrement séparée de la papule, sans se briser.

Une fois la peau débarrassée des éruptions cutanées, il peut rester des poches de pigmentation réduite.

Le diagnostic différentiel du parapsoriasis en gouttes est réalisé avec

  • lichen plan,
  • syphilis secondaire,
  • toxicoderma,
  • le psoriasis,
  • lichen zhiber,
  • vascularite allergique.

Traitement du psoriasis en gouttes

  1. Antibiotiques pénicilline.
  2. Antihistaminiques
  3. Isoniazide, PAS.
  4. Vitamines des groupes B, D, C, acide nicotinique.
  5. Traitement PUVA.

Nous regardons la vidéo de la façon dont la thérapie PUVA est effectuée:

Parapsoriasis aigu ou maladie de Mucha-Haberman

Etat général - fièvre, faiblesse, ganglions lymphatiques enflés.

Les éruptions cutanées sont identiques - papuleuses (nodulaires). Mais gonflement plus prononcé de chaque papule. Au centre des papules, des bulles peuvent se former avec un contenu incolore ou même sanglant. Des hémorragies sous-cutanées peuvent apparaître autour des papules elles-mêmes. Ensuite, les bulles s’ouvrent et il reste une croûte noire. Par la suite, une cicatrice rougeâtre peut rester à cet endroit. Par conséquent, un autre nom pour la maladie est le parapsoriasis varioliforme aigu ou PLEVA - pityriasis lichenoides et varioliformis acuta.

De plus, certains éléments de l'éruption cutanée correspondent au parapsoriasis classique en forme de goutte, qui indique la variabilité de l'éruption cutanée, c'est-à-dire son polymorphisme. Un certain nombre de dermatologues estiment que la parapsoriasis aigu est un type de goutte.

Des éruptions cutanées peuvent apparaître dans la bouche - papules blanchâtres jusqu'à 2 mm.

Durée de la maladie - de 2 à 6 semaines.

Traitement de parapsoriasis aigu

  1. Antibiotiques. Érythromycine, tétracycline ou pénicilline. Le traitement dure au moins 2 semaines. Habituellement, immédiatement, le lendemain, on constate une amélioration de l'état de santé général, une normalisation de la température. Quelques jours plus tard, les manifestations cutanées sont positives.
  2. Antihistaminiques. Pour réduire l'apparition d'une réaction allergique. Claritin, loratadine, suprastin, Erius, Telfast.
  3. Les corticostéroïdes (prednisolone) à prendre par voie orale pendant 7 à 10 jours.
  4. Pommades et crèmes corticostéroïdes: Fluorocort, Akriderm, Triderm, Sinaflan, Belosalik et autres. Cours court de 10 à 14 jours.
  5. Traitement PUVA.

Parapsoriasis en plaques ou maladie de Broca

Synonyme - Versicolor chronique tacheté.

Hommes malades âgés de plus de 30 ans. Souvent, le parapsoriasis en plaques survient à la base de maladies du tractus gastro-intestinal et du système urinaire. Avec un traitement adéquat de ces maladies, il se produit une régression des éruptions cutanées.

Le symptôme principal: des taches sur la peau du tronc et des extrémités apparaissent brun jaunâtre, rose, avec des bords nets. La taille des taches varie de 2 à 10 cm.Parapsoriasis à petites plaques - taches atteignant 5 cm de diamètre, parasoria de grande taille - jusqu'à 10-15 cm.La forme de grande taille se loge parfois dans le lymphome de la peau. Par conséquent, ces patients sont enregistrés auprès d'un dermatologue pour un examen annuel.

Les taches ne sont pas couvertes d'écailles ou un symptôme de «pelage caché» peut être détecté lors du grattage. C'est aussi un symptôme caractéristique du papier de soie - un pelage à la surface des taches est léger, comme si la tache était recouverte de papier de soie.
Infiltration, gonflement et épaississement de la peau dans la zone des taches ne sont pas.

Le bien-être général des patients ne souffre pas. Il n'y a pas de prurit.

La maladie passe en été et redevient aiguë en hiver.

Le diagnostic différentiel du parapsoriasis en plaques est réalisé avec

  • Le psoriasis
  • Lymphome de la peau
  • Eczématides
  • Eczéma séborrhéique
  • Anétodermie
  • Mucinose folliculaire commune

Traitement

  • Le parapsoriasis en plaques est difficile à traiter.
  • Recherchez si le patient a une maladie des organes internes, en particulier du tractus gastro-intestinal ou du système génito-urinaire. S'il y en a, ils traitent cette maladie. En règle générale, le parapsoriasis en plaques disparaît également après le traitement.
  • Thérapie de vitamine. Groupe de vitamines B, D, C, acide nicotinique. Cours de 10 jours. Vous pouvez remplacer les complexes multivitamines.
  • Traitement PUVA.
  • Cours de pommade corticostéroïde pendant 4 semaines avec une pause de 2 à 3 semaines.

Parapsoriasis lichénoïde

Synonymes: parakératose marbrée, versicolor versicolor, parakératose réticulaire, parapsoriasis lichénoïde chronique de Juliusberg.

Une forme très rare de parapsoriasis. Souvent, un dermatologue pour sa pratique ne peut pas obtenir un tel patient.

La maladie survient à la fois chez les hommes et les femmes - entre 20 et 40 ans.

Symptômes: papules arrondies et plates (nodules) de 1 à 2 mm, de couleur rouge rosé ou brun-rouge apparaissent sur la peau du tronc et des extrémités. La surface de la papule est recouverte de petites écailles. Ceci est très similaire à lichen ruber. Certaines papules peuvent même avoir une bosse au centre. Au fil du temps, les éruptions cutanées peuvent se confondre, formant des conglomérats.

Il n'y a pas de prurit (et c'est l'un des principaux symptômes de la privation de lichen)! La santé globale ne souffre pas. Les muqueuses ne sont pas affectées.

La maladie est une longue, chronique, au fil des ans. Les exacerbations le plus souvent au printemps.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec

  • Jacobi Poikilloderma
  • Plan du lichen rouge

Traitement

Extrêmement difficile à traiter. Quelqu'un aide PUVA-thérapie, cours de vitamines. Quelqu'un - traitement de spa (hôpitaux de sel et de boue).

Même de nombreux patients atteints de parapsoriasis lichénoïde n’aident même pas les pommades à la corticothérapie. Dans ce cas, prescrivez des immunosuppresseurs anticancéreux (métatrexate).

Parapsoriasis: formes et symptômes, évolution et méthodes de traitement

Sous le nom de "parapsoriaz", on associe un groupe de dermatoses, qui sont des maladies chroniques de longue durée avec un agencement superficiel d'éléments. De nombreux symptômes de parapsoriasis, c'est-à-dire de papules et d'éruptions squameuses squameuses (squameuses) sont également caractéristiques du psoriasis, des espèces de lichen rouge et plat, de l'eczéma séborrhéique. Cependant, il n'y a pas de sentiments subjectifs sous la forme de démangeaisons d'intensité ou de douleur variables. Quelles sont les causes et comment traiter ces maladies?

Causes du parapsoriasis

Malgré une longue étude (plus de 100 ans), de nombreuses questions concernant les causes et les mécanismes de développement de cette pathologie dermatologique sont totalement incompréhensibles. À cet égard, un certain nombre de maladies indépendantes restent sous le même nom de groupe. Il existe également une combinaison de ces éléments chez un patient, ce que des chercheurs individuels suggèrent la présence de formes transitoires.

Dans certains cas, les éruptions cutanées sur la peau sont similaires à celles de la syphilis secondaire ou de la tuberculose disséminée, de la méningite tuberculeuse, etc. Cependant, à l’heure actuelle, le lien avec ces agents pathogènes infectieux est totalement rejeté.

Chez les patients atteints de parapsoriasis, des troubles structurels importants de la paroi vasculaire ont été identifiés sous la forme d’une diminution de la résistance (stabilité) des capillaires et d’une augmentation de leur perméabilité. Des troubles similaires se retrouvent dans la grippe, les maux de gorge, le typhus, la méningite à méningocoques, la scarlatine, la rougeole, la varicelle et de nombreuses autres maladies infectieuses.

Dans ce cas, le parapsoriasis est-il contagieux? Cette crainte est intolérable, car des maladies du groupe des parapsoriasis se produisent également chez les personnes dans le corps desquelles la présence d'agents pathogènes des infections susmentionnées n'a pas été découverte. En outre, les premiers surviennent dans diverses intoxications, toxicose capillaire, invasion helminthique, maladies allergiques ou susceptibilité à des réactions allergiques, certaines maladies du collagène. Mais, en même temps, ils peuvent avoir des foyers d’infection chronique (amygdalite chronique, rhinosinusite, ostéomyélite, pyélonéphrite, cholécystite chronique, pneumonie, etc.).

La théorie dominante du développement des maladies de ce groupe est la réaction auto-immune inflammatoire de la peau du corps. Une telle réaction est provoquée par des antigènes résultant de l'action d'agents infectieux toxiques (virus de maladies infectieuses aiguës, intoxications diverses, foyers d'infection chroniques, allergènes, etc.).

Ils conduisent à des dommages de l'ADN cellulaire avec la formation de défauts qui contribuent à l'émergence de lymphocytes T lymphocytaires régulateurs adaptatifs. Ces derniers sont formés dans les tissus périphériques à partir des lymphocytes T du tissu lymphoïde associé à la peau et sont responsables de la plupart des maladies inflammatoires de la peau résultant de la stimulation du corps par des antigènes.

Les maladies somatiques (affections chroniques du foie, de l'estomac, des intestins), les rhumes printaniers et automnaux, les rayons ultraviolets excessifs, les dysfonctionnements endocriniens et les maladies des glandes endocrines, les conditions environnementales peu favorables, les facteurs de température, etc. peuvent provoquer une réaction auto-immune inflammatoire.

Les troubles lymphatiques à cellules T, qui entraînent la prolifération (croissance) de cellules du tissu lymphoïde dans la peau, sont capables de se déplacer de la peau vers d’autres zones par les voies sanguine et lymphatique.

Formes cliniques et manifestations

À l'heure actuelle, les formes de pathologie suivantes concernent principalement le parapsoriasis:

  • Larme, ou parapsoriasis tacheté.
  • La plaque ou la maladie de Broca.
  • Lichénoïde.

Certains dermatologues distinguent d'autres formes, mais elles sont extrêmement rares. En raison du manque de compréhension de l'étiologie et de la pathogenèse de ces maladies, il n'existe pas de classification claire. Selon une majorité de spécialistes, diverses formes sont considérées comme des maladies indépendantes distinctes avec leurs manifestations spécifiques et la nature du cours.

Parapsoriasis en goutte d'eau

Elle est caractérisée par de nombreux auteurs par une vascularite superficielle infectieuse-allergique (inflammation de la paroi interne des petits vaisseaux). Il se développe principalement à l'âge de 30 ans au printemps et à l'automne, le plus souvent après avoir eu mal à la gorge, à la grippe ou à une pneumonie. La maladie touche environ deux fois plus de femmes que d'hommes. Par type de flux, on distingue les variantes chroniques, les plus courantes, subaiguës et aigues.

La maladie se manifeste par l'apparition de petites papules dermiques denses (nodules) de surface lisse, de forme ronde ou ovale, de couleur rose pâle, moins communément de couleur rouge brunâtre et disposées par voie intracutanée. Les éléments ne sont pas sujets à la fusion ou au regroupement.

La localisation habituelle des lésions est la surface latérale de la poitrine, la surface interne des épaules et des avant-bras, la région du mamelon, le bas de l'abdomen et le haut du dos, la surface interne des cuisses, le sacrum et les fosses poplitées, très rarement - le cuir chevelu, le visage, la face palmaire surface plantaire du pied. À la base des nodules, un léger gonflement (infiltration) est à peine déterminé. Les démangeaisons et les douleurs sont absents.

Dans certains cas, avec des papules, une éruption tachetée de rose rouge vif apparaît sur la peau, qui est souvent recouverte de petites écailles en forme de plaques. L'éruption devient plus prononcée lorsque la surface de la peau est réchauffée. Cette variante de la maladie est parfois appelée «parapsorose tachetée». En ce qui concerne leur apparence, les éruptions roseolous ressemblent aux éruptions cutanées de la syphilis secondaire. Par conséquent, tous les patients sont soumis à un diagnostic différentiel.

Forme chronique

Dans la variante chronique, les éléments de l'éruption traversent quatre stades de développement, caractérisés par les symptômes suivants:

  1. Le symptôme du pelage "caché" - lorsqu’on gratte la surface lisse de la papule (en l’absence de pelage), de petites écailles squamiformes apparaissent à sa surface.
  2. Symptôme "purpura" - en raison d'intensité plus intense que lors de l'identification du symptôme précédent, les hémorragies papuleuses se grattent sous forme de purpura.
  3. Le symptôme du film "collodion", qui apparaît pendant la période où les symptômes sont atténués, est principalement fixé au centre de la papule, légèrement séparé de sa surface le long de la périphérie;
  4. Le symptôme de "cache" - avec une séparation minutieuse des écailles, il est entièrement supprimé, sans se briser.

La durée totale de ces stades de développement et de résolution des papules est en moyenne de 3 semaines à 1 mois, après quoi des taches de dépigmentation blanchâtres (pseudo-leucodermes) restent sur la peau. Au cours de l'évolution de la maladie, différents éléments peuvent se trouver simultanément à différents stades (faux polymorphisme). La défaite des muqueuses est extrêmement rare.

Combien de temps dure la forme chronique?

Son parcours peut durer de nombreuses années tout en maintenant un état général satisfaisant, avec des périodes d'exacerbation à l'automne et en hiver et une rémission en été. Avec des médicaments appropriés, même si le patient observe et exécute correctement toutes les recommandations cliniques d'un dermatologue, plutôt que de s'auto-guérir, les exacerbations sont plus courtes et moins prononcées, et les périodes de rémission s'allongent.

Parapsoriasis aigu

Certains experts attribuent le parapsoriasis aigu sous une forme distincte. En règle générale, il se développe soudainement avec une augmentation de la température corporelle, une détérioration du bien-être général et s'accompagne parfois d'une augmentation des ganglions lymphatiques périphériques. Parmi les éléments de l'éruption, caractéristique du processus aigu, dominé par des papules gonflées sanglantes, dont le diamètre atteint 10 mm. Ils passent par les mêmes stades de développement que dans le cours chronique, mais une nécrose (nécrose tissulaire) est également notée dans leurs parties centrales, à la suite de quoi la papule devient un abcès et se transforme en une pustule laissant une cicatrice.

La localisation de l'éruption est la même, mais il y a plus d'éléments particuliers à l'évolution chronique au niveau de la surface interne de l'épaule. Gravité caractéristique du faux polymorphisme. En outre, l'évolution aiguë s'accompagne souvent de divers types d'éruptions cutanées sur les muqueuses de la cavité buccale et des organes génitaux. Le degré de gravité du processus peut être jugé par la prévalence de l'une ou l'autre variante de l'éruption cutanée:

  • vésicules - vésicules remplies de liquide séreux clair;
  • atrophique - avec une tendance à inverser le développement des éléments en peu de temps et en étant le plus favorable;
  • violet - avec une prédominance d'éruptions sanglantes, qui caractérise le processus avec le cours le plus aigu.

La maladie dure plusieurs semaines et a un caractère récurrent. À la place de l'éruption cutanée, il reste une dépigmentation, une pigmentation excessive (plus souvent) et des cicatrices de variole.

Forme subaiguë

La symptomatologie de la variante subaiguë est très similaire à celle de la maladie chronique, mais il existe également des éléments à composante hémorragique (sang) ainsi que des lésions papuleuses blanchâtres sur les muqueuses d’un diamètre allant jusqu’à 3 mm. Dans le même temps, aucune sensation subjective sur la peau ou les muqueuses n'est observée. Après la régression des éruptions cutanées, il reste des zones hyperpigmentées et dépigmentées.

Parapsoriasis varioliform (variole) Habermann-Mucha

C'est considéré comme une sorte de larme. On suppose qu'il s'agit d'une forme de vascularite allergique (inflammation de la choroïde endothéliale). Il peut survenir à tout âge (rarement chez les enfants), la fréquence d’apparition chez les femmes et les hommes est la même.

Après une courte période prodromique, qui se manifeste par un malaise, une faiblesse générale, une fièvre, une augmentation des ganglions lymphatiques périphériques (70%), une éruption symétrique commune apparaît. Il est localisé sur la peau de la poitrine, de l'abdomen, des membres, y compris les surfaces palmaire et plantaire, dans de rares cas - sur le cuir chevelu, ce qui le rend similaire à la varicelle.

Les éléments, dont le nombre peut être différent, ne sont pas enclins à se fusionner et à se regrouper. Le vrai et le faux polymorphisme sont caractéristiques de l'éruption cutanée. Outre des papules de diamètre compris entre 5 et 8 mm à différents stades de développement, il existe des éléments à nécrose centrale. Sur la surface de nombreuses papules apparaissent des pustules à contenu purulent et des vésicules à contenu sanglant qui, en se desséchant, forment des croûtes. Après le rejet de cette dernière, il reste des taches pigmentées et des cicatrices similaires à celles de la varicelle.

Très rarement, bien que plus souvent qu'avec d'autres formes de parapsoriasis, une éruption cutanée de papules blanchâtres sur la langue, une muqueuse de la joue, un palais dur est possible.

La durée de la varioforme aiguë parapsoriaz est de 1 à 1,5 mois. Si la résolution des éléments de l'éruption dure six mois, il s'agit déjà d'un processus chronique.

Parapsoriasis en plaques

Il a été constaté que la plupart des personnes atteintes de cette pathologie présentaient un dysfonctionnement du système digestif ou du tractus urogénital, entraînant des effets toxiques et neuro-végétatifs sur la peau. Leur traitement efficace et une nutrition rationnelle appropriée contribuent à la dynamique positive prononcée des manifestations cutanées.

L’apparition du parapsoriasis en plaques s'accompagne de l’apparition de taches simples ou multiples qui, pendant longtemps, voire plusieurs années, peuvent rester pratiquement sans changement.

Il existe deux formes de cette maladie:

  1. Inflammatoire à grande échelle.
  2. Peau bénigne bénigne.

Les deux formes sont plus susceptibles d'affecter les hommes d'âge moyen et âgé. Le nombre maximum de cas est noté à l'âge après 40 ans. Les taux d'incidence différents chez les hommes et chez les femmes sont particulièrement caractéristiques de la forme à petits éclats.

Krupnoblyashechny parapsoriaz

Les lésions sont des plaques très minces ou des éruptions cutanées plates et irrégulières de configuration irrégulière ou ovale. Les éléments de l'éruption ne sont accompagnés d'aucun sentiment subjectif, mais provoquent parfois une légère démangeaison. Leurs contours ont des limites claires, fusionnent moins souvent avec la peau saine environnante.

La taille des éléments peut être différente, mais leur diamètre est généralement de 5 à 10 cm et atteint souvent les 30 cm. Avec le temps, leur taille n'augmente pas, mais leur nombre augmente souvent. Localisation des lésions - les parties inférieures de la poitrine, des cuisses, des surfaces fléchisseurs et des zones du corps sujettes à de fréquents frottements entre elles ou avec les vêtements. Il est possible que l'apparition d'une éruption cutanée dans les parties supérieures de la poitrine, en particulier sur la peau des glandes mammaires. La couleur des lésions peut être brun-rouge clair, rose blanchâtre, rouge bleuâtre, marron. Les éléments sont couverts de petites écailles rares et squameuses.

Pour les foyers particuliers, une triade appelée poïkilodermie vasculaire atrophique. Ce dernier est caractérisé par:

  • surface ridée qui ressemble à du papier tissu froissé; il est causé par une atrophie de la couche épidermique à des degrés divers;
  • dyschromie sous forme de pigmentation mouchetée;
  • présence de télangiectasie.

En règle générale, les cas de parapsoriasis à grandes contusions ont une évolution chronique de plusieurs décennies. Dans 10-30% des cas, la maladie se transforme en mycose fongique. L'existence à long terme d'une lésion entraîne son infiltration (œdème), l'apparition de papules, la triade de symptômes devient prononcée et des démangeaisons peuvent survenir. Tout cela est alarmant en termes de dégénérescence possible en lymphome malin de la peau.

Une option rare à grande échelle est le parapsoriasis rétiforme, ou réticulaire, caractérisé par des éruptions cutanées telles que des papules ou des taches à la surface squameuse qui sont courantes sous forme de bandes ou de réseaux et qui acquièrent parfois les signes d'une triade poïkilodermique. Dans presque tous les cas, le maillage se termine par un mycosis fongoïde.

Parapsoriasis à petite lame

Il se manifeste cliniquement par des taches lisses, légèrement rugueuses ou ridées, atteignant 5 cm de diamètre ou le long de l'axe long, jaunâtre-brunâtre, jaunâtre-rosâtre, rouge-bleuâtre ou jaune. Leur forme peut être irrégulière, ellipsoïdale allongée ou en bande, dont les extrémités sont pointues.

Avec un traitement irrationnel ou une irritation mécanique de la peau par les vêtements, les taches peuvent acquérir des contours clairs et des couleurs juteuses et lumineuses. La surface des éléments est recouverte de fines écailles transparentes. Une fois atteint une certaine valeur, la première peut être conservée pendant plusieurs mois et années sans modifications visibles.

Les foyers sont localisés principalement sur la poitrine, parallèlement à l'emplacement des côtes, dans la région des glandes mammaires, du sacrum, sur les surfaces latérales de la colonne vertébrale, sur la surface interne de l'épaule et des cuisses, sur le ventre, principalement dans la région épigastrique. Les éruptions en forme de bande sur les membres sont parallèles à l'axe de ces derniers.

L'évolution de la parapsoriasis à petites contusions est chronique avec des rechutes spontanées et des rémissions, mais contrairement à la maladie précédente, elle n'est pas dangereuse en termes de transformation en lymphome malin.

Parapsoriasis lichénoïde

De tous les types de parapsoriasis, c'est le plus rare, et tous les auteurs ne se distinguent pas comme une maladie indépendante. Il se développe principalement entre 20 et 40 ans, moins fréquemment chez les enfants et les personnes âgées, avec la même fréquence chez les femmes et les hommes. Il se caractérise par une résistance élevée au traitement. Les exacerbations se produisent au printemps.

Les éruptions cutanées sont représentées par de petites vésicules plates, des éléments papuleux de couleur rose ou rouge brun, recouverts au centre de petites écailles gris-brunâtres, ainsi que de plaques atteignant 5 mm de diamètre. Au cours de leur développement, les papules subissent des stades de développement accompagnés des symptômes de desquamation «cachée», de «purpura», etc. décrits ci-dessus.

Peu à peu, le processus se généralise avec une localisation sur les faces latérales du thorax, de la tête, du visage et des membres. Sur les parties saillantes du visage, les papules sont souvent disposées en groupes, distraitement ou en rayures, et sur leurs jambes, elles ont tendance à se confondre. Les éléments de la cage thoracique peuvent être placés en forme de bande le long des lignes de tension de la peau. La longueur des bandes est de 50-60 mm, largeur - 2-3 mm. Les papules sur le bord rouge des lèvres ont une couleur blanc grisâtre, sont proches les unes des autres et ont tendance à se fondre. Sur les muqueuses peuvent être trouvés des éléments séparés, parfois ulcéreuses.

Différents éléments sont à différents stades de développement. Après leur résolution, des foyers d'hyperpigmentation et d'hypopigmentation, il reste souvent de petites cicatrices ressemblant à celles du hile.

La maladie peut immédiatement acquérir un cours chronique et durer plusieurs années. Parfois, un processus aigu s'accompagne d'une éruption cutanée constante et devient chronique. La durée de la période aiguë va de plusieurs semaines à six mois. Pendant ce temps, la maladie est en mesure d'achever le rétablissement spontané. Le parapsoriasis lichénoïde peut être associé à un varioliforme aigu.

Principes de thérapie

Le traitement de la parapsorose est basé sur la détection et le traitement de maladies concomitantes du système endocrinien, du foie, du tube digestif et du système urogénital. La diète recommandée exclut les produits qui contribuent au dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, ainsi que ceux qui peuvent provoquer des réactions allergiques - plats et assaisonnements épicés, cornichons, fraises et fraises, agrumes, fruits et légumes exotiques, produits de la mer et produits de la rivière - esturgeons, caviar de poisson, en particulier noir, crevettes, écrevisses. Assigné pour recevoir des vitamines en combinaison avec un complexe d'oligo-éléments.

Est-il possible de prendre un bain de soleil avec la parapsoriasis?

Il n’ya pas de réponse sans équivoque à cette question car certaines personnes subissent une rémission suite à un rayonnement ultraviolet, tandis que d’autres, au contraire, exacerbent la maladie.

Lorsque la maladie se développe après des maladies virales ou lorsque des foyers d'infection chroniques sont détectés dans le corps, un traitement antibiotique (azithromycine) et des médicaments antibactériens sont administrés.

Les principales méthodes d’exposition locale comprennent le traitement avec des pommades et des crèmes contenant des glucocorticostéroïdes et des émollients. Leur combinaison avec une thérapie UVB à bande étroite ou large bande (spectre ultraviolet «B»), une thérapie PUVA (rayons ultraviolets du spectre «A») avec Psoralen est également utilisée. Les éruptions limitées sont parfois affectées par un laser à excimère d’une longueur d’onde de 308 nm. Dans les cas aigus de parcours grave, les glucocorticostéroïdes à base de méthotrexate sont administrés par voie orale.

Traitement à domicile

Un traitement complémentaire de la parapsorose avec l'utilisation de plantes médicinales est également possible - ingestion d'infusions ou de teintures d'Hypericum et de Calendula avec un effet photosensibilisant, à l'extérieur - onguents et crèmes contenant des extraits des mêmes plantes, ainsi que d'eucalyptus, kolanchoe, succession, fleurs de chamomile, racine de réglisse, écorce de bouleau, fleurs, feuilles et tiges de chélidoine. Vous pouvez également prendre des bains chauds avec infusion ou extrait des plantes énumérées, utiliser le jus de chélidoine pour une application sur la peau affectée.

Cependant, l'utilisation de remèdes à la maison et de méthodes de traitement doit nécessairement être coordonnée avec le dermatologue traitant.

Symptômes et méthodes de traitement pour diverses formes de parapsoriasis

Sans le savoir, on peut confondre psoriasis et parapsoriasis, mais seul un spécialiste compétent peut faire la différence entre ces deux maladies et prescrire un traitement efficace. L'utilisation d'un ensemble de méthodes vous permettra de vous débarrasser des symptômes de la maladie.

Le contenu

Actuellement, la médecine connaît de nombreuses pathologies cutanées. Certaines de ces maladies sont tout à fait inoffensives, ne nécessitent pas de traitement spécial, et certaines ne se transmettent pas spontanément. Elles peuvent également entraîner diverses complications. La parapsorose est une de ces maladies.

Quelle est cette pathologie

Cette maladie appartient aux personnes peu étudiées, les médecins n’ont pas encore complètement compris le mécanisme d’apparition de la pathologie et les causes qui la provoquent. Même avant le début du 20ème siècle, cette maladie était assez rare, maintenant l'incidence du parapsorias augmente chaque année.

De nombreuses pathologies cutanées sont caractérisées par la présence d'éruptions cutanées. Seul un spécialiste peut différencier la maladie et poser un diagnostic précis.

Cette pathologie associe plusieurs groupes de dermatoses présentant des signes et des caractéristiques communs et, en premier lieu, des éruptions cutanées superficielles.

Facteurs provocateurs de la maladie

Il n'y a toujours pas de raisons bien établies qui contribuent au développement de la pathologie. Le mécanisme de la maladie est à l'étude. Selon la plupart des dermatologues, le parapsoriasis provoque:

  • Maladies infectieuses: tuberculose, syphilis, grippe, maux de gorge, infections à streptocoques.

Même une grippe ordinaire peut être un provocateur pour le développement de la parapsorose.

  • Exposition à des agents allergiques.
  • Problèmes dans le système immunitaire.
  • Mauvaise situation environnementale.

Besoin de savoir! Le développement de parapsoriasis peut survenir dans le contexte d'infections gastro-intestinales, d'une pathologie des reins, du foie et de maladies des articulations.

Variétés de parapsoriasis

En présence de parapsoriasis, les symptômes, ainsi que le traitement de la maladie, dépendent de la forme de la maladie, et il y en a plusieurs:

  1. Drop parapsoriasis. De petits nodules ou papules apparaissent sur le corps du patient. Ce type de pathologie peut survenir sous forme aiguë ou chronique. Le plus souvent diagnostiqué à un jeune âge. En plus de la peau, des éruptions cutanées peuvent apparaître sur les muqueuses. Forme chronique peut se produire au fil des ans, à la saison chaude une amélioration notable.

Avec l’apparition de petites éruptions cutanées, beaucoup d’entre elles n’y prêtent pas attention, mais elles peuvent constituer les premiers symptômes d’une maladie grave.

  1. Parapsoriasis en plaques se manifeste par des éruptions cutanées sous la forme de plaques, la surface est écailleuse d'en haut. Si les formations sont petites, on dit alors qu'il s'agit d'un parapsoriasis à petites plaques, mais il existe aussi une autre forme - le parapsoriasis à grandes plaques. La première forme est souvent localisée sur les côtés du corps, et la formation ne pose pas de problème, et la seconde préfère les membres, les éruptions cutanées qui démangent et causent une gêne au patient. En hiver, la maladie est généralement exacerbée et en été, il y a rémission.

L’apparition de plaques de différentes tailles sur la peau peut être confondue avec l’eczéma ou d’autres maladies. Vous devez donc consulter un spécialiste.

  1. Si des formations plates avec une surface brillante et de petites tailles apparaissent sur la peau, on dit alors que le parapsoriasis lichénoïde se développe. Parfois, sur de telles formations, vous pouvez voir une bosse au centre. L'éducation apparaît souvent dans le contour des yeux, ainsi que sur le tronc et les membres. Dans cette forme de pathologie, il existe une faiblesse générale, une augmentation des ganglions lymphatiques. L'éruption se propage rapidement, touchant même le cuir chevelu.

Des formations de forme plate et de couleur rouge apparaissent sur tout le corps? C’est une raison sérieuse de contacter un dermatologue.

  1. Le parapsoriasis aigu a un deuxième nom - Habermann Mucha. Cette pathologie est caractérisée par un polymorphisme des lésions, elles apparaissent en grand nombre et sont localisées presque partout. Dans cette forme de maladie, l'état du patient se détériore de manière dramatique, il existe une température élevée, des ganglions lymphatiques hypertrophiés.

En présence d'éruptions cutanées rouges, la température augmente et l'état général se dégrade, ce qui engendre de graves complications.

Quelle est la différence entre le parapsoriasis et le psoriasis?

Pour prescrire un traitement efficace contre une maladie, il convient de le différencier de certaines pathologies similaires. Tout d'abord, vous devez connaître les différences entre le psoriasis et le parapsoriasis. Ils sont comme suit:

  • Avec le développement du psoriasis autour des zones saignantes éruption cutanée sont formées.
  • Les plaques de psoriasis ont une surface squameuse, avec du parapsoriasis, ce qui est rare.

Il est difficile pour une personne ordinaire de distinguer le psoriasis du parapsoriasis. Seul un spécialiste est capable de le faire.

  • Le psoriasis est marqué par de fortes démangeaisons.
  • Avec le psoriasis, même la plaque à ongles peut être affectée.

C'est important! Le parapsoriasis est rarement localisé sur le visage et la tête, les genoux et les coudes, et le psoriasis aime ces endroits.

Traitement de la maladie

Après avoir clarifié le diagnostic, le dermatologue prescrit un traitement efficace qui comprend plusieurs domaines:

  1. Traitement médicamenteux.
  2. Traitements de physiothérapie.
  3. Correction du régime.
  4. Méthodes traditionnelles de thérapie.
  5. Traitement Spa.

C'est important! Le traitement de la parapsoriasis doit être complet, c'est la seule manière d'obtenir des résultats positifs. Le traitement doit commencer par l’élimination de toutes les maladies infectieuses.

Traitement médicamenteux

S'il existe un diagnostic de parapsoriasis, le traitement dépendra du type de pathologie.

Drop parapsoriasis est traitée en utilisant les médicaments suivants:

  • les médicaments antiallergiques (antihistaminiques), par exemple Tavegil, Diazolin.
  • Préparations contenant du calcium et ses composés: Calcimin.
  • Si la pathologie est difficile, vous ne pouvez pas vous passer des hormones stéroïdiennes, qui sont prescrites à l'extérieur, vous pouvez utiliser la prednisone.

De nombreux médicaments sont simplement nécessaires dans le traitement de nombreuses maladies de la peau.

  • Cela aidera dans le traitement de l'acide nicotinique, il peut être pris en comprimés ou en injections.

La forme aiguë de la maladie implique l'utilisation de:

  • l'acide nicotinique, il normalise la circulation sanguine.
  • Préparations de vitamines, par exemple, tocophérol, rétinol.
  • L'utilisation d'antihistaminiques n'est pas exclue.
  • Nommer des agents vasculaires, par exemple, Theonikol, Complamin.
  • Un bon effet est obtenu par la prise d’agents antibactériens, par exemple l’érythromycine.

Si du parapsoriasis en plaque est observé, le traitement est le suivant:

  • les corticostéroïdes, par exemple la prednisone.
  • Vitamines du groupe B.
  • Acide ascorbique.
  • Utilisation externe de pommade au soufre-salicylique ou au naphtalane.

Est important. Le traitement du parapsoriasis en plaques doit être effectué uniquement sous la surveillance d'un gastro-entérologue.

Le traitement de la forme lichénoïde implique l’utilisation de:

  • médicaments du groupe des corticostéroïdes;
  • Vitamines B;
  • nicotinate de xanthinol;
  • des antihistaminiques;
  • des antibiotiques;
  • dans les cas graves, des immunosuppresseurs sont prescrits (cyclosporine).

Aide aux traitements de physiothérapie

La physiothérapie sera une bonne aide dans le traitement, les procédures suivantes sont recommandées:

  • Irradiation ultraviolette.
  • Bains d'acide sulfurique et de brome.
  • Phonophorèse

En complément du traitement médicamenteux, la physiothérapie est appropriée.

Un traitement unique peut être considéré comme un repos sur les rives de la mer Morte. La composition de l'eau de mer, de la boue thérapeutique et les effets de facteurs naturels externes ont des effets bénéfiques sur l'état général du corps, y compris de la peau.

Besoin de savoir. La mer Morte est riche en éléments qui aident à restaurer le travail des systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire.

Ajuster la puissance

Le régime alimentaire de parapsoriasis est important. La normalisation du régime alimentaire aide à vaincre rapidement la maladie et réduit également le risque de récurrence de la maladie. Il est recommandé de suivre les règles suivantes:

  1. Réduisez votre consommation de sucre, de sel et d'aliments gras.
  2. N'incluez pas de produits fumés dans le menu.
  3. Exclure les fruits et les légumes susceptibles de provoquer des réactions allergiques.
  4. Dans le régime alimentaire devrait de préférence être des céréales, des bouillons, des fruits et légumes frais, ainsi que des variétés de viande et de poisson faibles en gras.

Conseil Il est nécessaire d'utiliser des graines de citrouille, elles améliorent la motilité intestinale.

Avec de nombreuses maladies de la peau, une correction de la nutrition est nécessaire et l'utilisation de certains produits améliorera la condition.

Recettes populaires contre le parapsoriasis

En complément du traitement principal, vous pouvez utiliser les recettes populaires qui vous aideront à vous débarrasser rapidement de la maladie.

  1. Préparez un mélange à parts égales d’Hypericum, de chélidoine, de succession, de valériane et de sauge. Versez de l'eau bouillante sur la masse et laissez infuser pendant 8 heures, puis ajoutez à l'eau pendant le bain.
  2. Pour éliminer les démangeaisons, vous pouvez prendre un bain avec une décoction de feuilles de bouleau ou d'aiguilles de pin. Le même bouillon peut être utilisé pour traiter la peau affectée.
  3. Le goudron de bouleau peut être appliqué à l'extérieur, mais il ne peut être conservé que pendant environ 20 secondes lors de la première procédure et le temps peut être augmenté progressivement.
  4. Infuser les noix vertes et utiliser pour essuyer les zones touchées.

Toute maladie de la peau nécessite à la fois un traitement interne et un traitement externe. Il est très important de consulter rapidement un spécialiste: le succès du traitement dépend de la précision du diagnostic.