Principal

Les verrues

Dermatite atopique chez les enfants: causes, symptômes, traitement

Dermatite chez les enfants - complexe de réactions cutanées inflammatoires et allergiques qui se produisent en réponse aux effets de divers stimuli. La dermatite chez l'enfant se manifeste par un érythème de différentes zones de la peau, des démangeaisons, la présence d'une éruption cutanée ou de squames, une modification de la sensibilité des zones enflammées de la peau, une dégradation du bien-être général. Le diagnostic de la dermatite chez l'enfant et de sa forme repose sur des données d'examen visuel, de grattage de la surface cutanée touchée, d'examens immunologiques et biochimiques. Le traitement de la dermatite chez l'enfant implique l'élimination du contact avec l'irritant qui a provoqué la réaction, le traitement de la peau affectée, l'administration d'antihistaminiques, d'immunomodulateurs et de sédatifs.

Dermatite chez les enfants

La dermatite chez les enfants est une inflammation locale ou généralisée de la peau de l'enfant, apparaissant sous l'influence directe ou indirecte de facteurs de nature biologique, physique ou chimique. En dermatologie pédiatrique et pédiatrique, la dermatite représente 25 à 57% de toutes les maladies de la peau. Chez les enfants, les dermatites atopiques, séborrhéiques, de contact et de la couche sont les plus courantes. En règle générale, les dermatites chez les enfants se manifestent au cours de la première année de vie et se développent relativement rarement pour la première fois à l’âge préscolaire et scolaire. Dès le début de l’enfance, la dermatite peut devenir récurrente et entraîner une diminution de l’adaptation sociale de l’enfant.

Causes de la dermatite chez les enfants

La dermatite atopique chez les enfants est un syndrome allergique typique, basé sur la prédisposition héréditaire, des facteurs causaux allergènes et non allergènes. Dermatologues et pédiatres utilisent parfois les termes «eczéma pédiatrique», «diathèse exsudative», «diathèse allergique», etc. pour faire référence à la dermatite atopique chez les enfants.

Les enfants atteints de dermatite atopique ont le plus souvent des antécédents familiaux d'allergies (asthme bronchique, allergies alimentaires, rhume des foins, etc.). Pour la dermatite atopique, les enfants enclins nourris au biberon, souffrant d'allergies alimentaires, de médicaments, de pollen ou domestiques, de maladies virales infectieuses fréquentes, de pathologies du tractus gastro-intestinal (gastroduodénite, ascariose, dysbactériose, etc.), d'immunodéficience.

La dermatite des couches chez les enfants est associée à des soins médiocres ou inappropriés: changement de couches et de vêtements insuffisamment fréquents, bains rares, etc. Une dermatite des couches peut survenir chez les enfants lors d'un contact prolongé de la peau avec des effets mécaniques (couche ou couche-culotte), physiques (humidité et température), des facteurs chimiques (ammoniac, sels des acides biliaires, enzymes digestives) et microbiens (bactéries pathogènes et pathogènes conditionnelles, champignons de la levure Candida).

Le développement de la dermatite de la couche est prédisposé à une maturité morphofonctionnelle insuffisante de la peau chez les nourrissons, due à la faiblesse du tissu conjonctif du derme, à la fragilité des membranes basales, à la maigreur et à la vulnérabilité de l'épiderme, à une faible humidité de la peau, à une thermorégulation et à une fonction immunitaire imparfaites. Le groupe à risque pour la dermatite de la couche comprend les bébés prématurés souffrant d'hypotrophie, de rachitisme, de dysbiose intestinale et de diarrhée fréquente.

L'agent étiologique de la dermatite séborrhéique chez les enfants est le champignon Malassezia furfu, qui est le représentant du normobiota d'une peau saine et humaine. Avec une bonne réactivité immunitaire, le champignon se comporte calmement, mais il peut provoquer divers types de troubles de l’homéostasie, pouvant entraîner des pellicules, une folliculite et une dermatite séborrhéique chez les enfants.

La dermatite de contact chez les enfants peut survenir lors d’une exposition excessive de la peau à des températures basses ou élevées, au soleil, aux rayons ultraviolets, aux rayons X; traitement fréquent de la peau avec des désinfectants (alcool, éther, iode); utilisation de produits d'hygiène et de cosmétiques (lessives, crèmes, poudres), contact avec certaines espèces de plantes (levrette, euphorbe, renoncule, renoncule, arnica) et insectes.

Les facteurs climatiques et géographiques, les conditions de vie, les infections virales respiratoires aiguës, l'anémie, l'obésité, le stress psychologique, la vaccination peuvent aggraver l'évolution de divers types de dermatites chez les enfants.

Symptômes de dermatite chez les enfants

Symptômes de la dermatite atopique chez les enfants

La dermatite atopique chez les enfants se manifeste habituellement au cours de la première moitié de la vie; moins susceptibles de se développer au préscolaire, à l'école ou à l'adolescence. Les éruptions cutanées dans la dermatite atopique chez les enfants peuvent être représentées par une hyperhémie persistante ou un érythème transitoire, une sécheresse et une desquamation de la peau ou par une éruption papulo-vésiculeuse en pleurs sur un fond érythémateux. Les signes caractéristiques de la dermatite atopique chez les enfants incluent la symétrie des lésions cutanées sur le visage, les membres et les surfaces de flexion des articulations; démangeaisons d'intensité variable. Assez souvent, les enfants atteints de dermatite atopique présentent des pliures (hyperlinéarité) des paumes et de la plante des pieds; hyperkératose folliculaire des coudes, des avant-bras, des épaules; dermographisme blanc, égratignure de la peau, pyodermite, hyperpigmentation des paupières («brillance allergique»), chéilite, urticaire, kératocône, conjonctivite récidivante, etc.

En l'absence de traitement approprié, l'évolution normale de la dermatite atopique chez les enfants peut être une "marche atopique" ou une maladie atopique caractérisée par l'ajout d'autres maladies allergiques: conjonctivite allergique, rhinite allergique, asthme bronchique.

Les symptômes de la dermatite séborrhéique chez les enfants

La dermatite séborrhéique survient chez environ 10% des enfants au cours des trois premiers mois de la vie et cesse complètement entre 2 et 4 ans. Les premières manifestations de la dermatite séborrhéique chez un enfant peuvent apparaître dès 2-3 semaines de la vie. En même temps, sur les zones velues de la tête, se forment des écailles (gneiss) grisâtres et squameuses qui, en se fondant, se transforment en une croûte graisseuse continue. Le gneiss peut se propager à la peau du front, des sourcils et des oreilles; des éruptions parfois maculopapulaires, couvertes d'écailles à la périphérie, se retrouvent dans les plis naturels du tronc et des extrémités.

Les caractéristiques distinctives de la dermatite séborrhéique chez les enfants sont le minimum de sévérité des démangeaisons, le manque d'exsudation (écailles grasses, mais sèches). Avec l'enlèvement violent des croûtes, une peau très hyperémique est exposée; dans ce cas, il peut être mouillé et facilement infecté.

Symptômes de la dermatite de la couche chez les enfants

La dermatite des couches chez les enfants se caractérise par une irritation de la peau de la région fessière, de la surface interne des cuisses, du périnée, du bas du dos, de l'abdomen, c'est-à-dire des zones de peau en contact avec des couches, des couches et des curseurs mouillés et sales. La dermatite des couches se produit chez 35 à 50% des nourrissons et se développe le plus souvent chez les filles âgées de 6 à 12 mois.

Selon la gravité des manifestations cliniques, on distingue 3 degrés de dermatite de la couche. Dans les manifestations bénignes de la dermatite chez les enfants, il y a rougeur de la peau modérée, une éruption cutanée légère et une macération de la peau dans les endroits où la localisation est typique. La dermatite de la couche, d'intensité modérée, se caractérise par la formation de papules, de pustules et d'infiltrats dans les zones irritées de la peau. La dermatite des couches sévère chez les enfants se poursuit avec l'ouverture des bulles, la formation de trempage et l'érosion, des infiltrats de drainage importants.

Le développement de la dermatite de la couche affecte le bien-être général des enfants: ils deviennent agités, pleurent souvent, ne dorment pas bien, car les zones enflammées de la peau provoquent des démangeaisons sévères et leur contact provoque malaise et douleur. Chez les filles, la dermatite de la couche peut entraîner le développement d'une vulvite.

Symptômes de dermatite de contact chez les enfants

Les manifestations de la dermatite de contact chez les enfants se produisent directement sur la zone de la peau avec laquelle tout irritant est entré en contact. Les principaux signes de dermatite de contact chez les enfants comprennent l’hyperémie oedémateuse de la peau avec des contours nets, de fortes démangeaisons, des brûlures, une douleur, des cloques, dont l’ouverture entraîne la formation de sites érosifs pleurants.

La dermatite de contact chez les enfants peut évoluer de manière aiguë ou chronique. La phase aiguë débute immédiatement après le contact avec un irritant et cesse rapidement après la fin de l'exposition. L'évolution chronique de la dermatite chez l'enfant s'acquiert après une exposition répétée et fréquente au facteur agressif.

Diagnostic de la dermatite chez l'enfant

L'apparition de toute éruption cutanée sur la peau d'un enfant nécessite une évaluation minutieuse par un pédiatre, un dermatologue pédiatre, un allergologue-immunologiste pédiatrique et parfois un spécialiste des maladies infectieuses chez l'enfant. Si des enfants atteints de dermatite sont suspectés, une histoire complète, un examen de la peau et des examens cliniques et de laboratoire sont effectués.

Dans le diagnostic de la dermatite atopique chez l’enfant, la détection de l’éosinophilie dans le sang, d’un taux élevé d’IgE totales, d’IgE spécifiques à l’allergène et d’IgG par ELISA, RAST, RIST, MAST; la présence de tests cutanés positifs ou provocants avec des allergènes.

En présence d'une infection secondaire, un examen bactériologique des frottis est effectué; Pour la détection de champignons pathogènes, le grattage à la peau lisse est étudié. Dans le cadre de l'examen des enfants atteints de dermatite, il est important d'étudier le coprogramme, les selles pour la dysbiose et les œufs d'helminthes, une échographie des organes abdominaux. Parfois, une biopsie cutanée est réalisée à des fins de diagnostic différentiel.

Au cours de l'examen, il est important de clarifier les causes et la forme de la dermatite chez les enfants, ainsi que d'exclure la présence de maladies d'immunodéficience (syndrome de Wiskott-Aldrich, hyperimmunoglobulinémie E), rouelles de lichen, eczéma microbien, gale, ichtyose, psoriasis, lymphome de la peau.

Traitement de la dermatite chez les enfants

La mise en œuvre d’une approche intégrée du traitement de la dermatite atopique chez l’enfant comprend la réduction ou l’élimination du contact avec l’allergène, le choix correct du régime alimentaire, la pharmacothérapie, l’immunothérapie spécifique de l’allergène. La pharmacothérapie systémique implique la prise d'antihistaminiques, d'AINS, d'entérosorbants, d'enzymes, de préparations vitaminées; avec une dermatite grave chez les enfants - glucocorticoïdes. Pour le soulagement des exacerbations de la dermatite atopique chez les enfants, une plasmaphérèse ou une hémosorption est utilisée.

La thérapie topique vise à éliminer l'inflammation et la peau sèche, à restaurer les propriétés de barrière de la peau et à prévenir les infections secondaires. Cela inclut l'utilisation externe de pommades à la corticothérapie, de crèmes lipidiques non stéroïdiennes, de liquides désinfectants, de lotions et de pansements séchant à l'humidité. Dans la dermatite atopique chez les enfants, des méthodes de traitement non pharmacologiques se sont recommandées: réflexothérapie, oxygénation hyperbare, inductothermie, magnétothérapie, luminothérapie. En cas de dermatite atopique résistante au traitement traditionnel chez l'enfant, le traitement par PUVA peut être utilisé.

La base du traitement de la dermatite séborrhéique chez les enfants est l'organisation appropriée des soins de la peau atteinte à l'aide de shampooings et de crèmes antifongiques spéciaux. Les enfants sont invités à se laver les cheveux avec des shampooings dermatologiques à base de kétoconazole, cyclopyrox, goudron, etc.), qui ont une action fongistatique, fongicide, kératorégulatrice, anti-inflammatoire et anti-inflammatoire. Après cela, de l'huile minérale ou de l'huile d'olive est appliquée sur le cuir chevelu. Pour nettoyer les zones de séborrhée sur la peau lisse, des gels spéciaux sont utilisés, après quoi la peau est enduite de crème dermatologique. En moyenne, le traitement de la dermatite séborrhéique chez l’enfant dure environ 6 semaines.

Dans le traitement de la dermatite des couches chez les enfants, le rôle principal est joué par l’organisation de soins hygiéniques appropriés: changements fréquents de couches et de couches, lavage de l’enfant après chaque acte de miction et de défécation, bains d’air et à base de plantes. Les zones touchées de la peau de l’enfant doivent être soigneusement séchées, traitées avec des poudres et des produits d’hygiène contenant du panthénol, du dexpanthénol, de la pyroctone olamine, etc.). Les corticostéroïdes topiques doivent être évités lors du traitement de la dermatite de la couche chez l'enfant.

Le traitement de la dermatite de contact chez les enfants implique l’élimination des effets sur la peau des substances agressives. Pour soulager l'inflammation, on utilise des pâtes à base de zinc, des pommades à base de lanoline, des poudres et des décoctions d'herbes.

Prévention de la dermatite chez les enfants

Dans toutes les formes de dermatites chez les enfants, les mesures générales sont importantes: procédures de trempe, soin de la peau des enfants, utilisation de cosmétiques de haute qualité pour enfants et de produits d'hygiène hypoallergéniques, port de matières naturelles, etc. Les couches doivent être changées toutes les 4 heures (ou immédiatement après une selle)., évitez le contact prolongé de la peau avec les sécrétions. La correction du régime alimentaire, la normalisation de l'activité du tube digestif sont importantes.

Chez les enfants atteints de dermatite atopique, le contact avec les allergènes ménagers et alimentaires doit être évité. Des cycles prolongés de climatothérapie contribuent à prolonger la rémission.

Dermatite atopique chez les enfants

Presque toutes les mères peuvent avoir la dermatite atopique chez un bébé. Cette maladie apparaît souvent dès les premiers jours après la naissance et se produit tout au long de la vie. Les enfants chez qui on diagnostique une dermatite atopique doivent obligatoirement être surveillés à vie par un allergologue. Contrôler l'évolution de la maladie ne corrigera que la connaissance de la maladie.

Qu'est ce que c'est

Toutes les manifestations de la dermatite atopique sont associées à des réactions allergiques. Cette maladie est principalement prédisposition génétique.

Les scientifiques ont identifié un certain nombre de gènes qui codent une prédisposition à la perception de diverses substances. Ces gènes rendent l'organisme plus susceptible à diverses composantes étrangères. En règle générale, plusieurs membres de la famille peuvent avoir une telle prédisposition simultanément.

La dermatite atopique se développe à la suite d'une réponse aiguë du système immunitaire au facteur déclencheur. Cette réaction s'accompagne de graves manifestations cutanées et systémiques. Diverses substances et allergènes peuvent agir en tant qu'agents déclencheurs ou provoquants. La particularité d'une réaction individuelle dépend de la prédisposition génétique et du niveau initial du système immunitaire.

Les causes

Tous les enfants ne présentent pas une réaction allergique grave qui se manifeste par l'apparition d'une éruption cutanée ou d'autres éléments de la peau. Actuellement, les scientifiques ont identifié plus de mille causes différentes pouvant conduire à l’apparition de la dermatite atopique. Dans la plupart des cas, les produits chimiques sont des agents provoquants.

La seule cause exacte de la maladie est inconnue des scientifiques. Cela est dû au codage individuel des gènes dans chaque corps humain. Il a été établi que, lorsqu'un déclencheur spécifique survient, le risque de développer une dermatite atopique avec une prédisposition génétique spécifique est supérieur à 95-98%.

Des études scientifiques canadiennes ont montré une relation statistiquement significative entre la présence de situations stressantes et les exacerbations de la maladie. Après un effort physique, psycho-émotionnel ou physique intense, le risque de nouvelles exacerbations de la maladie augmente de 12 à 15%.

Parmi les causes possibles, certains scientifiques notent la présence de pathologies cutanées. Avec la violation de l'intégrité de la peau, les allergènes sont beaucoup plus faciles à pénétrer dans le corps des enfants et à déclencher une cascade de réactions inflammatoires. Avec le développement des maladies, les périodes d'exacerbations sont remplacées par la rémission. À la suite d'une maladie prolongée, la structure de la peau change. Cela peut également affecter la probabilité de progression de la maladie.

Facteurs provocants

La dermatite atopique peut déclencher de nombreux facteurs. Tous les déclencheurs peuvent être divisés en plusieurs catégories. La plupart des agents provoquants pénètrent dans le corps de l'extérieur. Ils représentent plus de 80% des cas de maladie. Les facteurs provoquants internes sont beaucoup moins courants. Généralement, ces formes de maladie sont caractéristiques des enfants atteints de nombreuses maladies chroniques.

Tous les facteurs provoquant une cascade de réactions allergiques peuvent être divisés en plusieurs catégories étiologiques:

  • Allergènes alimentaires. Une des formes les plus courantes de la maladie. Les premiers cas peuvent survenir chez les bébés dès l'âge de six mois. À ce stade, de nouveaux aliments sont ajoutés au régime alimentaire du bébé - sous forme de suppléments. Chez les enfants plus âgés, les agrumes, le chocolat et les fruits de mer deviennent des allergènes actifs. Tous les fruits tropicaux peuvent également causer une dermatite atopique.
  • Inhalation de pollen de plante et allergie à la floraison. L'incidence maximale se produit à l'âge de 6-8 ans. Habituellement, les bébés ont le nez qui coule avec l'écoulement abondant, la respiration est perturbée et les yeux larmoyants et rouges. Chez 20% des enfants, des éruptions cutanées et de fortes démangeaisons sont associées à ces symptômes.
  • Utilisation à long terme de médicaments antibactériens ayant des effets néfastes sur le système digestif de l'enfant. 80% de l'immunité est formée dans les intestins. Les bactéries bénéfiques aident à combattre la microflore extraterrestre et à renforcer le système immunitaire. Avec une utilisation prolongée d'antibiotiques, une dysbactériose et un syndrome du côlon irritable se forment. La microflore brisée empêche l’élimination des allergènes de l’organisme, ce qui aggrave les maladies atopiques.
  • Poussière domestique et laine ou duvet d'animaux. Dans des cas plus rares - le développement de la dermatite atopique en contact avec des textiles, dans lesquels vivent les acariens. Dormir sur des oreillers en plumes peut «donner» aux enfants non pas des rêves joyeux et agréables, mais de fortes éruptions cutanées provoquant des démangeaisons.
  • La transition de nourrir le lait de la mère sur le mélange. De nombreux bébés intolérants au lactose peuvent présenter un déficit en lactase et une prédisposition génétique, la dermatite atopique. Il existe des cas de maladies allergiques de la peau dues à l’introduction de mélanges contenant des traces de noix ou de soja.
  • Toutes les maladies qui affaiblissent le système immunitaire de l'enfant. Les enfants, souvent atteints de rhumes, sont plus susceptibles de développer une dermatite atopique. Si l'enfant a un rhume 3 ou 4 fois par an, alors sa mère doit absolument le montrer au médecin de l'allergologue-immunologiste. Chez les enfants fréquemment malades, la tension constante du système immunitaire peut entraîner le développement de réactions allergiques.
  • Contact avec des allergènes chimiques. Pour un enfant présentant une intolérance individuelle ou une tendance aux réactions allergiques, presque tous les composés chimiques peuvent agir en tant que déclencheurs chimiques. Le plus grand nombre de cas de dermatite atopique survient au contact de produits chimiques ménagers. Les réactions allergiques au contact avec les shampooings et les produits de soins personnels sont également courantes. Plus le produit contient des additifs aromatiques, plus le risque de développer des symptômes indésirables chez le bébé est élevé.
  • Diverses maladies parasitaires. Très souvent, les bébés atteints de dermatite atopique sont traités de manière symptomatique, oubliant d’établir la cause première de la maladie. Chez les bébés de moins de 5 ans, les coupables et les parasites sont souvent responsables. Vivant dans les intestins ou d'autres organes internes, ils libèrent des substances toxiques qui affectent négativement le système immunitaire. Ces toxines contribuent au développement du processus inflammatoire dans toutes les couches de la peau.
  • Immunité réduite dans le contexte d'une écologie défavorable. Les enfants vivant dans les villes sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de dermatite atopique que leurs pairs des zones rurales. De nombreux scientifiques expliquent cela en affaiblissant l'immunité dans le contexte d'une exposition quotidienne à des facteurs environnementaux défavorables. La pollution industrielle de l’air et de l’eau, ainsi que l’énorme quantité d’émissions provenant des voitures, ont des effets négatifs sur le système immunitaire du bébé. Le corps est pollué par divers éléments chimiques. Ces facteurs réduisent progressivement l'immunité de l'enfant et peuvent provoquer de graves réactions allergiques.
  • Maladies chroniques. Les enfants présentant diverses pathologies des organes internes sont également susceptibles de développer une dermatite atopique. À risque - enfants atteints de maladies chroniques des systèmes digestif et respiratoire. L'immunité affaiblie de l'enfant ne peut pas combattre simultanément avec plusieurs maladies.
  • Infections bactériennes. Récemment, des scientifiques ont observé une relation étroite entre l’infection à staphylocoques et le développement ultérieur de la dermatite atopique. Lors de tests de laboratoire dans plus de 90% des cas, un staphylocoque pathogène a été détecté sur les zones endommagées de la peau. Ce microorganisme se caractérise par un effet toxique prononcé sur les cellules de la peau, intensifie le processus inflammatoire et contribue à l’émergence de nouvelles exacerbations de la maladie.

Stades de développement de la maladie

Malheureusement, la dermatite atopique est une maladie chronique. En présence d'une sensibilité individuelle et d'une prédisposition génétique à divers facteurs provoquants, une nouvelle exacerbation de la maladie peut survenir à tout âge. Comme toute maladie chronique, la dermatite atopique traverse plusieurs étapes successives dans son développement:

  1. Contact primaire avec l'allergène. Dans ce cas, lorsque l'agent provoquant est libéré, les cellules du système immunitaire sont activées. Les lymphocytes, conçus pour reconnaître les substances étrangères dans le corps, sont activés et émettent une quantité énorme de substances biologiquement actives. Par la suite, lorsque le même déclencheur est touché, l'inflammation se produit beaucoup plus fort. Cette propriété est due à la mémoire cellulaire. Les cellules du système immunitaire «mémorisent» les antigènes d'une substance étrangère à l'organisme et, lors d'expositions répétées, émettent une énorme quantité d'anticorps protecteurs.
  2. Le développement de l'inflammation immunitaire. Les lymphocytes activés, qui reconnaissent l'agent étranger, commencent à émettre une quantité énorme d'interleukines. Ces substances protéiques ont une action biologiquement active prononcée. Le développement de tous les symptômes et manifestations cliniques défavorables leur est généralement associé. Cette réaction est positive. Il est conçu pour limiter l'inflammation et prévenir les dommages aux organes vitaux. Le corps veut limiter l'inflammation uniquement sur la peau, protégeant ainsi le cerveau et le cœur.
  3. Le développement des manifestations classiques de la maladie. Pendant cette période, le processus inflammatoire atteint un degré tel que les premiers symptômes indésirables de la maladie commencent à apparaître. En règle générale, ils durent 7-14 jours. Les manifestations les plus aiguës lors du premier contact avec l'allergène apparaissent après 48 à 72 heures. Si le facteur provoquant pénètre à nouveau dans le corps, la période précédant l'apparition des symptômes peut être réduite de plusieurs heures à une journée.
  4. Vérification de l'aggravation et passage à la forme chronique. Pendant cette période, la quantité de substances toxiques qui se forment au cours d’une réaction allergique diminue. Le système immunitaire se calme et passe en mode veille. Le processus peut durer jusqu’à 2-3 semaines. A cette époque, il ne reste que des manifestations cutanées résiduelles: sécheresse, légère desquamation, légère rougeur. Après la période aiguë de la maladie, la peau est nettoyée et redevient normale.
  5. Remise Pendant cette période, l'enfant ne se dérange pratiquement pas. Le gamin mène une vie normale. Le bien-être de l'enfant est excellent. La peau change légèrement. Dans certains cas, des plis au sol peuvent former des croûtes ou des plaques de peau sèche.

Le développement de la maladie implique l'alternance séquentielle de plusieurs étapes. Après une période d'exacerbation, une rémission survient. La durée de cette période dépend en grande partie de l'état du bébé et de l'absence de l'effet de facteurs provoquants. En cas de modification du niveau d'immunité ou d'inflammation, la rémission peut rapidement être remplacée par une exacerbation.

Classification

Aujourd'hui, les médecins utilisent dans leur travail plusieurs catégories différentes à la fois, ce qui permet un diagnostic plus précis. Ces classifications incluent la distribution de différentes variantes et formes de la maladie, en fonction du stade du processus inflammatoire, de sa durée et de la gravité de l’état général de l’enfant.

Symptômes et traitement de la dermatite allergique chez les enfants de moins d'un an

Au cours des dernières années, le nombre de personnes souffrant d’allergies a augmenté régulièrement. La réponse du corps aux stimuli est endémique. Souvent, les enfants développent une dermatite allergique, qui peut devenir chronique au fil du temps. Beaucoup de parents ne savent pas ce qui peut déclencher l'apparition de la maladie.

Pour toutes les manifestations d'allergies, vous devriez consulter un médecin. La dermatite allergique ne disparaît pas d'elle-même, le patient a besoin d'un traitement approprié.

Causes de la maladie

Parmi les causes de la dermatite atopique sont les suivantes:

  • troubles digestifs dus à des maladies gastro-intestinales, dysbactériose;
  • mauvaise nutrition (introduction précoce d'aliments complémentaires, inclusion dans le régime d'aliments hautement allergènes, agrumes);
  • l'utilisation de produits cosmétiques et d'hygiène de qualité médiocre pour les enfants;
  • porter des vêtements en tissus synthétiques avec adjonction de teintures;
  • consommation de drogue;
  • étiologie bactérienne;
  • réaction à des substances chimiquement actives (alcalines, acides);
  • influence du rayonnement, changement de température, effet mécanique;

La dermatite allergique chez les enfants se développe selon le schéma standard. La personne est en contact constant avec l'allergène, ce qui a un effet négatif sur la peau. Commence progressivement à montrer une éruption cutanée, elle peut être localisée n'importe où sur le corps.

Certains facteurs augmentent le risque de développer une dermatite allergique. Beaucoup de cas sont constamment confrontés à des allergènes potentiels:

  • les cosmétiques;
  • produits chimiques;
  • les drogues;
  • plantes toxicodendrones;
  • poils d'animaux.

Types et symptômes de la dermatite atopique

Les éruptions cutanées sur la peau peuvent être accompagnées d'un léger gonflement de la zone touchée. Assez souvent, les boutons sont remplis d'un liquide clair, puis éclatent, ce qui provoque la moiteur de la plaie. Après un certain temps sur cette zone de la peau, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, une croûte dense se forme.

Souvent, une réaction allergique est accompagnée de symptômes caractéristiques, elle aide les médecins à diagnostiquer et à commencer le traitement sans délai. Si les parents réagissent par inadvertance aux plaintes de l'enfant, l'allergie se transformera en une forme chronique jusqu'à la formation d'un eczéma sur la peau.

Les experts divisent sous condition la dermatite allergique en 3 types - nourrisson, enfant et adolescent:

  • Le premier se trouve chez les nouveau-nés. La dermatite apparaît immédiatement après la naissance et accompagne l'enfant jusqu'à 3 ans. L'éruption dans ce cas affecte les endroits des plis des bras, des jambes et du visage. Les allergies se propagent souvent dans tout le corps, conduisant à une nouvelle connaissance avec la nourriture ou la dentition des dents de lait conduit à cette condition.
  • Une forme de dermatite pédiatrique est observée chez les enfants âgés de 3 à 12 ans. L'irritation affecte la région du visage, le cou, peut être localisée dans les plis des bras et des jambes. Souvent, l'éruption cutanée est irritante, il y a un petit gonflement et des fissures. Après avoir gratté, les plaies sont resserrées et en croûte.
  • À l'adolescence, la dermatite allergique se caractérise par la propagation des éruptions cutanées dans tout le corps. Il n'y a pas de localisation précise, l'acné peut survenir n'importe où sur la peau et disparaître d'elle-même.

Très souvent, les allergies deviennent chroniques. Sur une longue période de vie, la dermatite peut être en rémission, la maladie reviendra périodiquement.

Localisation typique de l'eczéma chez les enfants

Les symptômes communs de la maladie incluent l'apparition de petits boutons rouges. L'irritation s'accompagne de démangeaisons, de fissures sur la zone touchée, souvent de plaies pleurantes. Avec l'exacerbation de la maladie, les symptômes s'intensifient, les démangeaisons poussent le patient à se peigner.

La dermatite allergique chez l'enfant ne se manifeste pas toujours dans les endroits où il y a un contact constant avec l'allergène. Plus souvent chez les enfants et les adultes, les éruptions cutanées sont localisées à l'aine, sur les fesses, les bras, le visage et le cou.

Éruption faciale

Chez certains patients, l'éruption s'accompagne de toux, de larmoiements et de congestion nasale. Parfois, les allergies n'interfèrent pas du tout avec l'enfant, mais parfois, l'état du bébé s'aggrave, il a besoin d'aide.

Dans la plupart des cas, la diathèse est provoquée par des aliments avec lesquels un enfant sujet à des réactions allergiques est introduit pour la première fois. Les parfums, les teintures, certains fruits et légumes peuvent provoquer une éruption cutanée sur la peau. Souvent, les enfants sont couverts d'une éruption cutanée après un contact avec des plantes ou des animaux. Les symptômes d'allergie apparaissent généralement dans la demi-heure.

Les parents à la maison peuvent utiliser des crèmes émollientes qui, après l'application, atténuent les démangeaisons et apportent un certain soulagement. Souvent, les allergies sur le visage provoquent un gonflement du larynx. Si les voies respiratoires de l’enfant sont obstruées, il peut s’étouffer. Il est important d'identifier l'allergène dès que possible et d'essayer de protéger l'enfant du contact avec lui.

Taches sur les mains

Mains - C’est l’endroit le plus courant de la dermatite allergique. Au contact de l’allergène, qu’il s’agisse de produits chimiques ménagers ou de produits cosmétiques, des rougeurs apparaissent sur la paume des mains. L'enfant ressent de l'inconfort, les mains démangent, la peau devient tendue et squameuse.

Les allergies aux mains sont souvent causées par des piqûres d'insectes. Des démangeaisons intolérables amènent l'enfant à gratter la zone enflammée, ce qui ne fait qu'aggraver son état. Souvent, les rougeurs et les éruptions cutanées aux mains sont dues à la consommation de sucreries, de café ou de cacao, ainsi qu’après la prise du médicament. Habituellement, les éruptions cutanées se situent à l’arrière des paumes.

Les changements climatiques peuvent également affecter la santé du bébé. Non protégée du vent et du gel, la peau des mains réagit à l'irritation externe avec rougeur, gonflement et démangeaisons. Des crèmes spéciales pour les mains et des gants ou des mitaines chauds pouvant protéger la peau des intempéries contribueront à remédier à la situation.

Allergies dans les jambes

Généralement, les cuisses, les mollets et les mollets sont irrités. L'éruption est souvent localisée sous les genoux. Des réactions allergiques peuvent survenir aux pieds. Des boutons de forme irrégulière, des pustules apparaissent à cet endroit et les téguments enflammés se gonflent.

Une éruption allergique sur les jambes provoque un inconfort terrible et une mobilité limitée

Les taches rouges et les ampoules causent beaucoup de désagréments et limitent la mobilité. Quand un enfant a une éruption cutanée aux pieds, vous devriez essayer d’améliorer son état le plus rapidement possible.

Stade de la dermatite

Le médecin, évaluant l’état du patient souffrant d’allergies, tente d’abord de déterminer le stade de la maladie. Sur la base des résultats, la question du choix de la tactique de traitement est résolue. Au total, il y a 4 stades de dermatite atopique:

  1. L'initiale est accompagnée d'hyperhémie, gonflement de la peau, desquamation. Si vous commencez le traitement de la diathèse chez les enfants à temps, vous pourrez bientôt oublier tous les symptômes désagréables pour toujours. En même temps, le mauvais traitement ou son absence entraîne le développement de la prochaine étape.
  2. Le stade grave de la maladie survient sous forme chronique et aiguë. Les éruptions cutanées conduisent à la formation de croûtes et d'écailles au site d'inflammation.
  3. Le stade de rémission entraîne une réduction ou la disparition de tous les symptômes désagréables des allergies. Cette période peut durer des semaines et parfois des années.
  4. Au stade de la récupération clinique, toutes les manifestations de la dermatite atopique disparaissent complètement pendant plusieurs années.

Diagnostic de la maladie

Le médecin ne prescrira pas de traitement tant qu'il n'aura pas révélé la nature de l'éruption cutanée, son emplacement et la période d'exacerbation. Les tests de laboratoire aident à diagnostiquer la maladie:

  • analyse clinique du sang et de l'urine;
  • analyse immunologique et sérologique;
  • analyse histologique des tissus;
  • biopsie;
  • tests de décodage des allergènes.

Les résultats obtenus nous permettent d'identifier la cause du développement d'une réaction allergique chez un patient. Le médecin est prescrit un traitement approprié. Si vous suivez toutes les recommandations médicales, le spécialiste pourra vous suggérer le moment de la rémission.

Comment traiter la dermatite allergique à la maison?

Sachant quel allergène conduit à des éruptions cutanées, vous devez essayer de protéger l'enfant du contact avec lui. Si certains aliments provoquent des allergies, ils ne doivent pas figurer au menu de bébé.

Les allergies surviennent souvent chez les enfants exposés à des stimuli externes. La tâche principale des parents de bébés sensibles est de maintenir la propreté de la maison et une certaine humidité. Les animaux domestiques doivent être distribués entre de bonnes mains, des tapis et des oreillers en plumes pour être éliminés à jamais.

Caractéristiques de la thérapie pour les bébés jusqu'à un an

Les allergies bénignes ne nécessitent pas d'hospitalisation. Les bébés prédisposés aux allergies doivent suivre un régime hypoallergénique. Il est recommandé d'utiliser des antihistaminiques ménagers prescrits dès la naissance - gouttes de gel et de Fenistil, ou à partir de six mois - gouttes de Zyrtek.

Avec l'âge, la diathèse diminue, mais tous les bébés ne sont pas aussi chanceux (nous recommandons de lire: comment se déroule la diathèse chez le nourrisson?). Parfois, une allergie persistante se développe, conduisant à l'asthme. Si le traitement ne donne pas les résultats souhaités, s'il n'y a pas de dynamique positive et, dans le contexte d'une réaction allergique, d'autres maladies se développent, le médecin traitant demande alors à la mère et à l'enfant d'aller à l'hôpital.

La forme avancée de la maladie est traitée avec des glucocorticoïdes. Les antibiotiques aideront à se débarrasser des pustules sur la peau. Améliorer la santé des enfants de moins d'un an aidera les complexes de vitamines et de minéraux.

Médicament oral

De nombreux médicaments peuvent améliorer l'état du patient. Ils soulagent les symptômes des allergies, réduisant l'inflammation et les démangeaisons. Souvent, les antihistaminiques sont prescrits pour le traitement de la dermatite atopique. Les médicaments de la première génération ont un effet sédatif.

Les spécialistes préfèrent les médicaments modernes, tels que:

Les antihistaminiques des générations 2 et 3 ne provoquent ni somnolence ni dépendance. Pour obtenir un effet clinique, il est nécessaire de prendre de tels médicaments pendant une longue période. La posologie et le traitement sont déterminés par le médecin individuellement.

Souvent, l’irritation et les démangeaisons poussent les enfants à se peigner les plaies - c’est une porte ouverte contre l’infection. Avec les micro-organismes aident à combattre les antiseptiques. Il existe plusieurs médicaments efficaces sous la forme d'une solution à usage externe pouvant faire face aux staphylocoques et aux streptocoques:

Les immunomodulateurs ont prouvé leur efficacité dans la lutte contre les allergies. Ils sont prescrits après consultation de l'allergologue lorsque la maladie est grave. Il est nécessaire de traiter les allergies avec des médicaments similaires avec prudence, en particulier pour les personnes dont un membre de la famille souffre de maladies auto-immunes. Une intervention dans les processus immunitaires se produisant dans le corps de l'enfant peut avoir des conséquences graves.

Utilisation de préparations topiques

Il est recommandé d'appliquer les pommades et les crèmes sur les zones enflammées de la peau 1 ou 2 fois par jour, conformément au mode d'emploi du médicament:

  • Si l'éruption est légère et faiblement exprimée, il est plus opportun d'utiliser un préparty non hormonal: Fenistil, Keratolan, Radevit, etc.
  • En cas d'allergie sévère, si l'irritation touche de larges zones du corps, le médecin peut vous recommander des pommades hormonales (Sinaflan, Akriderm, etc.
  • Dans certains cas, les glucocorticostéroïdes aident à soulager une réaction allergique de la peau. Ce groupe de médicaments comprend Advantan, Afloderm et Lokoid.

Pour accélérer la guérison des zones touchées, vous pouvez utiliser des pommades qui accélèrent la régénération des tissus:

Physiothérapie

La physiothérapie peut aider un enfant atteint de dermatite atopique à guérir rapidement. En règle générale, les méthodes physiothérapeutiques sont appliquées aux patients hospitalisés. Les plus efficaces sont les physiothérapies suivantes:

  • thérapie au laser;
  • électrique;
  • Traitement PUVA;
  • l'hydrothérapie;
  • thérapie de boue;
  • réflexologie;
  • irradiation ultraviolette.

Traitement des remèdes populaires

La liste des herbes médicinales autorisées pour les allergies est petite. Une série, pervenche, chélidoine, houblon, etc. convient à la thérapie Pour préparer la décoction à base de plantes, vous aurez besoin de 3 cuillères à soupe de plantes séchées et déchiquetées et d'un litre d'eau bouillante. L'herbe est versée avec de l'eau chaude et infusée pendant 4 heures. La décoction qui en résulte lubrifie la peau enflammée ou fabrique des lotions.

Pour un bain de soda, vous avez besoin d'un litre d'eau bouillante et d'une cuillère à soupe de soda. La soude doit être complètement dissoute dans l'eau. Respectez scrupuleusement la posologie, sinon vous ressentirez une sensation de peau sèche.

Caractéristiques du régime

La dermatite atopique nécessite un régime alimentaire particulier. Le menu de l’enfant doit inclure des aliments hypoallergéniques. Le régime alimentaire du bébé doit être équilibré. De graves restrictions en matière d'alimentation entraîneront une violation de sa croissance et de son développement.

Si un bébé présente une intolérance aux protéines de lait de vache, celles-ci sont alors transférées dans des mélanges spéciaux, adaptés aux caractéristiques individuelles des enfants souffrant d'allergies. Si le bébé est allaité, la mère devrait s'occuper de sa nutrition. Si possible, limitez-vous à l’utilisation de sucré, farine et salé. Il est conseillé d'éviter les aliments tels que le miel, les noix, les agrumes, les fraises, le chocolat et les assaisonnements.

Avec le début de l’introduction d’aliments complémentaires, de nombreux bébés souffrent de dermatite allergique aux aliments. Il est donc nécessaire de se familiariser avec les nouveaux produits.

L'allergie peut provenir de la farine d'avoine ou de la semoule, ainsi que de produits contenant du gluten. Il est préférable d’utiliser la courgette ou le chou-fleur comme première alimentation. Ensuite, vous pouvez présenter votre bébé avec des céréales non laitières. Lorsque l'enfant a 7 ou 8 mois, vous pouvez lui offrir de la viande de dinde ou de lapin.

Respect de certaines règles de vie

La dermatite allergique est accompagnée de lésions cutanées. Les parents doivent donc savoir comment bien prendre soin de la peau de leur bébé. Les experts recommandent de respecter les règles de vie suivantes:

  • L'air dans la pépinière devrait être humide.
  • Le contact avec les animaux et les plantes doit être exclu si possible.
  • Il est nécessaire de surveiller la propreté de la maison. Le nettoyage humide doit être effectué régulièrement. Ne pas utiliser de produits chimiques.
  • Il est nécessaire de choisir des produits d'hygiène hypoallergéniques.
  • Il est nécessaire de choisir des vêtements fabriqués à partir de matériaux naturels. Les produits en laine ne doivent pas entrer en contact avec la peau.

Qu'est-ce qu'une dermatite allergique dangereuse?

Les allergies ne peuvent être ignorées. Sans commencer à traiter la dermatite allergique, les parents augmentent les risques de développer un asthme bronchique chez leurs enfants. Le nombre d'éruptions cutanées diminue progressivement, mais il ne s'agit pas d'une victoire sur les allergies, mais d'une transformation de la maladie en une nouvelle forme.

Prévention

Il est à noter que les enfants qui allaitent ont moins tendance à souffrir d'allergies. Dans ce cas, la mère qui allaite doit suivre le régime alimentaire et les règles pour l’introduction d’aliments complémentaires.

Si le bébé a une dermatite allergique, les parents doivent le montrer au médecin à temps. Si vous vous conformez à toutes les recommandations du spécialiste proposé pour le soin du bébé, vous pouvez rapidement oublier le problème.

Pour qu'un enfant soit en bonne santé et harmonieusement développé, les conditions environnementales doivent être optimales. Il est nécessaire de ventiler régulièrement la pièce pour observer les conditions de température correctes (de 18 à 20 degrés). L'humidité dans la pièce doit être d'au moins 60%.

Dermatite chez les enfants

La dermatite est une maladie de la peau, une inflammation locale et une rougeur de la peau dans certaines parties du corps. La dermatite chez les enfants est une conséquence d'infection, d'effets toxiques ou d'allergies. La dermatite chez le nourrisson se manifeste par des éruptions cutanées, des croûtes, des rougeurs. Considérez les causes de la dermatite chez les jeunes enfants et les enfants d’âge préscolaire, ses manifestations et ses moyens de traitement.

La dermatite cutanée est souvent appelée diathèse. L'âge de l'enfant est le plus sujet aux éruptions cutanées - jusqu'à 3 ans. À cet âge, les signes de maladie (éruption cutanée et rougeur du visage, autour de la bouche, à l'aine) apparaissent beaucoup plus souvent que pendant la période scolaire.

Le système digestif et le système immunitaire sont en cours de formation. L'alimentation du nourrisson forme dans l'intestin et l'estomac un complexe d'enzymes (substances permettant de digérer les aliments) et la flore bactérienne. Par conséquent, la nutrition la plus saine pour un bébé d'un mois est le lait maternel, le moyen le plus efficace de prévenir la diathèse est le régime approprié d'une mère nourrissant son bébé.

Classification

Tous les types d’inflammation cutanée se produisent lorsqu’ils sont exposés à un irritant. Si une telle substance entre en contact avec la peau, la dermatite est appelée contact.

Si la substance irritante pénètre d'abord dans le tractus gastro-intestinal, puis dans le sang et seulement après la peau, la maladie s'appelle toxicodermie.

La dermatite est divisée en les types suivants:

  • allergique (deuxième nom - atopique) - résultant de l'exposition à un allergène;
  • contact (manifeste dans les parties ouvertes du corps après un contact externe avec l'irritant - autour de la bouche, sur les coudes, les mains);
  • solaire (manifesté après un séjour au soleil);
  • séborrhéique (il s'agit de diverses éruptions cutanées et acné); Ce type d'éruption cutanée affecte certaines parties de la peau: le front et le visage le long de la racine des cheveux, la peau autour de la bouche, ainsi que l'aine, le dos, la poitrine et les joues.

Le type de maladie le plus courant est la dermatite allergique. A quoi ressemble une dermatite et peut-elle être guérie?

A quoi ça ressemble?

Les zones enflammées de la peau peuvent apparaître sous la forme de rougeurs, de squames et d'abrasions (la forme la plus bénigne de la maladie), ainsi que d'éruptions cutanées, d'acné, de cloques, de cloques et de plaies.

Le site de l'éruption est localisé sur le visage, la tête, les mains, l'aine et l'abdomen, le dos et les fesses, et même sur le pis. Une dermatite grave est compliquée par une inflammation et un gonflement, des démangeaisons, un inconfort et des douleurs de la peau.

Souvent, les parents utilisent les remèdes locaux (pommade, poudre) sans analyser la cause de l'inflammation de la peau. Ceci est incorrect Le traitement de l'éruption nécessite une exposition externe et interne.

Les bulles sont désagréables car après ouverture, de petites blessures se forment, à travers lesquelles l'infection pénètre. Souvent, les enfants peignent l'éruption cutanée sur leurs bras et leurs coudes. Donc, la dermatite chez les enfants est compliquée par une infection.

Manifestations externes de la dermatite:

  • peau sèche sur les mains, les coudes, sur le visage autour de la bouche;
  • taches rouges dans l'aine, sur les fesses, sur le dos et l'abdomen;
  • petites bulles de liquide - situées sur les jambes, les bras (coudes, paumes), autour de la bouche, du cou, du dos et des fesses; les lieux énumérés sont les lieux traditionnels de l'eczéma atypique;
  • pustules dans les plis de la peau (dans l'aine) et sur les zones découvertes du corps (mains, coudes).

Raisons

Les causes de la maladie sont classiquement divisées en externes et internes. Les causes externes affectent l’extérieur, les causes internes pénètrent dans le corps du bébé en s’alimentant et en respirant. Un certain nombre de facteurs irritants affectent le corps extérieurement et intérieurement (si les allergènes de l'air pénètrent dans le sang de l'enfant par les poumons et affectent la peau directement de l'extérieur).

Contact

La cause de la dermatite de contact chez un enfant peut être:

  • Couches mouillées: des éruptions cutanées apparaissent chez un enfant d'un mois dans les endroits où le bébé est constamment en contact avec une couche mouillée - sur le dos et les fesses, sur le ventre et dans l'aine (le traitement de la dermatite de la couche consiste à utiliser des couches).
  • Rester dans une couche remplie provoque une éruption cutanée et une rougeur de l'aine, entre les fesses et sur l'abdomen (traitement - changement de couche en temps voulu).
  • Les vêtements et la literie synthétiques peuvent provoquer une dermatite atopique sur le corps du bébé à n’importe quel endroit de celui-ci (où le matériau synthétique entre en contact avec la peau du bébé): sur le cou et la tête avec un bonnet synthétique, sur les coudes avec une veste synthétique, autour de la bouche avec un foulard synthétique. Le meilleur remède contre une telle allergie est un vêtement naturel.
  • Produits cosmétiques pour enfants inappropriés (crème, savon, shampoing) - provoquent une éruption cutanée dans les parties du corps où la crème a été utilisée: à l'aine, sur les fesses, sur les joues. La peau du bébé de mois est sensible, vous avez besoin d'un hydratant spécial sans additifs électroniques.
  • Les produits chimiques ménagers sont également un irritant, le contact avec les couches et les vêtements de l'enfant provoque une éruption cutanée sur le corps. Au contact de l’irritant au quotidien (si l’enfant aide maman à laver la vaisselle), des éruptions cutanées peuvent apparaître sur les paumes. Si votre bébé est allergique au parfum maternel, l'éruption apparaît sur les yeux, les joues et autour du nez. Le moyen de lutte le plus efficace - le rejet des produits chimiques ménagers.
  • Air poussiéreux ou pollué des villes industrielles (il peut être difficile de soigner une telle dermatite chez les enfants en raison du contact constant de l'enfant avec un irritant. Parfois, la seule solution correcte consiste à changer de lieu de résidence.

Le traitement principal de la dermatite de contact consiste à limiter tout contact avec un irritant. Si l'allergène-allergène affecte périodiquement l'enfant, la réaction atypique augmente.

Les éruptions cutanées sur le corps deviennent étendues, apportent un grand inconfort. Aux endroits des éruptions cutanées les plus fréquentes (sur les mains et les coudes, les joues et autour de la bouche), la peau perd de son élasticité, sa pigmentation devient fine et vulnérable.

Si vous limitez l'impact du stimulus chez 80% des enfants, l'humeur allergique du corps est réduite. Les signes de dermatite s’affaiblissent d’abord sur les parties ouvertes du corps (visage, yeux, coudes extérieurs et autour du cou, chez le plus âgé du dos et de l’abdomen), puis dans les endroits fermés (dans l’aine, sur les coudes, entre les fesses et les pieds).

Toxicodermique

Causes de la dermatite toxicodermique:

  • Les allergènes alimentaires (la cause la plus fréquente de dermatite sur le corps des nourrissons, ainsi qu'une cause fréquente d'éruptions cutanées sur le visage et les mains d'un jeune enfant). Le meilleur remède contre la dermatite alimentaire est le régime alimentaire.
  • Inhalation de gaz d'échappement (lors de déplacements sur des routes).
  • Médicaments (le traitement nécessite l'abandon immédiat d'un médicament mal choisi).
  • Maladies infectieuses (appelées dermites infectieuses chez les jeunes enfants). Le traitement principal est la lutte contre l'infection principale.
  • Lecture recommandée: kératose folliculaire chez l'enfant

La dermatite est une maladie complexe dont les causes sont souvent les réactions allergiques du corps de l’enfant. Les symptômes de la dermatite se manifestent dans différentes parties du corps et provoquent des démangeaisons, des douleurs et un inconfort désagréables.

Les remèdes externes sont des effets cosmétiques temporaires sur la maladie. Le principal moyen de traitement consiste à limiter le contact avec un irritant (régime alimentaire, contrôle de l'environnement extérieur).

Traitement

Pour soigner la dermatite ou affaiblir ses manifestations sur n’importe quelle partie du corps (coudes, dos, tête dans les cheveux et autour de la bouche), il est nécessaire de respecter les règles suivantes:

  1. Limitation stricte du contact entre l'enfant et l'irritant (régime alimentaire, contrôle des produits chimiques ménagers, vêtements naturels). Tout type d'éruption a sa cause. Lorsque la cause est supprimée, l'effet disparaît.
  2. Traitement opportun de l'inflammation de la peau: évitez les infections ou les complications. Le traitement externe est réalisé avec des pansements antiseptiques (pommade médicale, crème spéciale), des remèdes populaires (bains à base de plantes et infusions pour essuyer). Le traitement interne consiste à prendre des antiseptiques et des médicaments pour réduire la réaction allergique.
  3. Réduire l'humeur allergique du corps est le traitement le plus difficile et le plus durable. Les préparations pour l'ajustement de l'intestin (bifidobactéries), les complexes de vitamines contenant du calcium, une alimentation saine (produits naturels sans additifs) aident. Traiter les éruptions cutanées de l'intérieur est plus efficace que d'utiliser une crème ou une pommade externe. S'il est difficile de guérir complètement les allergies, vous pouvez au moins en atténuer les manifestations.
  4. L'utilisation de la thérapie complexe: les médicaments pour le traitement de la dermatite (médicaments, médicaments, pommade et crème externes) doivent être associés à un régime et à la prévention du contact avec un allergène irritant.

Alimentation et nutrition

Le traitement principal et le plus important de la dermatite toxodermique alimentaire est un régime strict. La nutrition de la mère qui allaite est axée sur l'alimentation du nourrisson. Le régime exclut du régime alimentaire d'une femme qui allaite les aliments qui ne sont pas absorbés par un bébé d'un mois et qui provoquent des éruptions cutanées et une inflammation de la peau (sur le visage, les mains, les coudes, le cou et le contour de la bouche).

Le régime alimentaire d'un jeune enfant exclut du régime les aliments qui provoquent l'apparition d'éruptions cutanées. Souvent, à cinq ans, l'humeur allergique est réduite, la microflore et la composition enzymatique des organes digestifs se forment.

Le corps commence à absorber les nutriments qui ne peuvent pas être digérés à l'âge d'un an et demi ou deux ans. Les éruptions cutanées et les inflammations de la peau sur les coudes et les pieds, dans les cheveux et autour de la bouche passent. Un régime strict perd de sa pertinence.

Il est impossible de traiter le bébé uniquement avec des moyens externes (étaler la crème anti-allergique sur les sites inflammatoires, appliquer une pommade la nuit). La maladie se manifeste à la fois à l'extérieur et à l'intérieur. Outre les manifestations cutanées d'allergie, le système immunitaire et la digestion de l'enfant sont affaiblis.

Crème et pommade

Si les parents ne sont pas en mesure de limiter le contact du bébé avec un irritant, il est nécessaire d'appliquer une crème antiseptique, une pommade médicale sur les taches inflammatoires de la peau, de nettoyer l'éruption cutanée avec des solutions désinfectantes, des infusions à base de plantes.

La tâche des parents est de prévenir les complications, l’inflammation et le gonflement, de prévenir l’infection par les champignons et les bactéries.

Dans ce cas, les médicaments externes utilisés doivent être des antiseptiques et réduire les réactions allergiques du corps (ils sont appelés antihistaminiques). Antihistaminique prescrit par un médecin. Les médicaments antiseptiques et anti-inflammatoires peuvent contenir de la crème, une pommade pharmaceutique pour enfants.

Traiter l'enfant uniquement avec des agents externes, étaler la crème antihistaminique, appliquer une pommade anti-inflammatoire est inefficace et insuffisant. Afin de guérir davantage la dermatite, il est nécessaire d'éliminer les causes de la maladie, les facteurs irritants.

  • Lecture recommandée: streptodermie chez l'enfant

Prévention

Il est impossible de guérir la dermatite chez les enfants en une journée. La pommade et la crème ne peuvent éliminer que l’apparition de la maladie. Le meilleur remède contre les éruptions cutanées - la surveillance constante du menu de la mère et du bébé, l'utilisation de moyens naturels pour lutter contre les réactions allergiques, la prévention des infections et l'inflammation aiguë de la peau aideront à vaincre la maladie.

Le traitement de la dermatite prend souvent plusieurs années. Avec le renforcement du corps et la formation de microflore intestinale, des éruptions cutanées sur les mains et la tête passent.