Principal

Varicelle

Chiry chez les enfants

Le chirius purulent est une inflammation douloureuse et grave, nécessitant parfois une hospitalisation. C'est particulièrement dangereux si un bébé bout. L'abcès purulent peut apparaître sur n'importe quelle partie du corps ou sur la membrane muqueuse. Peu importe où l’inflammation est localisée et quelle que soit sa taille, elle représente une menace pour la vie du bébé et nécessite parfois une intervention chirurgicale.

Un mode de vie actif ne provoque pas rarement d'inflammation dans les follicules cutanés, ce qui provoque la formation de furoncles.

Causes des furoncles

L'ébullition chez les enfants est due à une inflammation du follicule pileux - la bactérie Staphylococcus aureus pénètre dans la peau et provoque la suppuration. Un staphylocoque pyogène peut être ramassé n’importe où - dans la rue dans le bac à sable, à la maternelle, dans les transports en commun. L'inflammation peut apparaître sur n'importe quelle partie de la peau, même sur la tête ou les muqueuses nasales. Cela se produit indépendamment de l'âge ou du sexe, mais les personnes âgées et les jeunes enfants y sont les plus sensibles. Chez les bébés, ils apparaissent le plus souvent, car le jeune corps ne résiste pas encore pleinement aux nouvelles souches de bactéries qui le composent. Le plus souvent, les chiryas chez un enfant surviennent à cause de:

  • immunité réduite;
  • les blessures;
  • malnutrition;
  • surchauffe du corps;
  • l'hypothermie;
  • non-respect des règles d'hygiène;
  • manque de vitamine A dans le corps.

Chez les enfants, les chiryaki doivent être traités dans un établissement médical, sous la surveillance d'un dermatologue et parfois d'un chirurgien. Ils ne peuvent pas être ouverts indépendamment, les formations doivent mûrir. Et lorsque l'abcès se développe, nettoyez bien la plaie et retirez la racine de l'inflammation. Supprimez-le vous-même - tirez ou faites sortir - est interdit. Cela conduira à une nouvelle suppuration. Retirez complètement la racine de l'ébullition et bien nettoyer la plaie ne peut que dans l'hôpital.

Une chiry non cicatrisée chez un enfant peut être compliquée avant une perte de vision, une méningite, une septicémie. Retour à la table des matières

Zones à risque

Comme le staphylocoque pénètre dans le corps par de petites blessures sur la peau, les mains, les pieds et le visage du petit homme sont en danger. Cela est particulièrement dangereux lorsque le chiry est formé sur le visage d'un enfant, sous les aisselles, entre les fesses ou dans les yeux. Lorsque l'enfant a une ébullition dans le nez - il existe un risque d'infection cérébrale purulente - les artères de l'irrigation sanguine du visage et du cerveau sont étroitement liées et, si elles sont mal traitées, le pus avec du sang se propage rapidement dans tout l'organisme. À cause de cela se pose:

Types de furoncles

En cas de soins inappropriés pour l’éclatement de l’ébullition, il existe un risque de propagation de l’infection sur une peau saine et l’enfant présente alors un certain nombre de pustules. Notez que lorsque la peau présente une inflammation - il s’agit d’un seul chiri, mais avec une faible immunité ou un stade avancé, elle se développe et entraîne d’autres complications. Les furoncles se présentent sous plusieurs formes:

  • Abcès - le pus d'un tel abcès va dans le tissu adipeux sous la peau. Le plus souvent se produit en raison d'un traitement inapproprié de l'ébullition. Il est traité uniquement à l'aide d'une intervention chirurgicale des chirurgiens.
  • Flegmoneux - œdème et érythème proches du chiria, dont la taille augmente. La peau rougit, l'éducation n'a pas de frontières claires. Il est traité à l'aide d'une dissection chirurgicale et d'un drainage de l'inflammation.
  • Abortive - capable de se dissoudre d'elle-même, sans isoler l'exsudat de la cavité.
  • Drain - se produit quand il y a deux furoncles voisins. Ensuite, le pus de leurs cavités se fond dans un grand abcès, mais les racines de l'inflammation se trouvent dans différents pores et sont éliminées alternativement.
Les furoncles dérangent un enfant souffrant de fièvre, de maux de tête et de faiblesse. Retour à la table des matières

Symptômes de furoncles

Au cours des deux premiers jours, l’inflammation est facilement confondue avec l’acné ordinaire. À la place de la future chiriya, il y a une tache rouge, dense au toucher. Plus tard, sa couleur devient plus intense, il fait mal et démange. Le troisième jour, le pus commence à saigner en son centre. La maturation complète de l'ébullition dure de 10 à 14 jours et se termine par un dégagement indépendant d'exsudat liquide ainsi que par la racine de l'ébullition de la cavité de la plaie. En outre, l'ébullition chez un enfant est accompagnée de:

Caractéristiques de furoncles chez un bébé

La raison la plus courante de la formation d'un furoncle chez le nouveau-né est l'absence de niveau d'immunité adéquat chez le nourrisson et le non-respect par les parents des règles d'hygiène lors de la baignade et de l'enveloppement du bébé. Staphylococcus aureus vit sur la peau d'un adulte en bonne santé et ne cause aucune inflammation. Toutefois, après le contact d'un tel bébé adulte et d'un an, ce dernier peut attraper le bacille. Par conséquent, les médecins conseillent de ne pas toucher les miettes avec les mains sales afin d'éviter que l'enfant n'entre en contact avec les vêtements d'un adulte ou son visage.

Localisation de chiria chez les jeunes enfants

Le plus souvent, un furoncle chez des enfants de moins d'un an se soulève sur le ventre, les yeux, le nez, le prêtre et les mains. Les inflammations sont très douloureuses, causent beaucoup de désagréments à l'enfant. Leur traitement est identique à celui de l'ébullition chez l'adulte, à la seule différence qu'un adulte peut le dépenser à la maison, parfois sans même consulter un médecin, et que le dermatologue doit examiner l'enfant régulièrement.

Ainsi, si un enfant de un mois a une ébullition au visage - il est immédiatement placé à l'hôpital, s'il a des formations sur son corps - il peut soigner le bébé à la maison, tout en rendant visite à son médecin tous les jours et en s'assurant que l'enfant ne se blesse pas. Les médecins attendent que l'ébullition arrive à maturité, puis ouvrent et nettoient la suppuration. L'anesthésie locale est pratiquée sur n'importe quelle partie du corps d'un enfant de moins d'un an. Appliquer ensuite des pommades antiseptiques sur la plaie, prescrire des antibiotiques et des vitamines.

Procédures de diagnostic

Au premier stade de l'apparition d'une ébullition chez un enfant, quand il est encore mature, les médecins effectuent une dermatoscopie d'éducation - ils examinent l'inflammation à l'aide d'un appareil spécial pour un diagnostic précis. Après avoir pris un frottis et donner l'écoulement de la plaie à la culture bactérienne. Ceci est fait pour découvrir la cause de la maladie infectieuse, ainsi que pour établir la résistance des bactéries aux antibiotiques. Et avant le traitement de chiria et après la procédure, le patient subit un test sanguin afin de déterminer l'état d'immunité d'une petite personne, ainsi que pour identifier les autres maladies et les complications possibles.

Comment traiter les furoncles?

Enlever les furoncles chez les jeunes enfants, en les serrant avec deux doigts ou en perforant le lieu de la suppuration, en tout cas, c'est impossible. Vous pouvez ainsi propager l’infection encore plus profondément sous la peau, la répandre sur l’épiderme en bonne santé ou l’ébullition éclatera à l’intérieur de celui-ci, puis le pus tombera dans le sang et se répandra dans tout le corps. Lorsqu'une ébullition se forme sur le corps, il vous suffit d'attendre qu'il mûrisse. Jusqu'à ce que la plaie s'ouvre indépendamment, il est impossible d'en extraire du pus. Il est possible d'accélérer le processus de libération de l'exsudat à l'aide de médicaments et de remèdes populaires, et un régime alimentaire spécial aidera à maintenir l'immunité.

Traitement d'une ébullition avec des médicaments

La pommade Ichthyol, «Levomekol» ou liniment balsamique de Vishnevsky est utilisée pour le traitement local des chirias. Ces trois médicaments ont des propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Leur utilisation est la suivante: plusieurs fois par jour, la pommade est appliquée sur les ulcères le plus longtemps possible. Par exemple, si l’ébullition se trouve sur une main qui doit être dissimulée sous un vêtement, un bandage stérile est appliqué sur la drogue et changé plusieurs fois par jour. Avant d'appliquer la pommade à ébullition, elle est traitée avec un coton imbibé de peroxyde d'hydrogène, de "chlorhexidine" ou de l'alcool salicylique. Faire cela pour assainir le site de l'inflammation et prévenir l'infection sur une peau saine. Essuyez le besoin d'ébullition des bords vers le centre.

Traitement avec régime

Si l'enfant a des pustules permanentes sur le corps, il s'agit déjà d'une maladie. Il s’agit de la furonculose, souvent aggravée au début du printemps ou à la fin de l’automne. La furonculose chez les enfants peut être guérie à l'aide d'un régime alimentaire. Pour ce faire, les produits à forte teneur en vitamines A et C sont introduits dans l'alimentation, les aliments grillés, épicés et salés ne sont pas autorisés. Dans le régime du petit homme, les légumes et les fruits devraient être constamment. Il doit également consommer des aliments riches en fibres - des céréales, en particulier du sarrasin, du gruau. Il serait utile une fois par jour de manger une poignée de noix et de boire une tasse de thé vert.

Comment traiter les furoncles à la maison?

En plus des médicaments pour le traitement des furoncles chez les enfants, vous pouvez utiliser plusieurs recettes populaires. Notez qu'il est impossible de chauffer la formation, et également en présence d'une ébullition chez les jeunes enfants, frottez leur peau avec de l'iode, un vert brillant, appliquez un agave ou des oignons au four - vous pourrez ainsi brûler l'épiderme tendre. Le meilleur de tous en tant que remède national pour le traitement de chiria chez les enfants savon adapté pour la lessive. Il agit comme une pommade Ichtyol ou le liniment balsamique de Vichnevski - tire le pus vers le haut, aidant ainsi la formation à s'ouvrir plus rapidement. Râpez un pain de savon à lessive et versez dessus 350 grammes d'eau, mettez le feu et faites réduire. Une fois refroidi, mettez un pansement stérile et appliquez-le sur la zone enflammée. Vous devez changer le bandage jusqu'à quatre fois par jour.

Complications possibles

Si le traitement d'un furoncle chez un enfant était instauré à temps et si la maladie elle-même évoluait sans complications et, après avoir franchi toutes les étapes, elle fuyait d'elle-même, il n'y aurait pas de complications. La seule chose qui rappelle le chiria après coup, c’est qu’une cicatrice pourrait subsister, si l’éducation était importante et ouverte chirurgicalement. Mais si l'ébullition ne s'est pas interrompue à temps ou s'il y a eu une suppuration répétée, mais que le patient n'a pas été montré au médecin, cela entraîne de nombreuses complications graves, notamment:

  • empoisonnement du sang;
  • l'ostéomyélite;
  • lymphangite;
  • infection de la moelle épinière;
  • abcès des organes internes.
Retour à la table des matières

Mesures préventives

Pour éviter la récurrence de la chiriya sur le corps d'un enfant, les parents devraient être plus attentifs à son alimentation, il devrait consommer beaucoup de vitamines afin que son immunité soit capable de faire face aux bactéries externes. En outre, afin de renforcer le système immunitaire, les médecins recommandent de longues longues promenades au grand air et des exercices modérés. Il est important que l’enfant de la rue ne surchauffe pas, mais ne gèle pas. Vous devez également surveiller l'hygiène du bébé - à temps pour le laver. Si un enfant est égratigné ou tombé, vous devez traiter immédiatement la plaie avec un antiseptique et, si possible, la sceller avec un pansement pour empêcher les bactéries de s'y rendre.

Si tout est en ordre avec immunité et hygiène, et que l’éducation de l’enfant apparaît encore et encore, c’est une raison suffisante pour subir un examen complet à l’hôpital et identifier la cause de l’inflammation. Quelquefois, une source de bactéries pyogènes est un proche qui touche souvent le bébé avec les mains sales ou presse les vêtements trempés de sueur. Si une tache rouge apparaît sur le corps d'un petit homme, il est préférable de la montrer immédiatement à un dermatologue et, si nécessaire, de commencer immédiatement le traitement.

Ébullition bébé

L'apparition des furoncles chez les enfants s'accompagne toujours de douleurs et d'une détérioration de l'état général des bébés. Un abcès sur la peau n’est pas aussi inoffensif que cela puisse paraître à première vue. Pourquoi les furoncles sont formés et comment les traiter, nous dirons dans ce matériau.

Qu'est ce que c'est

L'inflammation purulente aiguë du follicule pileux située près de la glande sébacée et des tissus adjacents en médecine s'appelle une ébullition, et chez la population une telle affection est appelée une "ébullition". Chez le peuple, on pense que de tels ulcères apparaissent à cause d'un rhume ou d'une hypothermie. C'est une idée fausse commune. L'ébullition est toujours étroitement liée à l'activité des bactéries pyogènes pathogènes.

Les furoncles peuvent apparaître sur n'importe quelle partie du corps. Ils peuvent avoir des tailles différentes. Plusieurs furoncles, apparues l'une après l'autre, suggèrent que l'enfant est atteint de furonculose.

Il est courant que de nombreux adultes sous-estiment le danger des furoncles. À la vue d'un phénomène aussi douloureux sur la peau d'un enfant, certaines mères et certains pères s'appuient entièrement sur leur expérience et leurs recettes de la médecine traditionnelle. Cependant, il convient de rappeler que la furonculose est une manifestation d'une infection à staphylocoques pouvant être compliquée par une septicémie, un choc toxique, une inflammation purulente de divers organes, y compris le cerveau. Cela peut entraîner une invalidité et même la mort. C'est pourquoi il est important de ne pas se soigner soi-même, de ne pas faire souffrir l'enfant, car le furoncle est très douloureux, mais d'aller immédiatement chez le médecin.

Causes de

Les microbes staphylococciques sont la principale cause de l’ébullition. Dans 99% des cas, l'agent causal est un représentant spécifique de ce type de bactérie - Staphylococcus aureus. Dans 1% des cas, le staphylocoque épidermique est responsable de l'inflammation du follicule pileux.

Staphylococcus aureus vit et vit sur la peau et les muqueuses de presque toutes les personnes. Plus de 40% des adultes sont des porteurs asymptomatiques d'infection à staphylocoques. Cependant, tous ne souffrent pas de furonculose. La maladie se développe lorsque le système immunitaire n'est pas capable de restreindre l'activité du microbe.

Pour l'apparition de l'ébullition, il est important que plusieurs autres facteurs coïncident avec la faiblesse de l'immunité «avec succès», ce qui donnera au germe une sensation «comme à la maison»:

  • la peau est blessée - il y a des écorchures, des égratignures, des microfissures, des points d'injection;
  • la peau est mal soignée - elle est polluée, sur elle, outre le staphylocoque, plusieurs autres variétés de micro-organismes pathogènes non innocents sont «trouvées»;
  • l’acné est associé à un blocage des conduits des glandes sébacées;
  • l'enfant est allergique aux manifestations cutanées (dermatite atopique, dermatite allergique);
  • l'enfant a des maladies chroniques et en particulier - maladies du tractus gastro-intestinal, dysbactériose;
  • le diabète a déjà été diagnostiqué chez l'enfant;
  • le bébé a des diagnostics neurologiques confirmés;
  • il y a épuisement dû à la malnutrition, à la malnutrition, au manque de vitamines et d'oligo-éléments, les analyses de sang montrent une anémie;
  • l'activité physique de l'enfant est accrue (cela s'applique également aux enfants qui pratiquent un sport professionnel).

Le rhume, qui est presque toujours attribué à la responsabilité du prochain chirya, n'a rien à voir avec la furonculose.

Mais il existe un lien entre une diminution de l’immunité et une hypothermie. Probablement, c’est elle qui a déjà été remarquée par la population et qui a commencé à être considérée comme la raison principale. Avec le même succès, l’ébullition peut apparaître après une surchauffe au soleil, car tout effet thermique atténue quelque peu la défense immunitaire de l’enfant.

C'est à ce moment que le staphylocoque "attend", qui, profitant du fait qu'il n'est pas gêné par l'immunité, pénètre dans une microfissure de la peau, dans une glande sébacée bouchée, dans une plaie ou une abrasion, il y est établi. Dans le processus de reproduction et d'activité vitale, le staphylocoque sécrète une grande quantité de toxines et d'enzymes qui entraînent une détérioration générale de la santé.

Le staphylocoque affecte également les tissus avec formation abondante de pus, ainsi que la nécrose de certains tissus. Lorsque tout cela s'accumule sous la peau, cette ébullition se forme, ce qui est plutôt intimidant et douloureux.

Les symptômes

Distinguer une ébullition de l'acné ou une réaction allergique est assez simple. L'ébullition se développe assez rapidement et à partir du deuxième jour, la tige dite nécrotique est perceptible. La furonculose commence généralement par l'apparition d'un seul élément inflammatoire.

Le furoncle passe par trois étapes dans son développement - il y a d'abord une infiltration, puis une suppuration et une cicatrisation après ouverture:

  • La première étape (infiltration) se manifeste par l'apparition du compactage. Il se présente sous la forme d'un tubercule rouge saillant au-dessus de la surface de la peau, douloureux au toucher. Une des particularités de l’ébullition est qu’à ce stade, sa taille augmente rapidement, au bout de quelques heures, les tissus adjacents apparaissent, un gonflement apparaît, la température peut augmenter, le comportement de l’enfant change, il devient lent et faible.
  • Dans la deuxième étape, une suppuration intense se produit, le furoncle continue à se développer, mais pas en largeur, mais en hauteur, car la tête purulente "gonfle". La couleur de la peau à côté peut passer du rougeâtre au lilas et même au brun foncé. Cela est dû au fait qu’en plus du pus, une couche de tissu qui a subi une nécrose (mort) se trouve à l’intérieur de la tête. Au moment de la suppuration, la température augmente chez presque tous les enfants, elle peut atteindre des valeurs assez graves - jusqu'à 38,0 degrés et plus, les ganglions lymphatiques augmentent. Le bouillonnement lui-même devient incroyablement douloureux, l'enfant ne permet pas de le toucher. Si une ébullition désagréable «saute» sur le pape, l'enfant ne peut pas s'asseoir, si sur la jambe, sur le genou - la marche devient difficile, car les vêtements frottent contre la peau et causent une douleur aiguë. Les furoncles sont très douloureuses et apparaissent sous le bras, dans le nez, sur la lèvre.
  • L'enfant se sent un peu plus facile seulement après la sortie du pus. Il faut environ 7 à 14 jours pour terminer le cycle de vie complet de l'ébullition. Après ouverture, une fosse se forme, une fossette qui est progressivement envahie par les tissus et lissée. Des traces profondes peuvent subsister, des traces peuvent durer toute la vie.

Lorsque les ulcères apparaissent en alternance ou simultanément, ils parlent de furonculose et, si le tissu sous-cutané et la peau autour du groupe des follicules pileux sont enflammés, cette inflammation est appelée «anthrax».

Danger

Les plus dangereux sont les furoncles qui sont apparues sur le visage - sur la joue, le nez, les paupières, l'oreille, le cuir chevelu, le cou, car une telle disposition crée des risques supplémentaires d'infection cérébrale et de développement d'une septicémie.

Furoncles chez les enfants: signes avant-coureurs et premiers secours

La furonculose chez les enfants est un processus pathologique qui se produit dans les follicules pileux, les glandes sébacées et les tissus conjonctifs. Souvent, elle se manifeste sous une forme aiguë, mais si l’on ne prête pas attention aux plaintes d’un petit patient de manière opportune, la maladie peut entrer dans une phase chronique ou entraîner un certain nombre de complications désagréables et dangereuses.

Les pustules sur le corps chez les nourrissons, ainsi que chez les enfants plus âgés, leur causent beaucoup de souffrance, et à leurs parents, beaucoup d'expériences et d'anxiété. Pour que l’ébullition d’un jeune enfant ne provoque pas de pathologies plus graves, il est nécessaire de savoir comment aider le bébé avant de se rendre chez le dermatologue.

Causes et mécanisme de développement des furoncles

Les chiryas peuvent se former chez un enfant à la fois sur la tête et sur d'autres parties du corps pour diverses raisons, parmi lesquelles les plus courantes sont:

  • manque de soins appropriés pour la peau d'un nourrisson ou d'un enfant plus âgé;
  • dommages mécaniques à la peau;
  • nutrition déséquilibrée;
  • affaiblissement significatif du système immunitaire;
  • transpiration accrue;
  • peau grasse;
  • troubles métaboliques;
  • l'avitaminose;
  • rares promenades au grand air;
  • diabète sucré;
  • dysfonctionnement endocrinien;
  • la dépendance du bébé à le toucher avec les mains sales conduit à la purge dans le nez;
  • l'hypothermie;
  • traitement de certaines maladies avec des glucocorticoïdes;
  • rhumes fréquents (bouts dans le nez peuvent également être le résultat de nez qui coule fréquemment chez un bébé);
  • surchauffe du corps;
  • maladies infectieuses d'étiologies et de localisations diverses;
  • coupe de cheveux retardée, entraînant leur croissance dans la peau;
  • maux de gorge, pneumonie ou bronchite, survenant sous forme sévère ou chronique;
  • stress sévère ou tension nerveuse.

Un des phénomènes les plus courants chez les jeunes enfants est une ébullition à la jambe ou au bras. Moins fréquemment, ils peuvent apparaître sur la tête, le nez, les oreilles ou dans la région des joues. Si un bébé bouille a été vu sur une partie du corps, vous ne devriez pas l'automédication. Les ulcères ont tendance à se propager, il est donc préférable de montrer le bébé à un dermatologue.

La seule chose que vous pouvez faire vous-même est d’essayer de comprendre au moins approximativement la cause du développement de l’ébullition sur le pied. Cela aidera à l'avenir à éviter certaines situations pouvant nuire à la santé de l'enfant et à son système immunitaire.

L'agent responsable de la maladie est le staphylocoque doré ou blanc. Entrant dans les follicules pileux de divers organes, il commence à se multiplier de manière active et aléatoire, affectant de plus en plus de nouvelles cellules. Ainsi, un processus pathologique commence à se développer dans les tissus conjonctifs sains, ce qui est considérablement accéléré si l'enfant transpire souvent ou s'il n'a pas l'habitude de surveiller la propreté de sa peau (ou si les parents ne suivent pas les procédures d'hygiène nécessaires chez un petit enfant).

Lorsque les pores sont obstrués par de la graisse sous-cutanée, de la poussière, de la sueur et d’autres microparticules s’y accumulent. Ainsi, assez rapidement, une bosse apparaît à la surface de l'une ou l'autre des parties du corps, vaguement similaire à un bouton. Bientôt, il forme une tige où se trouve un liquide purulent.

C'est important! En remarquant l'ébullition d'un enfant sur la peau, n'essayez en aucun cas de le faire sortir! Si la capsule purulente est endommagée, le liquide pathologique se propage dans les zones saines, ce qui entraîne la formation d'ulcères douloureux au fil du temps.

Comment se manifeste la pathologie?

Très souvent, les parents confondent les premiers signes d’une ébullition sur le corps d’un bébé et d’une acné commune. Ignorant les premiers signaux d'alarme, ils permettent ainsi à la maladie de progresser. Bien sûr, vous ne devriez pas paniquer immédiatement, en remarquant une bosse remplie de liquide sur la peau du bébé, mais vous devriez quand même y porter toute votre attention.

Premiers symptômes

Afin d’alarmer rapidement l’anxiété, il est nécessaire de connaître les premiers signes de la manifestation du furonculose chez l’enfant. La maladie peut se manifester à l'aide de:

  • l'apparition à la surface d'une partie du corps d'une pustule à bord rouge affectée par une infection à staphylocoques, qui s'élève au-dessus de la peau d'un enfant;
  • formations d'un halo rouge d'une tige avec un liquide jaunâtre ou verdâtre (purulent);
  • forte, voire intolérable pour l'enfant (surtout le nouveau-né); douleur;
  • picotements, inconfort, démangeaisons à l'endroit de l'abcès;
  • emplacement uniquement dans les endroits où il y a des cheveux;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques situés près du point sensible;
  • fièvre jusqu’à fièvre (39 degrés et plus);
  • la léthargie, les caprices, les pleurs et l'apathie du bébé.

En règle générale, la période d'incubation d'une ébullition ne dure pas plus de 10 jours, contrairement au bouton ordinaire, qui peut mûrir beaucoup plus rapidement. C'est l'une des principales différences entre ces deux tumeurs de la peau.

C'est important! Soupçonnant que l'enfant a développé une furonculose, il convient de le montrer d'urgence au dermatologue. Vous ne devez prendre aucune mesure vous-même afin de ne pas aggraver une situation déjà dangereuse.

Récemment, j'ai lu un article qui parle d'un outil naturel efficace "Papilight" à partir de verrues et de papillomes. Avec l'aide de ce médicament, vous pouvez POUR TOUJOURS vous débarrasser des papillomes et des verrues à la fois à l'intérieur et à l'extérieur

Je n'avais pas l'habitude de ne faire confiance à aucune information, mais j'ai décidé de vérifier et de commander l'emballage. J'ai remarqué les changements un mois plus tard: mes papillomes ont disparu. Mari pendant deux semaines s'est débarrassé des verrues sur ses mains. Essayez et vous, et si quelqu'un est intéressé, alors le lien vers l'article ci-dessous.

Types de formations

La furonculose a sa propre classification et est divisée en plusieurs variétés. Tous diffèrent les uns des autres non seulement par leur apparence, mais aussi par leurs causes. Il existe les types suivants d'abcès purulent chez les enfants:

  1. Ébullition C'est un néoplasme purulent unique.
  2. Carbuncle. Qui couvre plusieurs follicules pileux à la fois. Il peut également se former dans le cas où plusieurs ulcères fusionnent en un seul gros joint. Si cela se produit, le contenu des furoncles remonte à la surface dans plusieurs zones de la partie malade du corps.
  3. Furonculose à caractère acnéique. Dans ce cas, l'accumulation de pus est observée dans les couches sous-jacentes de l'épiderme. Souvent, cette forme de furoncles est observée chez les adolescents.
  4. Sinus pilonidal. Ce furoncle est localisé entre les fesses, causant beaucoup d'inconfort et de douleur au patient. Souvent, il est formé chez les enfants sédentaires, souvent malades, ainsi que souffrant d'obésité. Si la maladie n'est pas traitée, un nœud serré, dur et très douloureux peut se former au niveau des fesses.
  5. Hydradénite purulente. Furoncles multiples résultant du processus inflammatoire dans les glandes sudoripares. Souvent situé dans les aisselles, mais il est possible qu’il apparaisse sur d’autres parties du corps de l’enfant, en particulier dans les plis de la peau du bébé.

Ce type de chirya se caractérise par l’absence totale de tige purulente, mais de ce fait, ils ne sont pas moins dangereux.

Dans ce cas, même les antibiotiques seront impuissants: une telle ébullition chez un enfant est retirée chirurgicalement, ainsi que les glandes sudoripares dans lesquelles le processus inflammatoire a eu lieu.

Chaque type de furonculose chez l'enfant est traité individuellement. Ce médicament, à l’aide duquel une ébullition ordinaire peut être complètement guérie, ne convient pas pour se débarrasser de l’hydradénite purulente ou du carbuncle.

En outre, l'emplacement de l'abcès joue un rôle important. Ainsi, le traitement de l’ébullition de l’œil ou de la tête chez l’enfant sera très différent de la méthode de traitement; si un abcès est localisé sur le bras ou l’abdomen, les méthodes utilisées dans le premier cas seront plus bénignes. Cependant, avant de vous lancer dans la lutte contre la maladie, vous devez vous assurer qu'il s'agit bien d'un furonculose et non d'une autre maladie cutanée purulente.

Thérapie classique

Un abcès au doigt ou sur une autre partie du corps du bébé nécessite un traitement immédiat. Pour ce faire, appliquez des antiseptiques et des analgésiques. Ainsi, vous pouvez rapidement soulager l’état du bébé sans nuire à sa santé.

Pour lutter efficacement contre le furonculose chez les enfants, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin traitant. Vous ne devez pas traiter l'enfant comme un adulte et essayer de vous prescrire un traitement, car le choix des médicaments ou des traitements alternatifs dépend de la localisation et du stade de développement de l'ébullition.

Souvent, les dermatologues pour le traitement de la furonculose chez l'enfant prescrivent des manipulations figurant dans la liste ci-dessous.

  1. Acide salicylique ou acide borique, 3% de peroxyde d’hydrogène ou une solution verte brillante pour traiter la peau autour de l’abcès futur ou déjà formé. Il est utilisé à tous les stades de la maladie et à n'importe quelle localisation de l'ébullition.
  2. UHF dans les derniers stades de la maladie, avec toute localisation des furoncles.
  3. Si l'ébullition a dépassé le stade d'expression, puis pour éliminer complètement le pus, des pansements spéciaux sont préparés à l'aide d'une gaze stérile trempée dans une solution hypertonique. La procédure est réalisée dans le cas où un abcès se situe sur le bras, la jambe, la tête du bébé.
  4. Après la traversée, une pommade antibactérienne est appliquée sur la région de l'abcès. Si la plaie se situe sur une partie du corps autre que les lèvres, un pansement stérile est appliqué sur le dessus. On utilise souvent à cet effet des onguents: ichtyol, tétracycline, onguent de Vishnevsky, etc.
  5. Si les furoncles sont localisées sur le visage, utilisez des antibiotiques. Il s'agit notamment d'érythromycine, de céfalexine, de vancomycine, etc.
  6. L'auto-chimiothérapie est pratiquée dans le cas où les ulcères pourraient se transformer en une anomalie plus dangereuse: l'abcès. Cette procédure implique l'introduction de son sang veineux par voie sous-cutanée ou intramusculaire chez un petit patient.
  7. Ablation chirurgicale avec risque d'abcès.

Il est important de se rappeler! Ne pas recourir indépendamment à un traitement médicamenteux de la furonculose chez un enfant.

Il en va de même pour les procédures de chauffage, les massages, l'extraction du pus des capsules et l'utilisation de la médecine traditionnelle sans consulter au préalable un dermatologue. Cela peut nuire considérablement à sa santé, allant jusqu’à la nécessité d’une opération urgente.

Traitement alternatif et prévention des complications

Vous pouvez sauver votre bébé d'une pathologie dangereuse avec l'aide de la médecine traditionnelle. Pour qu’ils en bénéficient uniquement, vous devez savoir comment les utiliser correctement pour traiter un enfant:

  1. À partir des feuilles broyées du chou-lièvre, faites sortir le jus et lubrifiez les zones touchées du corps avec des ulcères.
  2. Si l'ébullition est située sur l'œil, un œuf dur et chaud sera un excellent remède. Attachez-le à l'ébullition et maintenez-le un peu. Effectuez la procédure jusqu'à la récupération complète.
  3. Broyer les feuilles de souci et mélanger avec de la vaseline. Lubrifiez les zones malades (oreille, nez, abdomen) avec une pommade finie. Les moyens peuvent être conservés au réfrigérateur.

Si l’ébullition n’est pas traitée, elle peut entraîner un certain nombre de complications dangereuses. Les enfants souffrent d'une maladie beaucoup plus dure que leurs parents ne doivent pas oublier. Les complications chez les bébés atteints de furonculose peuvent se manifester par:

  • phlébite;
  • pyélonéphrite;
  • thrombose;
  • méningite;
  • la septicémie;
  • formation de phlegmon;
  • les visages;
  • abcès.

Les furoncles qui se trouvent dans des endroits difficiles à atteindre, tels que les oreilles, le nez et les yeux, nécessitent une attention particulière. Ils sont extrêmement dangereux, alors seul le médecin devrait traiter de la question du traitement de ces ulcères.

Pour protéger le bébé de la furonculose primaire ou du re-développement, les parents doivent faire plus attention à ce que leur enfant:

  • respecté les règles d'hygiène;
  • bien manger;
  • avait une forte immunité;
  • consommé suffisamment de vitamines;
  • marché plus en plein air et déplacé;
  • était dans un état psychologique normal.

En outre, il est nécessaire de toujours soigner rapidement toute maladie infectieuse de la peau ou des organes internes, ainsi que de désinfecter les plaies et les égratignures immédiatement après leur apparition. C’est ainsi qu’il est possible de prévenir l’apparition d’abcès purulents chez l’enfant, car de tels néoplasmes sont non seulement douloureux, mais aussi insidieux et très dangereux pour la santé de l’enfant.

Selon le dernier rapport de l’OMS, 7 personnes sur 10 sont infectées par le papillomavirus. Beaucoup vivent et souffrent depuis des années, ne soupçonnent même pas de maladies détruisant les organes internes.

  • fatigue, somnolence.
  • manque d'intérêt pour la vie, dépression.
  • maux de tête, ainsi que diverses douleurs et crampes dans les organes internes.
  • éruptions fréquentes de verrues et de papilles.

Ce sont tous des signes possibles de la présence de papillomavirus dans votre corps. Beaucoup de gens vivent des années et ne savent pas qu'il y a des bombes à retardement sur leurs corps. Si le temps ne passe pas à l'action, il peut se transformer à l'avenir en cancer, en augmentation du nombre de papillomes et d'autres problèmes.

Peut-être devriez-vous commencer le traitement maintenant? Nous vous recommandons de vous familiariser avec la nouvelle méthode d'Elena Malysheva, qui a déjà aidé beaucoup de gens à nettoyer leur corps du papillomavirus et à se débarrasser des verrues et des papillomes. Lire l'article >>>

Ébullition chez les jeunes enfants: causes et traitement

L'apparition des furoncles chez un enfant doit être prise au sérieux. La survenue de ces ulcères suggère que l'inflammation se développe sous la peau, provoquée par l'activité du staphylocoque. En outre, une telle acné est très douloureuse et parfois accompagnée de fièvre. Si vous ne pouvez pas guérir l'ébullition chez un enfant pendant une longue période, vous devez contacter un chirurgien.

Pourquoi un enfant a souvent des furoncles: causes et symptômes de l'inflammation

Le furoncle est une inflammation profonde et aiguë du follicule pileux, également appelé follicule pileux. L'inflammation se produit avec la suppuration et la nécrose des parois du follicule pileux. La glande sébacée est également touchée.

Pourquoi un enfant a souvent des furoncles et comment traiter cette inflammation? Le plus souvent, la maladie se développe à la suite de l'activité du staphylocoque. En outre, la cause des furoncles chez un enfant peut être autre "cocci". Si la peau d’un enfant est souvent contaminée, il risque de développer une ébullition. La pénétration de l'infection dans le sac capillaire est facilitée par les éraflures, les éraflures, les blessures mineures, telles que les écorchures. Un furoncle peut également se former sur la peau, souvent irritée par la sueur. La probabilité de développement de furoncles augmente chez les enfants dont la résistance corporelle est affaiblie - chez les enfants mal nourris et souffrant de carence en vitamines, chez les enfants exposés à l'hypothermie. La fatigue physique est l’un des facteurs prédisposants. Une autre raison pour laquelle un enfant bout, il peut y avoir des troubles métaboliques.

L'infection, ayant pénétré dans le follicule pileux, commence à se multiplier et à empoisonner les produits de son activité vitale. Ces derniers sont enflammés et la réaction inflammatoire augmente rapidement. Une infiltration inflammatoire se produit rapidement. Cette infiltration ressemble à un petit paquet de couleur rouge vif. Il s'élève un peu au dessus de la surface de la peau. Le nodule de l'ébullition chez un petit enfant est douloureux; lorsque vous appuyez dessus, la douleur augmente. Au fil du temps, le paquet devient plus grand, sa forme commence à ressembler à un cône. Quelques jours après le début du processus inflammatoire, l'ébullition peut atteindre 2 cm de diamètre.La base du «cône» est dense au toucher, les tissus ont une couleur rouge pourpre. Au sommet de l'ébullition, une petite zone de ramollissement est palpable. La présence d'un tel site en raison d'une nécrose des tissus et de la suppuration. Lorsque les symptômes de furoncles apparaissent, l'enfant se plaint de douleurs très vives. L'appétit et le sommeil sont affectés, le bien-être est mauvais. La température corporelle peut augmenter.

Comme on peut le voir sur la photo, le bébé doit bouillir à maturité et s'ouvre - en règle générale, une quantité importante de pus s'écoule:

Après avoir ouvert l'ébullition, on peut voir une dépression caractéristique ressemblant à un entonnoir. Au fond de cet entonnoir, on trouve une tige nécrotique verdâtre ou jaunâtre. La douleur dans la zone de l'ébullition disparaît pratiquement lorsque la tige décrite quitte avec les restes de pus et de sang; L'inflammation disparaît rapidement. Caractérisé par la formation de cicatrices après la guérison. Le délai entre l'apparition de l'ébullition et sa guérison est généralement de 7 à 10 jours. La localisation de l'ébullition est la plus variée. Une ébullition peut se produire partout où il y a des follicules pileux.

Le plus dangereux bout chez les jeunes enfants, apparaissant au visage - sur la lèvre supérieure, sur les ailes du nez. Si l'infection du sac capillaire enflammé pénètre dans le sang veineux ou dans la lymphe, le flux de ces fluides peut alors être acheminé vers le cerveau, dans les gros vaisseaux sanguins. Les tentatives de compression du pus des furoncles sur le visage entraînent souvent des complications graves. En cas de traitement inadéquat de l'ébullition ou non traitée, la maladie peut être compliquée par un abcès.

Comment guérir une ébullition chez un petit enfant

Après avoir identifié la cause de l’ébullition chez les enfants, le traitement commence immédiatement. La paix complète est importante. Les enfants malades doivent être bien nourris: on y aère souvent des légumes et des fruits, des graines, des huiles végétales, qui contiennent des vitamines A, C, E. La pièce dans laquelle se trouve l'enfant est souvent ventilée. Pendant la saison chaude, le sommeil en plein air est organisé. Le médecin prescrit un traitement - général et local.

Et si l'enfant a une ébullition pour soulager son état? Si l'ébullition est un, vous ne pouvez vous en tirer qu'avec un traitement local. S'il s'agit de furonculose ou si le furoncle est localisé sur le visage, le traitement général est souvent effectué sans échec, souvent en milieu hospitalier. La levure sèche de brasseur est administrée à l’enfant pour ingestion - une demi-cuillerée à thé plusieurs fois par jour. Le traitement local consiste à chauffer l'ébullition, à traiter la peau avec de l'alcool borique (2-3%), de l'alcool de camphre, de l'alcool salicylique (2%), etc., et à appliquer des pansements avec des onguents Ichthyol (5%), Vishnevsky, résultant de l'utilisation de la physiothérapie (échographie, UHF, UFO). Si, malgré toutes les mesures prises, l'effet de cicatrisation n'est pas atteint et que l'ébullition menace d'être compliquée par un abcès, il devient nécessaire de consulter un chirurgien.

Vous pouvez traiter les furoncles des enfants en suivant les recommandations de la médecine traditionnelle suivantes:

  • appliquer à la place de l'ébullition cuit dans le lait et broyé dans les oignons grillés; faire de telles compresses une fois par jour pendant 4-5 heures;
  • appliquer des tampons de gaze avec une pommade de fleurs de calendula à l'endroit de l'ébullition; Vous pouvez acheter cette pommade à la pharmacie ou la préparer vous-même; préparation de la pommade: fleurs de calendula séchées réduites en poudre fine dans un mortier et mélangées à de la vaseline dans un rapport de 1: 5.
  • dans le régime alimentaire de l'enfant, incluez davantage d'aliments qui fournissent au corps des vitamines aussi importantes que A, C, E; en particulier, il est très important de manger de la pulpe de rose musquée à la cannelle; dans la période froide de l'année - buvez une infusion à base de cynorhodon séchée; préparation de la perfusion: si possible, broyez les fruits secs, broyez 1 cuillère à soupe de matière première le soir avec 200 ml d’eau bouillante et laissez dans un récipient jusqu’au matin, filtrez à travers plusieurs couches de gaze; boire un enfant 50 ml 3-4 fois par jour;
  • inclure dans le régime alimentaire de l'enfant beaucoup d'agrumes (sous forme de fruits frais, jus de fruits);
  • boire une infusion de baies de viburnum ordinaire 2-3 fois par jour;
  • boire une décoction de l'herbe de la série de la tripartite; bouillon de cuisson: 1 cuillère à soupe d'herbe sèche, verser un verre d'eau et laisser bouillir à feu doux pendant 10 à 12 minutes., laisser refroidir, filtrer; boire un quart de tasse 2-3 fois par jour; avec le même bouillon, vous pouvez faire le bain;

Furonculose chez l'enfant: causes et traitement

Sur la peau chez les enfants, en particulier chez les adolescents, souvent de petites pustules - l'acné. C'est désagréable, mais totalement curable et, par nature, inoffensif. Beaucoup plus dangereux est l'apparition d'un grand abcès dans la peau, une ébullition. Il se forme autour du follicule pileux et se propage aux tissus environnants.

Si les furoncles se multiplient et apparaissent l'une après l'autre, ce phénomène s'appelle déjà furonculose. Cette maladie pustulaire entraîne des souffrances considérables chez l’enfant et, si elle n’est pas traitée, elle peut avoir de graves conséquences pour la santé et même la vie du bébé.

Quelle est la cause du développement de la furonculose?

Les causes de furonculose sont multiples.

La suppuration, en substance, provoque le Staphylococcus aureus, qui se trouve normalement sur la membrane muqueuse du nez et des intestins, sans causer de phénomène douloureux. S'il entre en contact avec la peau, ce micro-organisme peut y pénétrer profondément (s'il y a des portes d'entrée: égratignures, écorchures et autres microtraumatismes) et provoquer un processus inflammatoire.

Mais après tout, beaucoup d’enfants ont des microtraumatismes cutanés et ne développent toutefois pas de furoncles! Par conséquent, le mécanisme de formation de cette maladie n’est pas si simple.

Les facteurs contribuant à l'apparition de la furonculose sont divisés en facteurs locaux et généraux. Selon les chercheurs, seule une combinaison de facteurs des premier et deuxième groupes peut conduire au développement de la furonculose.

Facteurs de risque locaux:

  • des écorchures, des égratignures, des écorchures, des égratignures de la peau, c'est-à-dire une violation de l'intégrité de la peau;
  • contamination de la peau, non-respect des normes d'hygiène;
  • blocage du canal excréteur de la glande sébacée;
  • maladies allergiques de la peau.

Facteurs de risque généraux:

  • immunité réduite;
  • maladies chroniques du tube digestif, y compris la dysbactériose;
  • troubles métaboliques;
  • maladies endocriniennes (diabète, etc.);
  • maladies du système nerveux;
  • anémie (anémie);
  • l'hypovitaminose;
  • épuisement physique dû à la malnutrition (hypotrophie chez les jeunes enfants et anorexie chez les adolescents);
  • épuisement physique régulier (par exemple chez les écoliers qui pratiquent un sport);
  • surchauffe fréquente ou au contraire surchauffe;
  • état après une maladie grave.

Récemment, en outre, des variétés de Staphylococcus aureus ont été identifiées, résistant avec succès à l'action protectrice du système immunitaire. Les chercheurs pensent que la furunculose survient chez les enfants porteurs de ces souches de staphylocoques.

Symptômes de furoncles

D'habitude, un seul furoncle apparaît sur la peau d'un enfant au début, en passant par son développement en 3 étapes:

L’infiltration se manifeste par l’apparition sur la peau, à un endroit ou à un autre (souvent dans les microtraumatismes) d’un tubercule dense et douloureux de couleur rouge intense. La taille du tubercule augmente progressivement, le gonflement des tissus environnants apparaît et la douleur augmente. La température corporelle de l'enfant augmente.

La suppuration est caractérisée par la croissance d'ébullitions allant jusqu'à 1-3-5 cm de diamètre; le tubercule acquiert une forme conique et la pustule en devient le sommet: une bulle au contenu purulent. En dessous, au centre de l’ébullition, invisible de l’extérieur, se trouve un «bouchon» de tissus soumis à une désintégration purulente-nécrotique.

L'état général de l'enfant se dégrade de manière dramatique, la température monte à 38 ° et plus. La faiblesse générale et les maux de tête se rejoignent: ce sont des symptômes d'intoxication. La douleur à l’ébullition devient vive, l’enfant ne permet pas de toucher le point sensible. Les ganglions lymphatiques régionaux sont en augmentation.

Le soulagement vient avec l'éclatement de pus lors d'une autopsie. Après ébullition, des tissus nécrotiques de couleur jaune-vert, ayant souvent la forme d'une tige, sont libérés. À partir de ce moment, la douleur disparaît et le bien-être de l’enfant s’améliore.

Cicatrisation: le repli laissé à la place de l’ébullition ouverte, des cicatrices, acquérant une couleur rouge-bleue. Ensuite, la cicatrice s'éclaircit et est presque comparée à une peau saine.

Les trois étapes du développement de l'ébullition sous condition d'un traitement initié en temps voulu durent de 10 à 12 jours.

Si une furonculose se développe, des ulcères apparaissent à différents endroits de la peau l'un après l'autre (un furoncle n'a pas le temps de cicatriser, un autre est déjà en train de se préparer), voire au même moment. L'état et l'état de santé de l'enfant tout en souffrant beaucoup. Les jeunes enfants atteints de furonculose sont traités à l'hôpital, de même que les enfants plus âgés si les furoncles se trouvent dans des endroits particulièrement dangereux (voir ci-dessous).

Complications des furoncles

Le degré de danger et la possibilité de développement de complications dépendent du lieu où l’ébullition se produit.

Les zones les plus communes de localisation des ulcères sont les membres inférieurs, les fesses, la région lombaire, l'abdomen, les avant-bras et le cou. Pratiquement, un furoncle peut se produire n'importe où sur le corps, à l'exception des paumes et de la plante des pieds (il n'y a pas de follicules pileux).

Mais les plus dangereux sont les furoncles sur le visage (particulièrement dans la zone du triangle nasolabial), sur le cou, dans l'aine, dans les plis interdigitaux, dans les aisselles et également dans la profondeur du méat auditif. Dans ces cas, les ulcères sont situés à proximité des vaisseaux sanguins et lymphatiques et peuvent provoquer le développement de complications telles que:

  • septicémie ("empoisonnement du sang");
  • méningite purulente;
  • thrombophlébite;
  • thrombose lymphatique;
  • lymphangite;
  • lymphadénite;
  • métastases purulentes à divers organes internes (foie, reins, etc.).

Traitement pour furonculose

Les méthodes de traitement de la furonculose sont divisées en méthodes locale, générale et chirurgicale.

Le traitement local vise à accélérer la maturation et la «percée» de l’ébullition, à réduire la douleur et l’inflammation, à prévenir la propagation du processus suppuratif.

À cette fin, ils sont utilisés comme moyen de médecine officielle (onguents antibactériens et anti-inflammatoires, compresses de dimexide et d’autres médicaments, herbes médicinales frottantes avec des teintures à base d’alcool), ainsi que des recettes traditionnelles (confection d’oignons cuits dans du lait; compresses de pommes de terre crues râpées, feuilles de chou) miel, etc.)

Les pommades antibactériennes suivantes sont appliquées localement: Baktroban, Levomekol, Azelik, Fucidin, la gentamicine, l'héliomycine, etc. Pour accélérer l'ouverture de l'ébullition, on utilise la pommade d'ichtyol, la pommade de Viniline et de Vishnevsky.

Un traitement général est prescrit pour le traitement chronique de la furonculose, avec localisation des furoncles dans des endroits dangereux (énumérés ci-dessus). Il consiste en l'utilisation d'antibiotiques, de vitamines, d'immunostimulants, ainsi que dans le traitement de maladies chroniques associées.

  • Les antibiotiques sont prescrits à la fois localement et par voie orale, et dans certains cas par voie intraveineuse. Parfois, ils ont recours à la nomination complexe d'agents antibactériens. Prescrit antibiotique seulement médecin, en tenant compte de l'analyse de la sensibilité de l'agent pathogène. L’azithromycine, l’Unidox Solutab, la Josamycine, la Clarithromycine, l’Augendin, le Kefzol et d’autres médicaments sont utilisés plus souvent que d’autres.Le traitement antibiotique de la furonculose dure au moins 5 jours.
  • Vitamines nécessaires au traitement de la furonculose: acétate de rétinol (vitamine A), acide ascorbique (vitamine C), thiamine (vitamine B1), riboflavine (vitamine B2), acide nicotinique (vitamine PP). Le plus souvent, ils sont prescrits à l'enfant à l'intérieur, mais parfois, ils sont également utilisés lors d'injections. Le complexe de vitamines B est contenu dans la levure de bière, que vous pouvez acheter en pharmacie.
  • Les moyens qui stimulent le système immunitaire sont utilisés strictement selon la prescription du médecin. Des médicaments tels que les interférons, Derinat, Licopid, Polyoxidonium, Intraglobin, Mielopid, Gabriglobin, Octagam, Ceramil, etc. peuvent être utilisés.

Il y a plusieurs décennies, pour renforcer les défenses de l'organisme, on utilisait l'immunoglobuline antistaphylococcique et l'anatoxine staphylococcique, mais l'utilisation de ces agents n'a pas donné les résultats souhaités. À l'heure actuelle, ils ne sont pas utilisés pour le traitement de la furonculose, pas plus que l'autohémothérapie (administration intramusculaire au patient d'une petite quantité de son propre sang prélevé dans une veine). En ce qui concerne les enfants, cette procédure était bien sûr un traumatisme supplémentaire.

Le traitement chirurgical est utilisé lorsqu'il existe un risque évident de développer des complications, ainsi que dans les cas où les furoncles ne peuvent pas être traités par un traitement conservateur.

L'intervention chirurgicale consiste à créer une incision croisée dans la peau au niveau de l'apex du furoncle et à retirer le pus et la tige nécrotique à travers cette incision. Cette procédure chez les enfants est réalisée sous anesthésie locale. À la fin de l'opération, la plaie est traitée avec une solution désinfectante et un pansement stérile y est appliqué. Parfois, si la plaie ne peut pas être complètement nettoyée du pus, il reste un drainage - une bande élastique qui favorise la décharge de la décharge purulente. Après l'opération, l'enfant reçoit des pansements quotidiens.

Les avantages du traitement chirurgical de l’ébullition dans l’amélioration rapide de l’état du patient obligent toutefois l’enfant à surmonter un fardeau émotionnel négatif supplémentaire: tous les enfants ont bien sûr peur des opérations.

Prévention

La prévention spécifique de cette maladie n'est pas.

La prévention de la furonculose, ainsi que de toutes les affections cutanées pustuleuses, consiste à mettre en œuvre les recommandations suivantes:

  1. Scolariser les enfants dès leur plus jeune âge pour maintenir la propreté de la peau, se laver les mains régulièrement. Il convient de noter que les savons bactéricides ne conviennent pas à une utilisation permanente: ils détruisent également la microflore protectrice et bénéfique de la peau. Les mains et le corps entier de l'enfant doivent être lavés avec du savon pour enfants ordinaire. Un savon bactéricide est très indiqué pour laver les zones de la peau couvertes de pus lors de l'ouverture du bouillonnement.
  2. Toute écorchure, coupure, égratignure de la peau d'un enfant doit être immédiatement traitée avec une solution antiseptique (vert brillant, bleu de méthylène, fucorcine, etc.) immédiatement après sa détection.
  3. Lors du nettoyage des conduits auditifs chez les enfants (ainsi que chez les adultes), il est impossible d'utiliser des objets tranchants pour éviter les blessures, provoquant ainsi le développement d'un furonculose.
  4. Les vêtements des enfants doivent être adaptés aux conditions météorologiques afin que l’enfant ne surchauffe pas pendant la promenade, mais pas froid. De plus, il convient d'éviter l'achat de tissus synthétiques durs pour enfants pouvant frotter la peau.
  5. Les enfants atteints de maladies de la peau pustuleuse doivent être isolés de leur équipe, car dans des conditions de contact étroit, ces maladies peuvent être contagieuses.
  6. Il est impératif de traiter toutes les maladies chroniques d’un enfant.
  7. Un enfant avec une ébullition ne peut pas être baigné dans un bain, car un abcès peut s'ouvrir spontanément à tout moment. Tous les intestins de la peau seront alors exposés aux dangers de l'exposition à Staphylococcus aureus. Il est impossible de laver la zone de l’ébullition en général, il n’est permis que de laver l’enfant et de le laver de manière hygiénique. S'il y a plusieurs furoncles et qu'ils se trouvent dans différentes parties du corps, les procédures pour l'eau sont strictement interdites.
  8. Si l'ébullition d'un bébé arrive à maturité, vous ne devez pas essayer de l'ouvrir et de faire sortir le pus par vous-même: cela peut même entraîner une complication aussi grave que la septicémie. Ouvrir l'ébullition est une procédure médicale.

CV pour les parents

Soyez attentif à vos enfants, non seulement aux enfants, mais également aux adolescents. Ne laissez pas sans traitement aucun microtrauma sur la peau de l'enfant. Et ne pas essayer de traiter le furonculose chez les enfants seuls, consultez immédiatement un médecin.

Quel médecin contacter

Quand un bébé a une ébullition, il est préférable de contacter un dermatologue. Après examen, un petit patient peut être dirigé vers un gastro-entérologue, un endocrinologue, un hématologue, un spécialiste des maladies infectieuses et un immunologue. Les conséquences de la furonculose aideront à éliminer l’esthéticienne. Les caractéristiques nutritionnelles de cette maladie diront le nutritionniste. Dans certains cas, l'aide d'un chirurgien est requise.