Principal

Les verrues

À quelle vitesse se développe le mélanome?

Les personnes dont le corps a des grains de beauté suspects devraient connaître les symptômes et la rapidité avec laquelle le mélanome se développe. Cela permettra d’éviter le développement de complications cancéreuses mettant la vie en danger. Déterminez quels sont les premiers signes de progression de la pathologie, quels types de symptômes commencent à gêner une personne et quel traitement sera nécessaire pour enrayer la progression du mélanome.

Comment est-ce?

Le mélanome cutané est une pathologie maligne qui se développe à la suite de la transformation oncologique de pigments corporels spécifiques - les mélanocytes. Le lieu de développement d'une tumeur acquiert une riche couleur sombre, les personnes ayant une légère nuance de poils et de peau sont sensibles à la maladie. Une tumeur maligne peut être de ces variétés:

Si un mélanome a été diagnostiqué chez une personne, il est urgent de commencer le traitement, car il s'agit d'un cancer extrêmement agressif, et si vous ne commencez pas le traitement à un stade précoce, le patient mourra.

Les premiers signes de mélanome apparaissent dans la couleur et la forme de la taupe. Retour à la table des matières

Premiers signes

Le premier signe d'avertissement qu'une taupe renaît dans le mélanome est un changement de frontière lorsque le contour extrême acquiert une silhouette floue. L'éducation devient inégalement colorée, inégale, la surface peut être trop sèche, saigner. En plus de ces signes, la tumeur grossit rapidement, inquiète et provoque un inconfort. Une autre caractéristique de la tumeur maligne est que les poils sur le corps du naevus ont cessé de croître. Si une personne présente au moins 2 ou 3 signes, il est important de contacter d'urgence un oncodermatologue, car plus vous commencez un traitement adéquat tôt, plus le pronostic est favorable.

Combien de temps se développe?

Étapes de développement

Lors de la détermination du stade du mélanome de la peau, l’épaisseur, la vitesse de développement du mélanome et le degré d’ulcération sont pris en compte. Ces signes permettent au médecin de déterminer le plus précisément possible le stade de développement de la pathologie, ce qui est important pour choisir un traitement adéquat. Les phases suivantes du mélanome cutané sont distinguées:

Le mélanome des premier et deuxième stades a une issue favorable, mais le dernier se termine par la mort en moins d'un an.

  • Stade I La première étape ne se manifeste pas. Les cellules cancéreuses commencent tout juste à se former. Dans le même temps, il n'y a aucun changement visible, aucun inconfort n'est ressenti. Si la pathologie a été détectée au premier stade, les chances de guérison sont aussi positives que possible.
  • Étape II Mélanome stade 2 commence à augmenter en taille, il y a un microcanna, des démangeaisons, un inconfort. Au stade 2, la division rapide des cellules cancéreuses commence, le traitement nécessitera un traitement plus agressif. Si le développement du mélanome est révélé à ce stade, les chances de succès de la guérison sont toujours positives.
  • Étape III. Le mélanome de stade 3 est caractérisé par la formation de métastases dans les ganglions lymphatiques, la formation devient de couleur sombre, devient floue, de grande taille, la surface devient inégale, cahoteuse, saignante.
  • Étape IV. Au 4ème stade, des métastases se forment dans les ganglions lymphatiques et d'autres organes: poumons, foie, organes digestifs, cerveau, tissus osseux. Avec la défaite des organes internes, les signes correspondants se développent, les chances de guérison sont minimes, le patient décède dans les six mois.
Retour à la table des matières

Symptômes de progression du mélanome

Le mélanome se forme soit à partir d'un grain de beauté déjà formé sur la peau, soit se produit tout seul, ce qui est plus courant. Le site principal de localisation est les bras, les jambes, le dos, beaucoup moins souvent une tumeur se forme sur le cou, la tête et le visage. Les symptômes du mélanome sont précoces, tardifs et métastatiques.

Le mélanome naissant se manifeste par des démangeaisons, des saignements, une décoloration et la forme de la taupe.

  • Premiers signes:
    • il y a une gêne au site du néoplasme;
    • perturbe les démangeaisons, les brûlures, les saignements;
    • la formation s'épaissit et s'élève au-dessus du niveau de la peau;
    • les tissus autour de la tumeur deviennent enflammés, brûlants;
    • de nouvelles zones pigmentées apparaissent autour de la formation.
  • Manifestations tardives:
    • le naevus saigne et pourrit;
    • inquiet de la douleur et des brûlures dans les zones touchées;
    • développer une inflammation sévère, qui ne peut pas être enlevé de la manière habituelle;
    • les blessures et les ulcères qui ne guérissent pas apparaissent sur la tache de naissance.
  • Symptômes de métastases:
    • le bien-être général se dégrade;
    • inquiet pour l'anémie, la faiblesse, les maux de tête;
    • les ganglions lymphatiques deviennent hypertrophiés, douloureux;
    • l'homme perd du poids rapidement.
Retour à la table des matières

Diagnostics

Le diagnostic du mélanome de la peau commence dans le bureau du sous-dermatologue, qui interroge le patient sur les symptômes en développement, le taux de redimensionnement, le temps depuis lequel le problème se pose. L’information importante est la présence de telles maladies dans le genre du patient, il est donc utile de donner au médecin l’information la plus précise qui permettra, à court terme, de poser un diagnostic précis. Pour déterminer la nature de la formation, un examen histologique des tissus est nécessaire et, si des cellules cancéreuses y sont trouvées, le médecin choisit un schéma thérapeutique.

Le mélanome au stade précoce est traité au laser avec une période de récupération intensive. Retour à la table des matières

Traitement chirurgical

Si un mélanome au stade 1 est diagnostiqué, le néoplasme est retiré au laser, alors que la période de récupération postopératoire prend peu de temps et qu'il n'y a pas de cicatrices sur le site du retrait. En cas de pathologie tardive, l'ablation chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale. L'immensité de l'opération dépend de l'épaisseur du néoplasme, du degré d'endommagement de la peau. Dans les cas avancés, la tumeur est enlevée, capturant et la zone de tissu sain, mais il existe des cas où le médecin décide d'amputer la partie affectée du corps. Si même une petite partie du tissu cancéreux reste dans le corps, la maladie réapparaît.

Vous ne devez en aucun cas essayer de traiter vous-même le mélanome à la maison, car cela peut être fatal.

Période postopératoire

Après l'ablation chirurgicale, la pathologie est traitée avec l'utilisation de la chimiothérapie et de la radiothérapie. Ces méthodes permettront de détruire les cellules cancéreuses restantes, mais si l’opération est contre-indiquée, elles permettront de maintenir la taille de la tumeur de manière stable, ce qui contribuera à prolonger la vie d’une personne.

La période postopératoire du mélanome nécessite le strict respect des instructions du médecin, car il y a un risque de rechute.

Pour que le traitement soit positif, que la période postopératoire et la récupération se déroulent aussi confortablement que possible, un traitement immunovidable est prescrit pour aider à renforcer les propriétés protectrices du corps. Si la tumeur est volumineuse et comporte des métastases, des médicaments supplémentaires sont prescrits pour aider à réduire la multiplication des cellules cancéreuses et pour atténuer les symptômes pendant un certain temps.

Projections et taux de survie

Les projections dépendent du stade auquel le traitement a commencé, de l'âge du patient et des propriétés protectrices de l'organisme. Si la maladie est diagnostiquée à un stade précoce, le taux de survie est maximal, c'est-à-dire que la personne a toutes les chances de se rétablir. La pathologie est traitée avec succès aux étapes 2-3, mais si les métastases commencent à se développer, les chances de guérison sont réduites. Au stade 4, les cellules cancéreuses secondaires ont atteint les organes internes vitaux et l'état du patient se détériore rapidement. Si vous effectuez un retrait chirurgical, le taux de survie à cinq ans atteindra environ 30%. Par conséquent, avec des symptômes suspects et la présence de tumeurs d’étiologie inconnue, vous ne devriez pas retarder une visite chez le médecin, car le temps joue un rôle primordial en oncologie. Plus tôt une personne demandera de l'aide, meilleures seront les perspectives d'un rétablissement complet.

Danger de rechute

La rechute survient lorsque toutes les cellules cancéreuses ne sont pas détruites lors du prélèvement chirurgical. Ensuite, une nouvelle tumeur maligne est formée à partir des tissus oncologiques restants. La pathologie se reproduira s'il y a des métastases non détectées dans le corps. Si la tumeur a réapparu et que la personne a rapidement demandé de l'aide médicale, vous pourrez vous rétablir complètement, mais vous devrez alors surveiller de près votre état de santé et consulter régulièrement un dermatologue.

À quelle vitesse une personne développe-t-elle un mélanome?

L'oncologue sera en mesure de répondre à la question de la rapidité avec laquelle le mélanome se développe. De nombreuses surprises désagréables peuvent piéger une personne lorsque des changements dans le corps se produisent de manière inattendue. Ces manifestations dangereuses incluent la régénération de certaines cellules pigmentaires, responsables de la production de mélanine. La maladie se développe assez rapidement, à la suite de l'apparition du mélanome, ce qui signifie qu'une tumeur maligne extrêmement agressive doit être éliminée de toute urgence, avec formation de métastases.

La maladie se développe assez rapidement, avec pour résultat un mélanome.

À quelle vitesse une personne développe-t-elle un mélanome?

Si vous vous fiez aux statistiques fournies par les médecins, le mélanome ne représente que 10% du nombre total de cancers de la peau, mais pas moins de 75% en raison de son développement, des décès surviennent.

Le seul facteur positif dans ce cas: le mélanome de la peau est facilement diagnostiqué et, par conséquent, un traitement précoce entraînera des résultats tangibles et sauvera des vies.

Il apparaît dans la plupart des cas dans les zones ouvertes de la peau et a une couleur sombre: il y a trop de mélanine. Mais des néoplasmes non pigmentés peuvent également être observés. Le plus souvent, commencent à renaître dans le mélanome de la taupe, mais ces formations insidieuses peuvent également imiter les nevi nouvellement apparus.

Qui est à risque? Vous pouvez entrer dans le nombre de ceux qui commencent le développement du mélanome si:

  1. Être souvent exposé aux rayons ultraviolets. Peu importe qu'il s'agisse d'un rayonnement naturel ou artificiel, mais c'est l'intensité de l'impact qui est dangereuse dans ce cas.
  2. Il y a des bleus, des coups. Mais parfois, un effet mécanique ne peut qu'accroître la croissance du mélanome. Cela se produit lors d'un frottement prolongé avec des vêtements ou des objets.
  3. Prédisposition génétique - peau mince, très claire, souvent avec des taches de rousseur. Les femmes à la peau blanche et aux cheveux roux doivent être particulièrement exigeantes: elles sont plus susceptibles de tomber malades.
  4. Facteur héréditaire. Vous devez savoir s'il y a un mélanome chez une personne du genre.
  5. La présence d'un grand nombre de nevi sur la peau.
  6. Faible immunité.
  7. Fond hormonal violé. Pour la plupart, les femmes sont concernées pendant la puberté, la grossesse et la ménopause.
  8. Déjà eu un traitement. Habituellement, le mélanome peut se reproduire dans 15% des cas.
  9. Passer toute l'année principalement dans des pièces fermées, mais une fois par mois pour partir en vacances sous les rayons chauds du soleil.

Pour que le patient retrouve rapidement la santé, il est nécessaire de rechercher

  1. L'objectif principal. Cela inclut l'épaisseur et le niveau auquel le mélanome pourrait pénétrer dans les couches de la peau.
  2. Si les métastases sont apparues et, si elles existent, dans quelle mesure les ganglions lymphatiques sont affectés.

Diagnostic du cancer de la peau à un stade précoce (vidéo)

Quels sont les stades du mélanome?

Il est de coutume de distinguer 4 stades de mélanome:

  1. Stade I - lorsque la formation a une épaisseur de 2 mm et qu'il n'y a pas de métastase.
  2. Au stade II, le mélanome devient plus convexe, mais ni métastases régionales ni distantes ne sont observées. Son épaisseur atteint plus de 2 mm.
  3. Le stade III est déterminé par le fait que la défaite des ganglions lymphatiques régionaux.
  4. Au stade IV du mélanome, des métastases à distance se développent.

Les métastases pénètrent très intensément dans le foie et les poumons. La peau, les os et même le cerveau peuvent être touchés aussi rapidement.

Lorsque les organes internes sont touchés, le patient reste en vie pendant six mois.

À quelle vitesse se développent différents types de mélanomes?

Types de mélanomes, histologie donnée, peuvent être divisés en types.

Superofficial ou superficiel.

Le plus commun, il peut se développer à partir d'une taupe normale, mais aussi indépendamment sur la peau. Il se distingue par une plaque aux bords irréguliers et de différentes nuances de couleurs: marron, bleu, rouge, etc., évoluant progressivement.

Traitement du mélanome (vidéo)

Après quelques années, la transformation se produit rapidement: si auparavant, il était prévu de pousser à la surface, il est maintenant introduit en profondeur, ce qui entraîne déjà des résultats négatifs pendant le traitement.

Les médecins préviennent que de telles pathologies se produisent souvent chez les hommes dans le dos, chez les femmes dans les jambes.

Il est impossible de suivre la rapidité avec laquelle une personne développe un mélanome nodulaire, car il est considéré comme le plus agressif et progresse en très peu de temps. Le plus souvent, il apparaît inchangé sur la peau et ressemble à un petit nodule de couleur sombre ou papule, mais se développe rapidement dans les tissus.

Si vous vous appuyez sur les statistiques fournies par les médecins, le mélanome ne représente que 10% du nombre total de cancers de la peau, mais pas moins de 75% en raison de son développement.

Un tel mélanome se développe en quelques mois, en même temps qu'il saigne et s'ulcère. Par conséquent, le pronostic qui en découle ne fait pas très plaisir aux médecins et aux patients.
Pas si souvent survient.

Lentigo est enregistré chez 10-13% de ceux qui ont consulté un médecin pour obtenir de l'aide. Habituellement, les patients sont des personnes âgées âgées de 70 ans. Apparaît dans les zones ouvertes, a un aspect brun foncé et un diamètre de 2-4 mm. On dirait un endroit plat, de couleur inégale, vous pouvez voir des taches brunes saturées. Observé dans les mains, le visage, c’est-à-dire dans les endroits où la peau est ouverte et dans un état non protégé sous l’influence des rayons ultraviolets.

Pendant longtemps, il se comporte comme superficiel, car le développement de mélanomes de ce type a une croissance horizontale, ce qui pendant le traitement suggère un pronostic très favorable.

Le mélanome Acral lentigoznaya se développe initialement légèrement sur la surface. Mais alors cela commence à progresser plus vite que quiconque.
Le développement du mélanome se manifeste par des taches noires ou brunes, le plus souvent dans ces zones: sur les talons, les paumes, sous le rouleau à ongles.

Mais souvent, le mélanome se développe dans les yeux, plus précisément dans leur choroïde, appelée uvéole. Il peut également se produire sur les parties velues et les muqueuses, notamment:

  • la conjonctive;
  • les organes génitaux;
  • rectum et autres

Il faut être soigné. Que le diagnostic corresponde au traitement, seule l'inspection n'aide pas. Il est parfois difficile de déterminer qu'il ne s'agit plus d'un naevus ordinaire, mais d'une tumeur en croissance. Par conséquent, des recherches morphologiques sont nécessaires - ce n'est qu'ainsi qu'il est possible de prescrire diverses procédures de récupération.

La cytologie aidera à identifier les stades du mélanome. C'est fait s'il y a une ulcération. Ensuite, un frottis est prélevé à la surface de la formation et examiné en laboratoire.

Mais une bonne méthode de développement du mélanome est la biopsie excisionnelle. L'excision est réalisée de telle sorte qu'il y ait des déviations des bords de 2 à 5 mm et est envoyée immédiatement à l'histologie.

Si le développement du mélanome est confirmé, une exérèse large est nécessaire. Cette procédure est généralement effectuée sous anesthésie générale.

Cela aidera le médecin à savoir à quel stade se trouvent le mélanome et l'échographie, lorsque les ganglions lymphatiques régionaux, la cavité abdominale doivent être examinés. Un examen radiologique du thorax aidera.

Afin de pouvoir remarquer à temps les changements qui se produisent sur la peau menacée de cancer, vous devez savoir qu'un danger se cache dans les cas suivants:

  • bien que la taille du naevus augmente lentement mais constamment;
  • la forme n'a pas l'air claire et devient convexe;
  • la coloration prend des couleurs différentes;
  • les bords ressemblent à des aspérités, l’éducation elle-même est plutôt asymétrique;
  • la structure change, des croûtes, des pertes de sang apparaissent;
  • cet endroit est compacté, les ganglions lymphatiques à proximité sont nettement élargis;
  • Naevus provoque une irritation, des démangeaisons et des démangeaisons.

Dans la plupart des cas, l'opération aide à se débarrasser du mélanome. D'autres méthodes, telles que la radiothérapie ou la chimiothérapie, ne donnent pas l'effet souhaité.
Selon le stade, certaines méthodes sont utilisées.

Les deux premiers stades sont traités avec plus de succès et peuvent permettre de se débarrasser de la maladie à l'aide de l'excision du mélanome. Cela supprime la peau environnante et le tissu adipeux sous-cutané. Pour éliminer le défaut après le retrait, des substitutions de plastique sont souvent effectuées.

Le stade III est caractérisé par l'ablation du système lymphatique dans la zone atteinte. Cette opération est l'une des plus traumatisantes car elle est souvent observée après un écoulement lymphatique. Pour éviter cela, un drainage est inséré dans la cavité de la plaie en effectuant artificiellement l'écoulement de la lymphe.

Le dernier stade du mélanome est très difficile à traiter. Il existe une méthode chirurgicale, des effets chimiques et des méthodes modernes basées sur les anticorps monoclonaux.

Combien développe le mélanome?

Le corps de chaque personne a un certain nombre de cellules qui peuvent se transformer en cancer. Pour certaines, ces cellules dorment toute leur vie et ne se font jamais connaître, d'autres, au contraire, se développent rapidement et peuvent conduire à une catastrophe. Le mélanome de la peau (l'ancien nom est mélanoblastome) est l'une des tumeurs les plus dangereuses. En cas de survenue de ce risque, peu de médecins peuvent prédire avec précision les chances de guérison du patient. C'est pourquoi il est important de savoir combien de temps il faut pour développer la maladie.

Premiers signes

Le développement du mélanome commence par un point inoffensif sur une partie du corps d'une personne à laquelle personne n'attache de l'importance. Une zone similaire sur la peau est confondue avec une taupe, mais il existe un certain nombre de différences inconditionnelles:

  • Le diamètre de la mole ne dépasse pas 6 mm.
  • Les cheveux ne poussent jamais sur un mélanome, mais il y a des taches de pigmentation (jaune ou brun clair, rosâtre sur fond sombre).
  • Hyperémie et tendance aux saignements, non associées à des blessures ou à d'autres effets.
  • Brûlure, démangeaisons constantes - signes de changements dans la structure du tissu.
  • Les limites du mélanome sont floues - il en existe une variété de formes.

Dans de rares cas, il existe une tumeur sans pigment, qui est la plus dangereuse, car il est presque impossible à détecter avant l'apparition de métastases.

Contrairement à la croyance populaire, les tumeurs cutanées n'ont pas toujours de prédécesseur - un naevus, parfois elles apparaissent spontanément. Si une personne a remarqué des changements dans la taille, la forme ou la couleur de la taupe, il est logique de contacter un oncologue dès que possible.

En ignorant les symptômes évidents, vous pouvez rapidement empêcher la tumeur de devenir complètement maligne et de passer à un autre stade.

Étapes de développement

Raisonnant sur la rapidité avec laquelle le mélanome se développe, il faut commencer par deux indicateurs: la profondeur de pénétration de la tumeur dans la peau et l'apparition de métastases (régionales et distantes).

Pénétration profonde - invasion, comporte plusieurs étapes:

  • Vaincre uniquement la couche de surface.
  • Fixez les couches supérieures de l'épiderme.
  • Pénétration dans le derme papillaire.
  • Germination dans le réticulum.
  • Absorption des cellules graisseuses et de tout l'hypoderme.

Phases de la maladie:

  1. Primaire ou primaire.
  2. Phase I - formation pouvant atteindre 2 cm de taille, la surface est noueuse, sujette aux fissures et au saignement.
  3. Phase II - la taille augmente de 2 à 3 cm, la couche de surface est lisse mais reste sujette aux saignements.
  4. III - implication dans le processus d'un ganglion lymphatique ou d'un groupe de ganglions à proximité, la taille et la forme de la tumeur elle-même n'ont pas d'importance fondamentale
  5. Phase IV - croissance et développement rapides du mélanome, germination dans les ganglions lymphatiques, métastases aux organes et tissus du corps, germination directe aux organes adjacents et incapacité à remplir leurs fonctions.

Le taux de développement du mélanome et le passage d'une phase du processus à une autre dépendent également de facteurs externes. Ceux-ci incluent la présence ou l'absence de traitement, les caractéristiques psychologiques du patient, son hérédité, sa race et même la couleur de la peau de la victime. Le dernier facteur est le plus intéressant, d’un point de vue scientifique: on pense que les personnes aux yeux bleus avec une peau claire, blonde ou rouge ont une prédisposition au cancer de la peau.

Selon les statistiques, le taux de survie dépend également, dans une certaine mesure, de la taille du mélanome. Si la tumeur atteint 2 cm, le pronostic est relativement favorable dans 70% des cas, supérieur à 2 cm dans 50-30% des cas.

Types et caractéristiques de la croissance

La durée de croissance du mélanome dépend également du type de cellules cancéreuses propagées. Il y a un type horizontal et vertical. La première n'est qu'une lésion superficielle. La tumeur peut atteindre n'importe quelle taille, mais pas en profondeur. Le type vertical de lésion progresse plus rapidement, les métastases se développent rapidement et, à l’extérieur, la croissance d’un néoplasme se fait lentement. Le fait est que l'invasion ne tend que plus profondément.

Le développement du mélanome dépend du type de processus. Il y a 4 types:

  • Épandage en surface.
  • Acral lentigozny.
  • Lentigo malin.
  • Nodal.

Le plus fréquent d'entre eux est le premier type, il se caractérise par 70% de tous les cas de la maladie. Susceptible de croissance horizontale, se développe longtemps. Dans ce cas, la prévision est la plus favorable.

Le second type est également sujet à la croissance horizontale, le plus lent du flux, ressemble plus à une taupe. C'est pourquoi il est très rusé, il n'est révélé qu'après métastases. Le traitement peut être très mauvais, le pronostic est mauvais.

Le lentigo malin se développe le plus souvent dans les zones exposées au soleil. Cela dépend du temps qu'il faut pour aggraver l'état du patient. Il se caractérise par une croissance horizontale, extérieurement large et de forme plate. Metastasize souvent.

Le type le plus redoutable et le plus lourd - nodal. Il se développe rapidement, presque incurable, peut développer de grandes tailles. Croissance strictement verticale, tumeur à la jambe. Mène presque toujours à un résultat défavorable.

L'accès rapide à un médecin, le diagnostic et le traitement du mélanome à un stade précoce augmentent les chances de guérison du patient.

Mélanome: 40 photos, symptômes et traitement

Le mélanome est un cancer de la peau qui évolue très rapidement d'une taupe et métastase aux ganglions lymphatiques et à d'autres organes et systèmes. Il n’est pas facile de détecter un mélanome au stade initial, la tumeur est presque invisible et néanmoins très dangereuse.

La médecine moderne est confrontée à de nombreuses maladies. Certains d'entre eux sont connus de l'humanité depuis longtemps et d'autres n'ont même pas fait l'objet d'une enquête. C'est pourquoi il y a souvent des problèmes de diagnostic et de traitement. Les maladies oncologiques sont l’un des plus dangereux. Ils présentent un grand danger pour la vie humaine et il n'existe pas actuellement de médicaments garantissant une guérison à 100%. Cet article concerne le mélanome. Laissez-nous découvrir ce qu’est la maladie, ce que les statistiques en savent, analysons le traitement et le diagnostic. Assurez-vous de passer en revue toutes les informations fournies. Le rythme de vie actuel exige une telle sensibilisation non seulement des professionnels du secteur, mais également de la personne elle-même.

Qu'est ce que le mélanome?

Les mélanocytes sont certaines cellules de la peau humaine qui produisent de la mélanine (le pigment appelé colorant). Le mélanome est un cancer cutané qui se développe et se développe à partir de ces cellules (mélanocytes). Cette maladie tumorale est maintenant très répandue partout. Malheureusement, les personnes d’âge, de sexe et de nationalité différents y sont soumises. Dans la majorité des cas, les premiers stades de la maladie considérée suivent un traitement positif, alors que les formes négligées ne peuvent très souvent pas faire l'objet d'une intervention et entraînent par conséquent la mort.

De nombreuses pathologies modernes du cancer de la peau sont connues en médecine moderne et le mélanome en fait partie. Selon les statistiques des pays d’Europe centrale, chaque année, 10 cas pour 100 000 habitants. L'Autriche et l'Amérique enregistrent 37 à 45 cas par an pour un nombre similaire de personnes dans le pays, ce qui fait du mélanome le cancer le plus dangereux, même dans les pays développés, que peut-on dire de ceux où le niveau de médecine est moins développé?

Les scientifiques à Berlin sont arrivés à la conclusion que les femmes sont beaucoup plus souvent touchées par cette maladie que les hommes. Les statistiques montrent que 6 000 hommes et 8 000 femmes sont touchés par la maladie. La mortalité par mélanome est déterminée par 2 000 hommes et femmes. D'après les données officielles, il est clair qu'environ 14 000 Allemands contractent ce type de cancer chaque année. Il est également intéressant de savoir que parmi tous les décès dans le monde, dus au cancer, 1% d’entre eux sont atteints de mélanome.

La maladie est considérée être d'âges différents, mais la majorité des patients se trouvent chez les personnes âgées, après 70 ans. Au cours des cinquante dernières années, l'incidence de la maladie a augmenté de 600%. Cependant, vous ne devriez pas vous détendre si cet âge est encore très loin. Malheureusement, le mélanome n'est pas rarement diagnostiqué chez les personnes d'âge moyen, les jeunes et même les enfants.

Beaucoup de taupes: peut-être un mélanome?

Étant donné que le mélanome se développe à partir d'une taupe, il serait logique de demander: les personnes ayant plusieurs taupes sur le corps sont-elles susceptibles au cancer? Les oncologues répondent: oui. Les personnes atteintes de naevis, de papillomes et de peaux sujettes à la pigmentation doivent veiller à ne pas exposer leur peau au rayonnement solaire et aux dommages mécaniques.

Des études médicales à long terme ont montré que les personnes ayant un type de peau d'Europe de l'Est avaient un mélanome aux membres et au torse. De plus en plus de visages y sont exposés: cheveux roux clairs, yeux verts, gris et bleus. Le groupe à risque comprend principalement des personnes atteintes de taches de rousseur roses, de taches pigmentaires congénitales (nevi) et de taupes atypiques situées dans des zones découvertes du corps, de l'avant-bras, des pieds et du dos. Une lésion du naevus conduit dans certains cas à un cancer de la peau. Chez les personnes âgées, la pigmentation cutanée liée à l'âge est un signe d'anxiété qu'il ne faut jamais ignorer, car le mélanome se développe bien dans ce contexte. L'apparition de cette pathologie est influencée par les facteurs suivants:

  • prédisposition génétique;
  • exposition régulière aux rayons ultraviolets;
  • La mélanose de Dubreia;
  • xérodermie pigmentaire;
  • la présence sur le corps d'un grand nombre de taupes (plus de 50 pièces) et de taches de rousseur.

Ainsi, s’il ya au moins un cas de cancer dans la famille, toutes les générations suivantes entrent automatiquement dans le groupe à risque et si une personne est constamment exposée aux rayons ultraviolets et qu’elle a également une peau claire, parsemée de taches de rousseur, elle doit faire particulièrement attention. se réfère à leur santé. Ces personnes doivent également être conscientes des facteurs qui peuvent déclencher le développement rapide des cellules cancéreuses (qui existent dans le corps de chaque personne seulement pendant un moment endormi). Outre les effets de l'environnement, un stress intense, une maladie prolongée, l'alcool, le tabagisme et les drogues peuvent provoquer le développement d'un cancer.

La formation rapide de grains de beauté et de taches de rousseur sur la peau est également un sujet de préoccupation.

Où se développe le mélanome?

Cependant, le mélanome survient chez les personnes de toutes les couleurs de peau. Les gens de différents pays rencontrent cette pathologie cutanée.

Une tumeur ne sera pas reconnue comme maligne si la croissance des poils est détectée sur la peau. Sur le site affecté par le mélanome, cela ne se produit pas. Cependant, même s'il n'y a pas de cheveux sur le néoplasme, ne paniquez pas, rappelez-vous - si vous prenez les mesures appropriées à temps, la maladie peut être vaincue.

Le mélanome se développe également sur les taches de vieillesse et sur une peau saine. Chez la femme, on le trouve le plus souvent dans la région des membres inférieurs et chez l'homme sur toute la surface du corps. Les parties du corps exposées aux rayons ultraviolets sont plus souvent touchées par cette formation. Cependant, les parties du corps où les rayons pénètrent peu et pas du tout ne sont pas exclues. On trouve également cette tumeur chez les personnes entre les doigts, sur la plante des pieds et même sur les organes internes. La morbidité infantile est extrêmement rare. C’est terrible, mais même le moindre coup de soleil ou de coup de chaleur est propice à la maladie.

Tout le monde développe la maladie de différentes manières.

La maladie chez différents patients évolue à des rythmes différents. Il y a une période de plusieurs mois, lorsque la maladie évolue très rapidement et est fatale. Certaines personnes souffrent de mélanome depuis plus de 5 ans, grâce au traitement d'entretien constant.

Un autre danger est que les métastases apparaissent très tôt, une personne peut même ne pas suspecter une maladie pendant une longue période. Les dommages se produisent sur les os, le cerveau, le foie, les poumons, la peau et le cœur. Les métastases peuvent ne pas apparaître si le mélanome ne se propage pas de manière superficielle, c'est-à-dire pas plus loin que la membrane basale.

Types de mélanome et symptômes

La médecine moderne distingue la maladie considérée dans l'article d'aujourd'hui en types et définit ainsi un ensemble de symptômes résultant de cette maladie. Les symptômes du mélanome sont très divers. Grâce à elle et au diagnostic de haute qualité, la maladie peut être détectée à un stade précoce.

Les types de cette tumeur sont les suivants:

1. Mélanome en surface.

Cette éducation progresse très lentement, mais elle est considérée comme la plus courante et se produit, selon les statistiques, dans 47% des cas. Il se développe dans une direction horizontale, a une forme inégale et légèrement convexe au toucher. Atteignant son apogée, elle commence à ressembler à une plaque noire brillante. Ce n’est qu’alors qu’il se développe progressivement à la verticale, puis profondément dans la peau;

2. Le mélanome nodulaire ou nodulaire se développe assez rapidement et est le deuxième en termes d'ampleur, selon les statistiques, il se produit dans 39% des cas. Ce type est plus agressif et plutôt rapide;

3. Le lentigo périphérique ou malin modifie les tissus de la peau, qui se transforment ensuite en cancer, et ce type survient dans 6% des cas. Il est considéré comme une condition précancéreuse. La lésion sur la peau est plate et non convexe;

4. Le mélanome amélanotique ou le mélanome acral se produit sur la plante des pieds et des paumes. Cela se produit extrêmement rarement dans la pratique médicale.

Mélanome au stade initial: comment déterminer

Très souvent, un oncologue est approché par des personnes atteintes d'un mélanome à un stade déjà avancé, lorsque la tumeur a déjà commencé à se métastaser à divers organes. En raison de l'absence de douleur de ce type de cancer de la peau et de la rapidité de son développement, les symptômes du mélanome doivent être connus. Une personne peut être sauvée si le mélanome se trouve à son stade initial. Le mélanome peut être identifié par:

1. L’apparition d’une formation de peau de forme irrégulière;

2. la couleur distinctive de l'éducation;

3. Les bords de la tumeur avec une forme en dents de scie ou en arc de cercle;

4. Une tache sombre dans la taille de 5 mm;

5. Un endroit semblable à une taupe située au-dessus de la peau.

De tout ce qui précède, nous pouvons tirer la conclusion suivante: il peut s'agir d'un mélanome si un grain de beauté apparaît soudainement, ce qui n'était pas le cas auparavant. Dans le même temps, il est de forme irrégulière et non uniforme, il a des bords flous. Démangeaisons et plaies. Elle est complètement absente des cheveux. Il peut avoir des ulcères, du sang ou du sang иться ooze (mais cela ne se produit que dans certains cas).

Parfois, le mélanome renaît d'une taupe existante. Soyez prudent si:

  • il y avait des cheveux sur une taupe, mais maintenant ils sont tombés;
  • la taupe a augmenté de taille;
  • la taupe a changé de couleur (par exemple, elle était brun clair et maintenant elle est devenue très sombre, presque noire);
  • naevus a augmenté le volume - significativement élevé au-dessus de la peau;
  • la kératose est devenue visible sur le naevus - des boutons noirs et secs sont apparus;
  • des taches sombres sont apparues autour de la tache de naissance.

Symptômes de mélanome

Le mélanome de la peau est formé à partir d'une taupe (naevus) dans 70% des cas et est situé dans le tronc, les extrémités, la tête et la région cervicale. En règle générale, chez les femmes, les membres inférieurs, la poitrine et chez les hommes, la poitrine et le dos sont touchés. De plus, les hommes sont sujets au naevus épidermique. La lésion se produit sur les paumes, les pieds et le scrotum. La peau change de couleur, la structure apparaît zone de saignement. Ces signes, définissant et le plus important dans la formulation d'un diagnostic préliminaire.

Le mélanome est noir, parfois teinté de bleu et ressemble à un nodule. Il existe des mélanomes non pigmentés, dans lesquels il n'y a pas de couleur particulière, et ils sont colorés en rose. La taille varie de 0,5 cm à 3 cm.La surface affectée peut saigner et avoir une structure compactée. En utilisant une loupe sur l'inspection, vous pouvez faire un diagnostic préliminaire.

Déterminer cette maladie à ses débuts est très difficile. L'éducation au cancer à l'étape 1 risque de ne pas attirer l'attention. Pour déterminer la maladie, le médecin doit avoir une vaste expérience de maladies similaires.

Examinons plus en détail les types de mélanomes les plus courants. Il s’agira du lentigo malin répandu en surface, nodulaire (nodulaire).

Le lentigo malin a une longue phase de croissance horizontale pouvant durer jusqu'à 20 ans ou plus. Dans la vieillesse, la maladie se forme sur le fond de pigmentation du cou et du visage.

Le mélanome superficiel est courant chez les personnes de 44 ans en moyenne. L'éducation apparaît sur les zones fermées de la peau et à l'air libre. Le haut du dos est le plus souvent touché par les hommes et, chez la femme, par les membres inférieurs. Lors de la formation, la plaque acquiert un contour chaotique. À certains endroits, elle se décolore et la couleur apparaît sous forme de mosaïque. Après quelques années, un nœud apparaît sur la plaque, puis la croissance du mélanome se produit verticalement.

Le mélanome nodulaire est le plus agressif parmi les autres espèces. L'âge moyen est de 53 ans. Chez les hommes, cela se produit un peu plus souvent que chez les femmes. Les membres supérieurs et inférieurs, le cou, la tête et le dos souffrent. Le nœud se forme rapidement, la peau subit des modifications, atteint un pic de développement sur plusieurs mois et présente déjà des saignements.

Un traitement mal choisi menace de récidives récurrentes. Dans ce contexte, des métastases d'un type distant se produisent. Dans la plupart des cas, la chimiothérapie est utilisée. Le traitement peut être prescrit de manière combinée, puis le patient prend des médicaments anticancéreux, ce qui donne une chance de guérison dans 40% des cas.

Formes de manifestation du mélanome

Le mélanome malin métastase souvent au cerveau, au cœur, aux poumons et au foie de manière hématogène et lymphogène. Les nœuds commencent à se répandre et sont situés le long du membre, de la peau ou du tronc.

Il arrive qu'une personne se tourne vers le médecin avec une plainte de ganglions lymphatiques élargis. Un médecin compétent posera de nombreuses questions de clarification aux patients afin de dresser un tableau complet de la maladie. Par exemple, il peut devenir clair que le patient a récemment retiré une verrue qui était un mélanome.

Symptômes de mélanome de l'oeil

La défaite des tissus atteints de mélanome se produit non seulement sur la peau, mais également sur l'organe visuel, l'œil. Les premiers symptômes incluent l'apparition d'une tumeur, une détérioration rapide de la vision, l'apparition de photopsies et un scotome progressif.

La photopsie est accompagnée par l'apparition d'étincelles, de points, de points dans le champ de vision. Les Scotomes sont de deux types:

1. Scotome positif (une zone aveugle apparaît dans le champ de vision, ce qui est perçu par une personne comme une tache noire);

2. Scotome négatif (la zone aveugle n'est pas perçue par l'homme).

Le scotome négatif est déterminé en utilisant certaines techniques.

Un mélanome de petite taille peut être confondu avec un naevus pigmenté situé dans la membrane de l'œil. Un scotome positif doit être différencié par un oncologue oculiste expérimenté, car le glaucome présente des symptômes similaires.

Déterminer le taux de croissance du mélanome oculaire n’est possible qu’avec certaines études. La tactique de traitement est choisie par le médecin après une étude détaillée. Attribuer une radiothérapie, une résection locale ou une énucléation oculaire.

Les étapes du mélanome

La maladie a 5 stades, le stade zéro étant le plus facile. Les cellules cancéreuses sont présentes uniquement au niveau cellulaire. La germination dans la tumeur maligne n'a pas encore eu lieu.

Le stade I présente une tumeur ne dépassant pas 1 à 2 mm d'épaisseur, au-dessus du niveau de la peau. Il peut y avoir des ulcérations, mais ce n'est pas nécessaire. Les ganglions lymphatiques situés près de la zone affectée de la peau ne sont pas affectés par la tumeur.

Le stade II présente des formations tumorales de 2 mm d'épaisseur et des expressions caractéristiques. Les métastases lointaines et régionales sont absentes.

Au stade III, des modifications pathologiques de la peau apparaissent, le ganglion lymphatique à proximité est affecté par les cellules cancéreuses. Parfois, à ce stade, les cellules de mélanome se propagent plus loin le long du système lymphatique.

Le stade IV a toujours des cellules cancéreuses sur le système lymphatique et la maladie s'est déjà propagée à d'autres parties de la peau, des organes et des tissus du corps. Mortel dans 100% des cas.

La pratique montre que les rechutes se produisent même avec le bon traitement. De plus, la maladie retourne non seulement aux endroits où elle était auparavant, mais également aux parties des tissus qui n'ont pas été exposées au mélanome.

Diagnostic du mélanome

Un certain nombre de manipulations aident à diagnostiquer le mélanome. Le médecin utilise une loupe spéciale pour l'examen. La recherche sur les radio-isotopes aide à poser un diagnostic. Grâce à lui, on peut voir une grande quantité de phosphore dans la tumeur, ce qui signifie que la tumeur est maligne.

Si un cancer de la peau est suspecté, une ponction ou une biopsie est utilisée, mais pas avec un mélanome. Le fait est que tout dommage à la peau peut aggraver la situation.

L'examen cytologique aide à déterminer le diagnostic final. Sur la surface de l'éducation, une empreinte est prise avec l'expression.

Une conversation détaillée avec le patient aide au diagnostic du mélanome. Il faut faire attention aux symptômes qui apparaissent chez le patient. Il y a souvent une perte de poids, une détérioration de l'acuité visuelle, une douleur aux articulations, une douleur à la tête et un malaise en général. Les rayons X, la tomodensitométrie et l'échographie aident à déterminer avec précision la présence ou l'absence de métastases sur les organes internes d'une personne.

Traitement du mélanome

La maladie est traitée de deux manières: chirurgie et traitement combiné. Dans le traitement combiné, la tumeur est enlevée après irradiation.

En savoir plus sur le traitement du mélanome dans notre article: Traitement du mélanome.

Le traitement combiné se déroule en deux étapes. L'exposition aux rayons X à foyer rapproché est utilisée dans la première étape. La réaction de radiation se produit 2 ou 3 jours après l'exposition à la tumeur. Par conséquent, l'opération est effectuée jusqu'à ce point ou après. La tumeur maligne est enlevée avec une quantité suffisante de tissu sain autour. Pour que la peau retrouve son aspect habituel, il est nécessaire de pratiquer une chirurgie plastique, car le défaut de la plaie accompagne ce type de procédure.

Un patient qui a eu un mélanome malin doit retirer des ganglions lymphatiques régionaux, même si la maladie n’est pas détectée, car le mélanome a tendance à propager des métastases aux ganglions lymphatiques voisins. Une telle prudence affecte le pronostic de l'évolution de la maladie et donne une chance pour une issue favorable. Les ganglions lymphatiques plus larges suggèrent une possible métastase. La méthode de traitement combiné implique une irradiation avec une gamma thérapie, après quoi, par une intervention chirurgicale, les ganglions lymphatiques nécessaires sont enlevés. Les dernières années, de telles méthodes combinées de lutte contre le cancer sont utilisées assez souvent, ce qui indique l’effet positif de la combinaison de ces procédures.

Pronostic du mélanome: pouvez-vous survivre?

Le mélanome est un cancer extrêmement dangereux et qui se développe rapidement. L'importance principale est le stade clinique, qui était pertinent au moment du diagnostic lors de la référence à un oncologue. Après tout, plus la maladie est détectée tôt, plus les chances d'obtenir un résultat favorable sont grandes. Environ 85% des patients survivent pendant une période de cinq ans aux stades I et II, lorsque la tumeur ne s'est pas encore étendue au-delà des limites du foyer de cancer. Étant donné qu'au stade III les métastases se propagent dans le système lymphatique, le taux de survie est de 50% pour une période de cinq ans, avec un seul ganglion atteint. Si plusieurs ganglions lymphatiques sont atteints, le taux de guérison est réduit à 20%. Comme mentionné précédemment, les métastases à distance du quatrième ou dernier stade du mélanome, de sorte que le taux de survie pour cinq ans n'est que de 5%.

En règle générale, le diagnostic est posé aux stades I ou II, ce qui augmente considérablement les chances de vaincre la maladie. L’épaisseur de la tumeur joue un rôle important dans la détermination du pronostic, car sa masse indique la présence de métastases.

Dans 96–99% des cas, la survie sur cinq ans est due à une intervention chirurgicale si la tumeur n’a pas une épaisseur inférieure ou égale à 0,75 mm. Les patients dont l'épaisseur n'est pas supérieure à 1 mm et dont environ 40% ont un risque faible. Une régression nette ou un élargissement vertical de la tumeur indique l'apparition de métastases, mais la réponse finale ne sera donnée que par un examen histologique.

Dans 60% des cas, les métastases se propagent si le mélanome a atteint 3,64 mm et plus. De telles dimensions sont très dangereuses car elles entraînent la mort du patient. Mais remarquez qu'une tumeur peut être beaucoup plus tôt, car il s'élève au-dessus du niveau de la peau et change considérablement de couleur.

La localisation de la tumeur sur le corps affecte le pronostic. Une lésion cutanée de l'avant-bras ou de la jambe donne plus de chances de guérison que la présence de cellules cancéreuses au niveau des mains, des pieds, des muqueuses et du cuir chevelu.

Les prévisions sont en quelque sorte déterminées par l'appartenance à un sexe particulier. Les deux premières étapes ont souvent un meilleur pronostic pour les femmes que pour les hommes. Cela est dû au fait que chez les femmes, la maladie se développe dans les membres inférieurs, il est donc plus facile de la voir à un stade précoce, et la détection rapide d’une tumeur donne de grands espoirs de guérison.

Un pronostic moins favorable est déterminé chez les patients âgés. Cela est dû au fait que les tumeurs sont détectées assez tard et que les hommes plus âgés sont plus susceptibles de souffrir d'une autre forme de mélanome, à savoir acral-lentigineuse.

Les statistiques montrent qu’après 5 ans ou plus, la tumeur revient dans 15% des cas après son retrait. Le fait est que la probabilité de récurrence dépend de l'épaisseur du cancer. En conséquence, plus la tumeur retirée est épaisse, plus il y a de chances qu'elle réapparaisse dans quelques années.

Dans les deux premières étapes, les prévisions sont parfois défavorables. Il existe un risque élevé d’augmentation de l’activité mitotique et des satellites (petites zones de cellules tumorales d’au moins 0,05 mm et même plus) qui commencent à se former dans le tissu sous-cutané ou la couche réticulaire du derme. Souvent, le mélanome propage des satellites et des micrométastases simultanément.

Selon la méthode de comparaison des critères histologiques, Clark établit une prévision pour les stades I et II. La localisation de la tumeur dans l'épiderme détermine le premier stade de l'invasion conformément au système de Clark. La pénétration d'une tumeur maligne dans les couches de l'épiderme détermine le deuxième stade de l'invasion. Lorsque la tumeur atteint l'espace entre les couches papillaire et réticulaire du derme, cela indique un troisième stade d'invasion. Le stade IV est caractérisé par la pénétration de la formation dans la couche réticulaire du derme. La germination a lieu dans le tissu sous-cutané au stade V selon les critères de Clark. Le taux de survie pour chaque critère individuel est de 100% au niveau I, 95% au niveau II, 82% au niveau III, 71% au niveau IV et 49% au V.

Chaque personne devrait comprendre que le traitement opportun à la clinique permet de prévenir les conséquences graves de la maladie. Toute modification du naevus est une raison pour un examen approfondi. Il faut faire attention aux changements de couleur, de taille et de forme. Les manifestations et les saignements ne peuvent pas dériver, car les stades III et IV ne peuvent pas être traités avec la médecine moderne. Même les technologies les plus avancées et les derniers équipements n’ont pas encore appris à faire face au cancer des formes avancées. La prévention et le diagnostic précoce de la maladie aident à prévenir une maladie grave et ses conséquences. N'oubliez pas de procéder à un examen indépendant de la peau. Au moindre soupçon de mélanome, contactez immédiatement le médecin.

Taux de développement du mélanome

Le mélanome est l'une des formes de cancer les plus agressives. Cette maladie affecte la peau, les ongles, les muqueuses de la bouche et la rétine. Les mélanocytes provoquent l'apparition d'un néoplasme cellulaire. Dans 70% des cas, la tumeur se développe à partir d'une taupe existante, dans les 30% restants, elle peut se développer sur une peau propre et inchangée. Habituellement, cette maladie touche les personnes de plus de 50 ans, mais elle est récemment devenue «beaucoup plus jeune» et les cas de lésions chez les personnes âgées de 15 à 25 ans sont devenus plus fréquents. Selon les statistiques, le mélanome est diagnostiqué sur 14 000 personnes sur 100 000. Peut-être que beaucoup se demandent à quelle vitesse se développe le mélanome?

Malheureusement, le principal danger de cette maladie réside dans la croissance rapide et la propagation rapide des métastases.

Stades de développement du mélanome

Taux de développement du mélanome

Les personnes chez qui on a diagnostiqué cette maladie sont préoccupées par la question: à quelle vitesse le mélanome se développe-t-il à partir d'une taupe? Une tumeur maligne est une menace sérieuse pour la vie et progresse assez rapidement. Selon les statistiques, sur 100 personnes atteintes d'un cancer, 44 meurent d'un mélanome dans les 5 ans.

Le moment du développement du mélanome ne dépend pas de la personne qui a subi la maladie, mais du type et du stade de la tumeur. Il existe de tels types de tumeurs malignes, dont la croissance prend des dizaines d'années du premier au dernier stade, et il en est de celles qui, dans plusieurs mois, sont mortelles.

Phases de croissance du mélanome

Trois des quatre types de mélanome ont des phases de croissance horizontale et verticale. La phase horizontale est caractérisée par la propagation de cellules cancéreuses à la surface de la couche supérieure de la peau - l'épiderme. En cas de diagnostic tardif, le cancer pénètre dans les couches profondes du derme et entre dans la phase de croissance verticale.

Alors, combien de temps le mélanome se développe-t-il? Au cours de la phase de distribution horizontale, la maladie peut durer longtemps (jusqu'à 10 ans). Dans le même temps, la tumeur ne métastase pas, seuls les symptômes externes sont observés. La phase verticale s'écoule plus rapidement et peut durer de plusieurs semaines (de type nodal) à plusieurs années. La phase verticale est dangereuse car elle donne des métastases aux ganglions lymphatiques et aux organes internes.

Formes de manifestation du mélanome

Développement à long terme du mélanome en fonction du type

Il existe 4 types de mélanome cutané:

  • propagation de surface;
  • lentigo malin;
  • acral lentigineux;
  • nodal.

Les trois premiers types sont caractérisés par une distribution horizontale. La quatrième de la première étape pousse dans les couches profondes de la peau et affecte les organes internes et les os du squelette.

Forme d'épandage en surface. Il se produit dans 70% des cas de tous les mélanomes de la peau, a 2 phases de développement. Extérieurement, cela ressemble à une formation plate avec des frontières floues. La vitesse de développement de cette tumeur est longue, la couleur peut varier du brun au violet. Au troisième stade, la tumeur commence à se développer profondément dans le derme. Il affecte plus souvent les personnes à la peau claire. Diagnostiquer le mélanome superficiel aussi souvent que les hommes. Au stade de la croissance horizontale ne métastasent pas, a un pronostic favorable. Avec la croissance verticale donne des métastases dans 60% des cas.

Lentigo malin. Extérieurement, cette espèce est similaire au type à propagation de surface. Cela ressemble à une formation de pigment plat, légèrement saillant au-dessus de la peau avec une couleur hétérogène. Localisé sur les parties ouvertes du corps: la tête, les épaules, les paumes et le cou. La maladie affecte généralement les personnes âgées de plus de 50 ans, plus souvent que les femmes. Il représente 15% de tous les mélanomes. Le taux de développement dans la phase de croissance horizontale est long, cela peut prendre 10 à 20 ans. La deuxième phase est moins longue, mais atteint parfois plusieurs années. Dans la plupart des cas, les métastases.

Acral forme lentigineuse. La tumeur se développe horizontalement, le développement est plus lent que le reste, mais encore parfois des mois voire des années de l'apparition au diagnostic. La tumeur ressemble à des taches brunes ou noires sur les paumes des mains, la plante des pieds ou sous les ongles. Prend 10% de tous les mélanomes. Il a des prévisions extrêmement défavorables, donne rapidement des métastases et des récurrences.

Vue nodale. Il a l'apparence d'un nœud sur une jambe, n'a pas de phase horizontale de croissance. La couleur peut être du noir au solide. Développé à partir d'un naevus ou sur une peau propre et inchangée. Il est difficile à diagnostiquer, mais il est assez rare dans 1 à 5% des cas. La vitesse de développement est rapide, prend de plusieurs semaines à plusieurs mois. C'est le type de mélanome le plus défavorable, dans la plupart des cas, il entraîne la mort.

Apparition de mélanome

Étapes de développement

  1. La première étape. La taille du mélanome à ce stade ne dépasse pas 1 millimètre. Aucun symptôme de la maladie.
  2. La deuxième étape. Épaisseur du néoplasme de 1 à 4 millimètres. La surface peut être recouverte de fissures, saigner.
  3. Troisième étape. Cette étape est caractérisée par la défaite des métastases dans au moins un ganglion lymphatique. Le mélanome peut être de n'importe quelle taille, la surface devient ulcérée, elle devient rugueuse.
  4. Quatrième étape. Les métastases atteignent les organes internes distants, les ganglions lymphatiques et les os du squelette. La surface de la formation ulcère, saigne, le patient souffre.

La rapidité avec laquelle le mélanome se développe dépend de la tumeur elle-même et du stade auquel se situe le cancer. Les manifestations initiales répondent bien au traitement et donnent 90% de chances de survie. Afin de prévenir le développement de la maladie, effectuez régulièrement un examen indépendant, protégez la peau contre les effets nocifs des rayons ultraviolets et, en cas de tumeurs suspectes, consultez immédiatement un médecin.