Principal

Les verrues

Herpès en milieu intime - symptômes et traitement

La présence d'herpès sur les lèvres est familière à beaucoup, mais loin de tout le monde sait ce qu'est l'herpès dans la zone intime et pourquoi il se produit. En fait, la maladie s'est généralisée dans la population moderne. Il appartient au groupe vénéréologique.

Cependant, n'ayez pas peur: l'herpès dans un endroit intime chez une femme ou un homme ne signifie rien de dangereux. Ils ne meurent pas, il n’ya pas de dysfonctionnement des organes internes, la maladie n’entraîne pas la stérilité.

La seule chose qui peut déprimer une personne, ce sont des sentiments désagréables, un inconfort, non seulement physique, mais aussi socialement. Pour vous protéger de la maladie, vous ne devez pas négliger les mesures préventives.

Les causes

Pourquoi l'herpès apparaît-il dans la zone intime et de quoi s'agit-il? Comme un rhume sur le visage, et l'herpès génital sur les organes génitaux provoque le virus Herpes simplex, qui est de deux types. Le virus HSV de type 2 est responsable d'infections dans la région génitale des hommes et des femmes et est extrêmement contagieux.

Il y a plusieurs façons possibles d'infection:

  1. Les rapports sexuels (y compris non conventionnels) sont vraiment la principale cause d'infection par le virus de l'herpès.
  2. Manière domestique en utilisant des produits d’hygiène courants (savon, serviette, etc.).
  3. Périnatal - la capacité d'infecter un enfant lors de son passage dans le canal génital si la mère souffre d'une maladie virale en phase active.
  4. La voie d'inoculation de l'infection, moins fréquente, est due à l'insouciance habituelle. Cela signifie le transfert de l'infection d'une zone de sa localisation vers les organes génitaux.

La fréquence des rechutes dépend non seulement du type de virus, mais également de l'état du système immunitaire. Avec un niveau de résistance corporelle fortement réduit, les rechutes peuvent être répétées tous les 1-2 mois. Chez les personnes relativement en bonne santé, l'herpès génital est aggravé tous les 2-3 ans ou moins.

Les symptômes

Les symptômes de l'herpès dans la zone intime des femmes et des hommes lors de stress intense, le béribéri, diverses maladies infectieuses et le rhume se manifestent. La période d'incubation peut durer de 1 à 10 jours. Après quoi il y a des rougeurs, des gonflements, des démangeaisons, des brûlures dans les endroits intimes

Ainsi, les premiers signes d'herpès génital sont:

  • douleur, gonflement de la lésion;
  • augmentation de la température;
  • malaise général;
  • douleurs musculaires.

Après plusieurs jours, des éruptions spécifiques apparaissent dans la région génitale - de petites vésicules remplies d'exsudat transparent. L'apparition d'éruptions herpétiques s'accompagne d'une douleur intense empêchant le patient de mener un mode de vie habituel.

Après un certain temps, des éléments détachés de l'endroit intime ont éclaté, contribuant à la formation de vastes zones érosives-ulcéreuses. Ce type est le plus contagieux. Les plaies ouvertes sont également plus susceptibles aux infections par des bactéries ou des champignons, auquel cas leur temps de guérison augmente.

Ces formations sur les organes génitaux provoquent un très mauvais état de santé. Ils sont non seulement douloureux, mais compliquent également les soins quotidiens et l'hygiène des lieux intimes. S'ils sont proches de l'urètre, il peut être gênant d'uriner. Après un certain temps, les bulles éclatées sèchent et des plaies se forment à cet endroit. S'ils ne sont pas desserrés, ils guériront et tomberont sans laisser de traces.

À quoi ressemble l'herpès dans la zone intime, nous proposons de regarder la photo.

Herpès génital chez la femme

Les symptômes de l'herpès dans la zone intime de la femme sont généralement plus prononcés. Symptômes visibles de malaise général, l'apparition d'éruptions cutanées s'accompagne d'un œdème grave et d'une lourdeur. Les femmes ont plus souvent des démangeaisons.

Pendant les rapports sexuels, des saignements peuvent apparaître, ils deviennent beaucoup plus douloureux. En plus de l'herpès vulve, la muqueuse vaginale, le col de l'utérus, l'urètre, les cuisses et les fesses peuvent être touchés.

Herpès génital chez l'homme

Chez l'homme, l'herpès est généralement localisé sur le pénis et la surface interne du prépuce (parfois sur le scrotum, dans le périnée). Sur fond de détérioration de l'état général (sur les lieux de la défaite), la douleur et d'autres sensations désagréables apparaissent.

Lorsque l'herpès survient dans l'urètre, il y a des signes d'uréthrite - un inconfort dans l'urètre et une dysurie.

Diagnostics

Pour diagnostiquer l'herpès dans un lieu intime, vous pouvez analyser le contenu des ulcères ou des ampoules. Le liquide ou le contenu de la plaie ouverte lors de l'ensemencement peut indiquer la présence d'un virus.

Les tests d'herpès génital sont effectués lorsqu'il y a suspicion de primo-infection ou lorsque des symptômes caractéristiques sont observés chez la femme enceinte. Le résultat le plus précis permet d'obtenir la PCR (réaction en chaîne de la polymérase). Comme il existe des maladies similaires à l'herpès génital avec ses manifestations (ulcères et érosions des organes génitaux), l'automédication ne devrait pas être impliquée.

Comment traiter l'herpès dans la zone intime

Il faut se rappeler qu’un traitement complet de l’herpès dans un lieu intime ou ailleurs est impossible. Le virus reste dans le corps pour toujours. Néanmoins, un schéma thérapeutique bien choisi contribuera à éliminer les symptômes désagréables de la maladie, à accélérer la restauration de la peau et des muqueuses des endroits intimes et à réduire la fréquence des récidives.

Ils prescrivent généralement des médicaments antiviraux et des pommades à base d'acyclovir ou de moyens plus modernes tels que Famvir ou Valtrex, des pommades Zovirax ou Acyclovir et des immunostimulants Imudon et Interferon. Il existe également des combinaisons, telles que "Izoprinozin". Il est à la fois antiviral et immunostimulant.

Il est très important de consulter rapidement un spécialiste et de commencer le traitement au stade initial d'une infection herpétique. Ainsi, il est souvent possible d'éviter les éruptions cutanées désagréables, la formation de croûtes et le développement de complications. Pour soulager les démangeaisons et la douleur causées par l’apparition de bulles remplies de liquide, d’analgésiques et d’antihistaminiques.

N'oubliez pas qu'un traitement inapproprié à la maison entraîne une complication de la situation. L'herpès peut toucher toutes les grandes zones, infecter d'autres organes et nuire gravement à la santé. Cette maladie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes, car non seulement une femme peut en souffrir, mais aussi un enfant en elle.

Prévention

La principale mesure préventive est la présence d’un partenaire éprouvé et le rejet des rapports sexuels sans promesses. Lorsque vous contactez, vous devez utiliser une barrière de protection (préservatifs).

Cette mesure aidera à réduire le risque d'infection, mais ne sera pas en mesure de l'éliminer complètement, car le virus peut se propager et infecter la peau au niveau des fesses, de l'aine et des cuisses. Même si les rapports sexuels étaient protégés, il est recommandé de traiter l'aine avec des solutions antiseptiques (par exemple, Miramistin).

Symptômes et causes des plaies sur les lèvres génitales

Les plaies sur les lèvres, ainsi que sur la membrane muqueuse du vagin, sont un état pathologique des organes du système reproducteur féminin, qui est déclenché par la présence de divers facteurs négatifs. La cause la plus fréquente de la formation de plaies sur les lèvres est l’infection de certains types de bactéries qui parasitent dans la région intime de la femme, causant de multiples ulcères. Dans certains cas, à partir de ce type de plaies, il se produit un liquide avec une odeur désagréable, ressemblant à du sang, mélangé à un contenu purulent. En général, le tableau clinique de l'état pathologique des lèvres et de la microflore vaginale dépend du type de microorganismes qui provoque des lésions de l'épiderme et de la membrane muqueuse des organes génitaux féminins externes et internes.

L'essence de la maladie

Les plaies sur les lèvres sont des ulcères de différentes profondeurs et diamètres. Leur apparition n’est possible que par suite de la destruction systémique de la couche épithéliale supérieure de la membrane muqueuse, qui protège le corps féminin contre les bactéries qui vivent dans le vagin et les tissus périphériques de la peau sur les lèvres. Dès que l'épithélium est détruit, le risque d'infection par des infections secondaires augmente immédiatement en raison de la présence de zones ouvertes à la surface de la plaie. Cela peut entraîner de graves complications et la présence dans la corps d'une femme d'autres infections tout aussi dangereuses.

Selon leur type de plaies sur les lèvres génitales et le vagin sont divisés en formations suivantes:

  1. Surface. C'est le principal signal que le corps n'est pas en bonne santé et nécessite un traitement urgent. Les plaies superficielles ne sont que le début du développement de la maladie et, si elles sont détectées à temps, la pathologie peut être localisée assez rapidement. A ce stade, la concentration d'infection par l'agent pathogène est encore faible.
  2. Les ulcères. Ils entrent dans la catégorie des formations plus profondes avec destruction du tissu épithélial de surface et approfondissement dans les couches inférieures de l'organe reproducteur. Avec les ulcères, le sang est presque toujours excrété avec un mélange de lymphe, et après la cessation de l'écoulement du fluide, l'ulcère se recouvre d'une croûte rouge pâle.
  3. Plaie enflammée. C'est une formation de plaie très profonde, aux bords et à la forme prononcés. La profondeur de la plaie peut atteindre 2-3 ml. Une plaie enflammée est considérée comme le stade final des dommages à la surface des lèvres et du vagin. Dans de telles formations de plaies, un grand nombre de micro-organismes sont toujours concentrés, ce qui continue à détruire les tissus épithéliaux et mous. Lors de l'ensemencement bactérien de la formation de la plaie, des micro-organismes appartenant au groupe des infections secondaires entrées dans le sang en raison d'un processus inflammatoire prolongé sont détectés. Le traitement des plaies enflammées est toujours long et nécessite l'utilisation d'un traitement antibactérien complexe. Le degré de lésion des lèvres et du vagin dépend de la rapidité du traitement du système reproducteur.

Selon le type de bactérie qui a provoqué les plaies et les plaies sur les lèvres, il existe un tableau clinique caractéristique du développement des ulcères. Les plaies peuvent être caractérisées par une suppuration, une libération de sang, une sortie abondante de liquide avec une odeur désagréable prononcée, des pleurs, recouvrant abondamment d'une croûte.

La localisation des plaies sur les lèvres génitales n'indique pas toujours que la maladie, ainsi que l'agent infectieux, se limiteront à l'épiderme des organes reproducteurs externes. Il est très probable qu'une éruption rouge, rose ou blanche sur les lèvres se propage à la muqueuse vaginale et provoque un processus inflammatoire encore plus important, mais dans un environnement humide.

Plaies sur les lèvres et les MST

Dans 85% des cas, les ulcères des organes génitaux externes d'une femme sont provoqués par des pathologies aussi désagréables que les maladies sexuellement transmissibles. Il s’agit de tout un groupe d’infections spécifiques qui nécessitent un accès rapide à un dermatologue ou à un vénéréologue.

La principale voie d'infection est l'intimité sexuelle avec un partenaire infecté sans l'utilisation de préservatifs, en tant que base de la contraception de barrière.

Les plaies des lèvres et du vagin causées par des bactéries vénériennes ont toujours une particularité et leur propre type clinique, à savoir:

  1. Le chancre Il se caractérise par des éruptions cutanées sur les lèvres génitales, qui ont l'apparence de taches rouges. Ils se forment 10-15 jours après l’infection. Ce type d'éruption cutanée peut être représenté sous la forme de formations multiples ou uniques. Après 8 à 10 jours à compter de leur apparition, le chancre mou commence à dégénérer en ulcère de couleur rose saturée. La plaie est douloureuse et provoque des démangeaisons en même temps. Certains ulcères guérissent et laissent des traces sous forme de cicatrices, tandis que d'autres apparaissent sur des zones saines de la peau des lèvres. La forme du chancre mou lancé affecte les ganglions inguinaux comme la peste bubonique. La maladie peut causer des dommages importants au système lymphatique d'une femme. La maladie est provoquée par la bactérie Ducrey.
  2. L'herpès génital. La cause la plus courante de plaies et de plaies sur les lèvres génitales. Causée par le génotype de la maladie herpès infection 2. Tout d'abord, une éruption rouge apparaît. Ensuite, les boutons sont remplis d'un liquide rouge pâle, éclatent et se transforment en plaies ouvertes. Ils piquent beaucoup et l'ichor en ressort, ce qui forme une croûte de structure dense en séchant.
  3. Donovan. En dermatologie, la maladie est également appelée granulome vénérien. Maladie très dangereuse et insidieuse, caractérisée par une latence particulière de son évolution. Tout d'abord, de petits boutons apparaissent à la surface des organes génitaux. Ils ne peuvent pas changer leur apparence pendant 20-30 jours à partir du moment de la formation. Ensuite, chacun de ces boutons entre dans une phase ulcéreuse, accompagnée d'un syndrome douloureux intense. Le danger de ce type de plaie sur les lèvres génitales est que les ulcères se développent constamment, à la fois en diamètre et en profondeur. En l'absence de traitement adéquat, les plaies sur les lèvres sont capables d'acquérir l'ampleur d'une plaie étendue et enflammée avec un creux jusqu'au tissu osseux pelvien. Arrêtez la croissance de l'agent infectieux et le processus de résolution des tissus mous n'est possible qu'avec l'aide de préparations bactériennes puissantes. Autrement, cela entraînerait la perte de l’organe reproducteur, la fonction de procréer et un handicap supplémentaire.
  4. La syphilis Il s’agit d’une des maladies sexuellement transmissibles les plus graves, qui, avant de commencer son développement, forme une formation dense sur les lèvres génitales féminines appelée chancre. Au fur et à mesure de sa maturation, la peau de cette partie du corps tombe et forme une plaie arrondie. Après cela, plusieurs ulcères et une éruption cutanée rouge commencent à se former sur toute la surface de la zone intime de la femme. Une caractéristique de la maladie est que les démangeaisons et le syndrome de la douleur sont complètement absents. La syphilis nécessite un traitement immédiat, car elle peut toucher tous les organes et systèmes du corps humain, jusqu'au cortex cérébral.
  5. Gonorrhée L'une des maladies les plus courantes des lèvres génitales externes, causée par un agent pathogène infectieux appelé gonocoque de Neiser. Outre l'éruption cutanée caractéristique de la peau, il existe également une lésion interne du vagin, du rectum et du canal urinaire. Cette maladie se caractérise par la libération du contenu purulent des plaies cutanées et du vagin.

Toutes ces pathologies sont dangereuses pour la santé des femmes, se développent de différentes manières et vous informent de votre présence. Leur trait distinctif est qu'ils sont tous unis par une caractéristique. C'est l'apparition de plaies et d'éruptions sur les lèvres génitales avant le début de la phase aiguë de la maladie.

Autres causes de maladie

Outre la composante infectieuse de la défaite du système de reproduction d'une femme, d'autres causes peuvent entraîner la formation d'éruptions cutanées et de plaies sur les organes externes du système de reproduction.

Ceux-ci incluent les pathologies suivantes, à savoir:

  1. Dysplasie vaginale. Il s'agit d'une affection précancéreuse de la muqueuse vulvaire, caractérisée par des modifications complexes des organes génitaux externes et internes de la femme.
  2. Dermatite allergique. L'allergie chronique dans la zone intime ou le manque d'hygiène conduit à une inflammation systémique avec formation d'éruptions cutanées et de plaies qui démangent, parfois saignent, mais guérissent rapidement, et une nouvelle irritation se forme à leur place. Chez les femmes adultes, presque jamais se produit. La maladie est fréquente chez les filles âgées de 12 à 15 ans.
  3. Dermatite de contact. Réaction atypique du corps à un irritant externe sous forme de sous-vêtements à base de tissus de qualité médiocre, de détergents, de produits cosmétiques pour les soins de la peau dans la zone intime.
  4. Vulvovaginite. Inflammation des grandes lèvres et du vagin, causée par Escherichia coli, des vers et des micro-organismes pyogènes. La maladie est toujours associée à des saignements, un écoulement de pus, de fortes démangeaisons, de la douleur et la présence d'une odeur désagréable.

Traitement

Le traitement des plaies génitales aux lèvres dépend directement du type de maladie, ainsi que de l'infection à l'origine de l'état douloureux des organes génitaux. Avant de prescrire un traitement, un dermatologue effectue une analyse du sang veineux et de l’urine d’un patient et procède à un ensemencement bactérien du contenu de la plaie ainsi que de la muqueuse vaginale. Sur la base des données obtenues sur le type d'infection qui a provoqué la formation de plaies dans la zone intime, des antibiotiques puissants sont attribués, conçus pour éliminer un type spécifique de microorganisme.

Le traitement de ces affections est toujours individuel et le cours thérapeutique lui-même peut durer de 1 mois à six mois. Tout dépend de la maladie, de sa gravité, de sa négligence et de sa dynamique de récupération, ce qui démontre le corps du patient.

Plaies sur les organes génitaux féminins

Les plaies génitales chez les femmes ont souvent l'apparence de lésions ou de bosses qui peuvent se former autour du vagin. Certains d'entre eux peuvent être douloureux, sensibles, démangeaisons, avec écoulement, d'autres ne présentent aucun symptôme.

Attention! L'article contient une photo des maladies cachées sous les spoilers. Pour ouvrir, vous devez cliquer sur eux. Il n'est pas recommandé de visionner ces images si vous avez moins de 18 ans.

Symptômes associés

Cette condition fait référence à l'apparition de bosses ou d'ulcères, qui peuvent être rouges, démangeaisons ou douloureux. Ils peuvent saigner, surtout s'ils sont blessés.

Des symptômes tels que des douleurs lors de la miction ou des rapports sexuels peuvent également être observés. Selon la raison pour laquelle les plaies apparaissent, des pertes vaginales peuvent également se produire.

Raisons

Se raser

Le rasage dans la région génitale peut provoquer une irritation des lèvres ou d'autres zones de la peau dans la région de l'aine. Il peut y avoir des bosses, de l'acné sur le vagin, et si vous n'agissez pas, cela peut conduire à des problèmes plus complexes.

Shampooings et nettoyants

Certains shampooings et nettoyants peuvent contenir des ingrédients irritants et des plaies chez certaines personnes. En même temps, vous ressentez des picotements ou d’autres sensations désagréables lorsque vous utilisez ces produits pour laver ou nettoyer le vagin et la peau délicate des organes génitaux.

Cheveux incarnés

Les poils incarnés après le rasage se présentent sous la forme de cônes qui dérangent et provoquent une inflammation des organes génitaux. La peau dans la région des lèvres est extrêmement sensible et tendre, et si des poils incarnés apparaissent, des plaies se forment souvent, en particulier si les follicules pileux sont infectés.

Ne confondez pas ceci avec les maladies sexuellement transmissibles (MST), car des poils incarnés apparaissent après le rasage de la région pubienne en utilisant des méthodes ou des outils inappropriés.

L'herpès génital

L'herpès génital (type 2) peut provoquer des lésions, des bosses et des plaies vaginales. L'un des symptômes courants de cette maladie sont des bosses, des éruptions cutanées ou une acné remplie de liquide.

La syphilis

La syphilis provoque des ulcères qui ont tendance à virer au rouge et peuvent ne pas causer de gêne importante. Dans le cas de rapports sexuels non protégés, il est utile de consulter un médecin pour un examen.

Graisser

Les lubrifiants vaginaux peuvent provoquer des réactions d’hypersensibilité au vagin, telles que l’acné ou des éruptions vaginales, qui entraînent par la suite des plaies ouvertes.

Sécheresse vaginale

Cela est généralement dû à un faible taux d'œstrogènes dans le corps, à une faible teneur en graisse et à une diminution de la quantité de certains tissus.

Il est très facile d'endommager la surface du vagin pendant la sécheresse pendant les rapports sexuels. Ceci est une cause notable d'ulcères et de plaies sur les lèvres, le clitoris, la vulve.

Sous-vêtements serrés, tongs, jeans serrés

Les sous-vêtements serrés et les jeans peuvent être mouillés en absorbant la sueur et les écoulements lors des promenades, du jogging, de l'exercice ou des entraînements quotidiens. Cela peut provoquer la formation de bosses, d'acné et d'ulcères dans la région de l'aine.

Utilisation du préservatif

Les préservatifs sont des objets artificiels que le corps traite comme des objets étrangers et peuvent réagir sous la forme de plaies sur les lèvres de certaines femmes.

Cela suffit pour être considéré comme un allergène. Les préservatifs peuvent entraîner des anomalies et des blessures qui se manifestent par des plaies ouvertes dans le vagin et dans la région de l'aine.

Une étude réalisée en 2005 en Allemagne a confirmé que certains préservatifs contiennent des composants cancérigènes. C'est pourquoi leur utilisation peut entraîner des maladies du col utérin ou des ovaires.

Les plaies ouvertes et les ulcères aux lèvres doivent être examinés par un gynécologue pour confirmer qu'ils sont causés par l'utilisation de préservatifs et qu'ils ne sont pas liés aux MST.

Comment les ampoules résultant de la friction

On les appelle parfois des ampoules à friction. Une telle cloque ressemble à une poche de cuir gonflée remplie de liquide. Ils résultent souvent d'une pression ou d'un frottement constant. Selon Drug.com, "des ampoules dues à des frictions se produisent généralement sur les jambes ou dans la région de la cuisse ou de la vulve, où des chaussures épaisses ou amples ou un jean peuvent frotter et irriter la peau pendant une longue période".

L'irritation par formation de cloques peut entraîner des dommages mineurs à la peau, ainsi que des dommages aux tissus situés sous la peau. Cela entraîne une accumulation de liquide dans la couche supérieure de la peau et, dans les cas où les lésions tissulaires sont graves, une vésicule peut se former, remplie de sang.

La dermatite de contact peut également provoquer des cloques. Il s’agit d’une réaction cutanée provoquée par des allergènes tels que l’herbe à la puce, le latex, des adhésifs ou des irritants tels que divers produits chimiques et pesticides. En même temps, il y a une rougeur, une inflammation de la peau et la formation de cloques.

Infection fongique

Le muguet (candidose) est une infection fongique commune des organes génitaux. Dans la plupart des cas, cela peut entraîner des ulcères génitaux. Il est possible qu'il y ait un gonflement sur la vulve, les lèvres, ainsi qu'une inflammation des parois vaginales et des taches blanches ou rouges.

De plus, une irritation, des démangeaisons et des pertes vaginales peuvent survenir. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de l’infection, mais elle peut aussi toucher les hommes.

Selon les études, les démangeaisons génitales sont le symptôme le plus courant et sont présentes dans la plupart des cas de candidose vaginale, ce qui entraîne des lésions des lèvres.

Pourquoi est-ce que cela se passe?

Des niveaux équilibrés de champignons et de bactéries sont présents dans le vagin féminin, mais un déséquilibre de cet équilibre peut entraîner le développement d'une infection, entraînant des lésions des organes génitaux.

Les facteurs qui augmentent le risque d'infection vaginale comprennent:

  • Antibiotiques, corticostéroïdes
  • La grossesse
  • Utilisation de contraceptifs hormonaux ou de contraceptifs
  • Diabète non contrôlé
  • Immunité affaiblie

Le chancre

Le chancre est une infection bactérienne qui, selon Healthline.com, «attaque les cellules des tissus et provoque un ulcère ouvert. Cette plaie apparaît sur ou près des organes reproducteurs externes. Les hommes et les femmes sont touchés. "

Chez les hommes

Si un homme développe un chancre mou, il y a une «petite masse rouge» sur les organes génitaux, qui se transforme en ulcère ouvert en un jour ou deux. Cette plaie se produit sur l'un des organes génitaux masculins, tels que le scrotum et le pénis.

Chez les femmes

Healthline.com déclare qu '«une femme peut développer au moins quatre bosses rouges sur les lèvres, entre elles et l'anus ou sur les hanches. Une fois que les bosses deviennent ulcérées ou s'ouvrent, les femmes peuvent ressentir une sensation de brûlure ou une douleur pendant la miction ou la défécation. "

Cheveux incarnés

Chelsea, 17 ans, Marina, New York sur Seventeen.com était un post sur ce sujet:

"L'acné sur le vagin est-il normal?" Pas dedans, mais autour de où je me rase? "

«Lorsque des filles ou même des hommes se rasent le pubis, il n'est pas rare de voir des poils incarnés. Les poils pubiens ont tendance à être plus courts et plus raides que ceux des jambes ou de la tête, ce qui risque davantage d'entraîner une croissance interne. Ce problème peut déclencher la formation de l'acné. Si le bouton est plus rouge et devient gros, sensible ou chaud, cela peut être un signe d'infection et vous devriez consulter un médecin dès que possible. "

Afin de minimiser les risques de formation de cônes et d'ulcères sur les lèvres génitales, vous devez éviter le rasage à sec, utiliser un gel ou une crème à raser et effectuer la procédure dans le sens de la pousse des cheveux, et non contre celle-ci, pour éviter les irritations.

Kystes de la glande de Bartholin

La glande de Bartholin "est une petite formation remplie de liquide à l'intérieur de l'ouverture du vagin féminin". NHS.UK

Si le kyste continue à grossir et à devenir très volumineux, il peut être facilement vu, il provoque un certain inconfort qui se transforme en douleur et crée des inconvénients lorsque la personne marche, s'assoit et a même des relations sexuelles.

Selon NHS.UK, «un kyste peut parfois affecter les grandes lèvres entourant le vagin. Un côté d'eux peut sembler gonflé ou être plus grand que d'habitude. "

Le traitement de ce problème dépend de la taille du kyste, de sa douleur et de la présence d'une infection.

Méthodes de traitement et remèdes maison

Le vagin est un organe régénérateur qui nécessite de bons soins. Les lésions et les lésions sur les lèvres des organes génitaux de la vulve doivent être examinées par un spécialiste ou un gynécologue avant le début du traitement à la maison.

Crèmes et gels vaginaux

À la ménopause, près de 85% des femmes souffrent de sécheresse vaginale due à un faible taux d'œstrogènes. Pour faire face à ce problème, vous pouvez utiliser des produits contenant des phytoestrogènes, tels que Vagisil et Replens, qui contribuent à l'humidité. C'est un bon moyen d'éviter la douleur et les ulcères.

Acides gras insaturés

Les acides gras insaturés, tels que les oméga 3, 6 et 9, peuvent aider à la production d'hormones pour réduire la sécheresse dans le vagin. Ils peuvent être trouvés dans le poisson, l'huile d'olive et l'huile de lin.

Vaseline

Il est nécessaire de laver et de sécher délicatement la zone touchée avec une serviette propre. Essayez d'éviter les mouvements énergiques. Appliquez de la vaseline pour garder la zone lubrifiée et refroidie. Évitez les sous-vêtements serrés.

Huiles / Lubrifiants

Les huiles et les lubrifiants modernes peuvent inclure du menthol pour produire un effet rafraîchissant. Cela peut avoir un effet négatif sur la peau sensible et les muqueuses de certaines personnes. Pour éviter les réactions et les conséquences désagréables, vous devez vérifier tout outil avant de l’appliquer complètement.

Sous-vêtements

Vous devriez éviter les jeans serrés, les strings, les sous-vêtements serrés. Il est raisonnable de porter des produits en coton. Le coton ne retient pas la transpiration et favorise la circulation de l'air dans la région génitale.

Les préservatifs

Vous devez examiner attentivement le choix des préservatifs pour les rapports sexuels. La teneur en arômes et autres substances peut entraîner des réactions indésirables, telles que la détérioration des plaies existantes. Dans ce cas, vous devez contacter votre gynécologue pour obtenir de l'aide.

Vitamine E

La vitamine E peut aider à réparer les tissus vaginaux, à soulager les irritations et la sécheresse.

Bouton purulent dans un lieu intime avec une femme

✓ Article vérifié par un médecin

Aujourd'hui, nous allons discuter d'un sujet aussi délicat que celui d'un bouton purulent dans un lieu intime avec une femme. Si vous avez déjà vu un bouton dans l'aine, il est préférable de consulter un dermatologue. En règle générale, la nature du phénomène est inoffensive, mais cela peut parfois être la preuve que le corps est affecté par une maladie grave.

Bouton purulent dans un lieu intime avec une femme

Les causes des ulcères

Les causes les plus courantes sont présentées ci-dessous.

Tableau Une éruption cutanée apparaît dans l'aine

Stress et Nutrition

Attitude négligente envers l'hygiène personnelle

À propos de l'acné "instable"

Dans certains cas, les follicules pileux sont pris comme une éruption cutanée - des points denses et légers. Mais ce sont des objets tout à fait naturels de la croissance ultérieure des cheveux, vous ne devez donc pas vous inquiéter et les étudier attentivement.

On dirait la structure du cheveu

En outre, l'acné est confondue avec les glandes sébacées, qui sont hypertrophiées à l'aine en raison d'une peau plus épaisse (si on les compare à d'autres régions).

Photo de glandes sébacées hypertrophiées

De telles glandes ont l'air accrocheuses, elles sont faciles à remarquer. S'ils interfèrent réellement, ils peuvent être facilement éliminés en observant les mesures d'hygiène personnelle, l'utilisation d'agents antibactériens et de vitamines spéciales. Mais il n'est pas recommandé de serrer des abcès intimes!

Comment traiter?

Les glandes enflammées produisent des ulcères dont la couleur peut varier du rose clair au rouge.

Eruption cutanée et ulcères

Pour le traitement de ces ulcères, des méthodes assez simples sont utilisées. Tout d’abord, la peau est soigneusement lavée au savon et, dès qu’elle sèche, l’une des procédures suivantes est effectuée.

Hygiène intime avant les procédures

  1. L'utilisation de l'iode. Un morceau de coton est imbibé d'iode et appliqué sur le bouton pendant dix minutes. Donc, les abcès vont mûrir plus vite.

Solution d'alcool iodé 5%

Une fois encore, nous constatons qu’il est impossible de réduire l’acné intime. Ceci n'est autorisé que si les abcès sont complètement mûrs. Après la libération de la glande du contenu, il faut la désinfecter.

Et maintenant nous découvrons, à cause de quoi d'autre l'acné purulente peut apparaître dans l'aine.

Kystes de graisse

Ils ressemblent à de petites "bosses" sous la peau, principalement blanches. Formé en raison du blocage des croissances de la peau des glandes sébacées: dans ce cas, la graisse s'accumule et se durcit de force, provoquant des "bosses" denses. Les kystes n'entraînent pas de douleur ni d'inconfort pour une femme et vous pouvez les éliminer en effectuant une opération rapide et facile.

Faites attention! L'acné purulente à l'aine peut indiquer des maladies infectieuses transmises sexuellement.

Maladies vénériennes

En raison de la promiscuité et de la réticence de nombreuses personnes à utiliser les moyens de protection, la prévalence des maladies sexuellement transmissibles augmente littéralement chaque année. Il n’est pas toujours possible d’avoir confiance en votre partenaire sexuel, et après une intimité dans l’aine et l’anus, l’acné peut survenir. Il existe d'autres symptômes d'infection - une augmentation des ganglions lymphatiques de l'aine, de la fièvre, des démangeaisons et des brûlures des organes de l'appareil reproducteur. Et si l'acné est accompagnée d'au moins un de ces signes, il est temps de se tourner vers le vénéréologue.

L'herpès génital

Herpès génital - photo

Les symptômes de cette maladie apparaissent assez rapidement. Sur les parties génitales du patient apparaissent des "bulles" après une semaine. Notez que ces "bulles" apparaissent souvent sur les lèvres. L'éruption provoque des brûlures, un gonflement et des démangeaisons. L’acné s’accumule à l’intérieur du pus, qui s’efface au bout d’un moment, et les plaies se forment après qu’il devienne un ulcère, bien qu’elles guérissent rapidement.

La manifestation de l'herpès génital

La condition peut empirer avec le rhume, la grossesse ou le stress.

Comment traiter?

Cette maladie ne peut être que supprimée, mais les médicaments ne permettent toujours pas de guérir complètement une personne. Lorsque l'herpès s'aggrave, des agents antiviraux sont attribués au patient.

La syphilis

Syphilis chez une fille

L'une des maladies les plus graves du groupe MST, vous pouvez être infecté par la syphilis non seulement par le sexe, mais également par le biais des ménages. Le danger de la maladie est que tous les symptômes - ulcères des lèvres, ulcères des muqueuses - ne peuvent apparaître qu'après un an et demi à deux mois après l’infection. Au début, le patient peut ne pas être au courant de l'infection, ce qui explique pourquoi, dans le futur, la maladie ne fait que s'aggraver. Les symptômes de la syphilis comprennent non seulement les ulcères et les ulcères, mais aussi les maux de gorge, les changements de température et une faiblesse générale.

Comment traiter?

Le traitement à la pénicilline syphilis est le traitement le plus couramment utilisé.

La maladie est traitée avec des antibiotiques (oraux et injectables). Si le patient est allergique à la pénicilline, elle est remplacée par d'autres médicaments. La durée du cours dépend du degré de négligence de la pathologie.

Kyste de Bartholin

Formation de kystes de la glande de Bartholin

Une pathologie apparaît si le canal excréteur ne fonctionne pas normalement. Dans le même temps, le fluide glandulaire de Bartholin, incapable d'excréter naturellement, s'accumule sous la peau et durcit. Les bosses qui apparaissent en même temps peuvent causer une gêne si la glande est infectée ou si un kyste est enflammé. La chlamydia, Escherichia coli, les gonocoques et le staphylocoque peuvent conduire au développement de la maladie.

Il y a un gonflement des petites lèvres dans la zone d'apparition d'un kyste, la température corporelle augmente et le syndrome de la douleur apparaît.

Comment traiter?

Les antibiotiques sont utilisés pour le traitement, qui peut être administré de l’une des deux manières possibles:

Molluscum contagiosum

Une autre raison de l'apparition d'ulcères dans un lieu intime. L'infection à molluscum se produit à la fois avec l'intimité et avec le contact banal de la peau. En règle générale, les personnes sont infectées lors de la baisse de l'immunité.

Le mollusque se distingue des ulcères ordinaires par une structure légèrement différente: il s'agit d'un petit "cône" rose à la surface brillante. Lors de la palpation, la douleur n'apparaît pas, mais une pression permet de libérer une substance friable de la formation.

Molluscum contagiosum - photo

Comment traiter?

Dans des conditions normales du système immunitaire, cette acné disparaît au bout de 2 à 24 mois. Le traitement médicamenteux vise à renforcer le système immunitaire.

Il est également possible de mener une opération qui peut consister à:

  • la cryodestruction;
  • électrocoagulation;
  • excision.

La pommade oxolinique à 3% est un bon remède contre le molluscum contagiosum.

Vidéo - Traitement du molluscum contagiosum

Pédiculose pubienne

En règle générale, les poux du pubis "vivent" sur les poils qui poussent dans la région de l'aine, mais se propagent parfois jusqu'aux sourcils et aux cils. La pédiculose est souvent transmise sexuellement, mais vous pouvez être infecté sans elle. Les poux se nourrissent de sang, ce qui explique l'irritation de la peau, qui conduit à la gale et à l'acné.

Comment traiter?

Le traitement des poux du pubis consiste à éliminer les cheveux et la peau par des moyens spéciaux. Après cela, la plaie est soigneusement lavée.

Spray Pax pour les poux. Un spray suffit

Faites attention! Si, pendant une semaine, vous ne parveniez pas à vous débarrasser de l'acné, consultez un gynécologue, qui vous indiquera le médecin que vous devriez consulter. Pour que la maladie (quelle qu'elle soit) ne soit pas exacerbée, il est nécessaire de demander de l'aide après la première apparition d'un abcès.

Mesures préventives

Prévenir l'apparition de l'acné à l'aine est avant tout une question d'hygiène personnelle. La douche doit être prise régulièrement et utiliser des nettoyants spéciaux pour les endroits intimes.

Nettoyant intime pour l'hygiène

Les sous-vêtements doivent être changés tous les jours. Il est également important qu’ils soient de haute qualité et toujours naturels.

Nous utilisons uniquement des sous-vêtements en coton

Si le linge est neuf, il doit être soigneusement lavé avant de le poser. Il est également recommandé de s'abstenir de tout rapport sexuel occasionnel et - encore une fois - de ne pas faire sortir l'acné.

Les rapports sexuels occasionnels peuvent entraîner diverses maladies.

Un traitement à domicile n'est possible que lorsqu'il existe une conviction ferme que l'acné n'est vraiment pas anxieuse. La zone enflammée doit être lavée régulièrement avec du savon et appliquer deux fois par jour du peroxyde d'hydrogène, de la pommade Vishnevsky ou du Levomekol. Si, après une semaine de traitement, il n’ya aucun résultat, vous aurez besoin d’une assistance médicale qualifiée.

Symptômes et traitement de l'herpès dans des lieux intimes

N'hésitez pas à parler de cette maladie, même si beaucoup en souffrent. Trop délicat ce problème - l'herpès, qui affecte les zones intimes des femmes et des hommes.

Comment comprendre que l'herpès est malade, est-il difficile de le guérir et quelle est la dangerosité de cette maladie?

Les causes

D'où vient l'herpès? Le "coupable" d'une infection désagréable dans la zone intime est le soi-disant HSV - le virus de l'herpès simplex.

Pénétrant dans le corps, le HSV s'accumule dans les ganglions nerveux (ganglions nerveux). Si l'immunité humaine est normale, les anticorps bloquent l'infection. Ensuite, ses manifestations cliniques sont absentes.

Mais activer le virus aide certains facteurs indésirables. Les médecins appellent ces causes d’éruptions cutanées et de démangeaisons des manifestations caractéristiques de l’herpès:

  • l'avitaminose;
  • états stressants;
  • changement de zones climatiques;
  • baisses de température (surchauffe et refroidissement excessif);
  • les rhumes;
  • hygiène personnelle insuffisante.

Plus de 90% des habitants de la terre sont aujourd'hui porteurs du virus. Et beaucoup ne le savent même pas. Une fois qu'il entre dans le corps, le HSV s'y installe pour toujours.

Récupérer complètement de la maladie n’est pas encore possible. De temps en temps, il se manifestera par une rechute.

Il existe plusieurs façons d’infecter l’herpès génital:

  1. Sexe, y compris oral et anal.
  2. D'une mère infectée, le fœtus est infecté par le placenta ou pendant le travail.
  3. Gouttelettes en suspension dans l’air - de cette manière, le virus pénètre souvent dans le corps de l’enfant si les adultes de la famille manifestent clairement les manifestations de la maladie.
  4. Manière domestique - vous pouvez vous occuper d’articles ménagers, d’hygiène, de vêtements.
  5. Auto-infection - si vous touchez l'herpès sur les lèvres, avec les mains non lavées, puis touchez les organes génitaux.

Symptômes de la maladie chez les femmes

Selon les statistiques, les femmes sont plus susceptibles de souffrir de la zone intime de l'herpès. Et les manifestations de la maladie sont plus prononcées.

Quels sont les symptômes de la maladie:

  • les premiers signes après l’infection sont une faiblesse générale, de la fièvre, des douleurs articulaires, une hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • puis des rougeurs apparaissent dans la région génitale, une femme est perturbée par une éruption cutanée sous forme de bulles de liquide. Ces vésicules éclatent, de longues blessures se cicatrisent. Il est important de ne pas confondre la manifestation de l'infection avec une irritation après le rasage;
  • dans la zone intime, il y a une sensation de brûlure et de fortes démangeaisons, un gonflement se produit. Des éruptions cutanées apparaissent sur les muqueuses du vagin, dans la région anale (l'herpès sur les fesses peut être lu ici), dans le pubis, à l'intérieur des cuisses;
  • avec les rapports sexuels, il y a un écoulement sanglant;
  • des douleurs pendant la miction sont possibles.

L'herpès se manifeste souvent avant la menstruation, lorsque des changements hormonaux se produisent dans le corps. Pour plus d'informations sur l'herpès sur les lèvres génitales, lisez cet article.

Les symptômes, le traitement, le zona photo chez l'homme sont présentés dans ce document.

Signes chez les hommes

L'herpès masculin apparaît plus localement que la femme, touchant une zone plus petite - le gland du pénis et le dessous du prépuce. Parfois, la zone touchée affecte le scrotum et le périnée. Plus sur l'herpès sur la tête du pénis chez les hommes, nous avons écrit ici.

Les signes de la maladie apparaissent progressivement:

  1. Initialement, le malaise général est perturbé - douleurs corporelles, fièvre, problèmes de tractus gastro-intestinal, ganglions lymphatiques hypertrophiés dans l'aine.
  2. Une semaine après l'infection, il y a une rougeur dans la région génitale, une sensation de brûlure et des démangeaisons.
  3. Après cela, des bulles se forment, remplies de substance séreuse. Le 3ème jour, ils éclatent et se transforment en ulcères, qui deviennent d'abord mouillés ou s'infectent, pour finir par se dessécher et se recouvrir d'une croûte.
  4. Tant que la période d'incubation dure, les rapports sexuels peuvent être douloureux.

Lorsque l'herpès génital récidive, les vésicules apparaissent plus fréquemment dans les zones déjà touchées.

À propos des principaux symptômes de l’herpès génital complétera également la vidéo suivante:

À quoi ressemble l'herpès dans des endroits intimes (photo)

Formes et stades de la maladie

La maladie est primaire et récurrente. L'infection au stade primaire est caractérisée par une évolution aiguë avec une symptomatologie prononcée (dans la plupart des cas).

Des éruptions cutanées abondantes de vésicules remplies d'exsudat génèrent un inconfort et une douleur.

Les femmes sont parfois dérangées par les écoulements - elles sont abondantes, mais il n’ya pas d’odeur particulière.

Lorsque la phase latente de la maladie commence, de nombreux patients pensent que le rétablissement est arrivé. En fait, l'herpès est devenu récurrent dans la nature, ce qui peut prendre 3 formes:

  • typique - avec les manifestations caractéristiques de la maladie sous forme de démangeaisons, gonflement, rougeur et éruptions cutanées sur les muqueuses;
  • atypique - se manifeste par des processus inflammatoires des organes génitaux internes causés par l'action du virus de l'herpès simplex. Les manifestations externes ne sont pas prononcées;
  • asymptomatique - il n’existe aucun symptôme caractéristique de l’herpès, c’est le plus difficile à diagnostiquer.

La maladie a 3 stades de développement:

  1. Il y a une lésion des organes génitaux externes.
  2. Le processus affecte le col de l'utérus et le vagin chez les femmes, chez les hommes - l'urètre.
  3. La maladie se propage aux organes internes - les appendices, l'utérus, la vessie et la prostate.

Le stade initial de l'herpès se poursuit pendant plusieurs semaines. Ensuite, le virus migre vers le système nerveux, où il se trouve dans un état passif.

En présence de facteurs provoquants, une rechute survient. La nouvelle épidémie n'est pas aussi nette et longue que l'épisode primaire d'herpès.

Il peut y avoir plusieurs épidémies de ce type au cours de l'année. La forme de leur flux est plus calme.

Diagnostics

La première étape du diagnostic de l'herpès est l'examen des organes génitaux, de l'anus, des fesses, des cuisses et des ganglions lymphatiques du patient.

Chez la femme, le gynécologue vérifie les parois du vagin et du col utérin. Lorsqu'une éruption cutanée est détectée, son contenu est prélevé avec un raclage pour analyse. Dans les hommes peuvent prendre des raclures de l'anus, l'urètre et le pharynx.

Si les symptômes de l'herpès génital ne sont pas clairement exprimés, des tests de laboratoire aideront à confirmer le diagnostic:

  • ELISA - dosage immunoenzymatique des anticorps protecteurs contre le virus. Vous permet d'identifier le type de virus qui a causé l'herpès;
  • PCR - réaction en chaîne de la polymérase. Avec son aide dans les fluides biologiques (mucus, sang), ils détectent la présence d'ADN de l'herpèsvirus;
  • méthode de culture - le contenu des bulles ou des éruptions cutanées s’asseoir sur un environnement spécialement préparé. En enquêtant sur les processus en cours, tirer une conclusion sur la présence du virus.

Traitement de l'herpès dans la zone intime à la maison

Le traitement de l'herpès à la maison devrait commencer par la cessation du contact sexuel. C'est au stade aigu, lorsque des éruptions cutanées apparaissent, que la maladie est transmise au partenaire avec une probabilité de près de cent pour cent.

Le régime de traitement prescrit par le médecin, il peut inclure:

  1. Thérapie antivirale.
  2. Utilisation de préparations locales (crèmes, pommades, lotions).
  3. Réception de moyens de renforcement de l'immunité.
  4. Les méthodes traditionnelles de traitement s'ajoutant aux procédures médicales traditionnelles.

Un traitement complet, commençant par le traitement de la phase aiguë, peut prendre environ 3 mois. Si vous suivez toutes les recommandations du médecin, vous pouvez être sûr que le virus "hibernera" et que les rechutes seront rares.

Liste de remèdes populaires

Avec l'aide de recettes de médecine traditionnelle, renforcez le système immunitaire et la capacité du corps à résister aux infections. Pour ce faire, vous pouvez prendre:

  • infusions de camomille pharmaceutique séchée;
  • dilué avec de l'eau, teinture d'échinacée;
  • alcool de teinture de calendula - 15 à 20 gouttes par jour;
  • préparations à base de plantes d 'agripaume, de thym, de mélisse, de feuilles de pourpre, de fleurs d' arnica;
  • miel et gingembre comme additifs pour boissons et plats variés.

L’usage externe de remèdes populaires contribue à éliminer les démangeaisons et le dessèchement des plaies:

  • aider à réduire l'inconfort de l'huile de calendula, arbre à thé, jojoba, agrumes, bergamote, géranium, lavande;
  • pour l'herpès, on utilise des compresses à base de décoction de menthe, de racine de réglisse, de fleurs d'arnica, de teinture à l'alcool de bourgeons de bouleau;
  • La cicatrisation des ulcères et des érosions est facilitée par des lotions composées d'un mélange de miel légèrement réchauffé et de jus de célandine, d'aloès ou de kalanchoe séché.

Il est important d'utiliser soigneusement les remèdes populaires afin d'éviter les réactions allergiques, étant donné que les muqueuses de la région intime sont particulièrement sensibles pendant l'herpès.

Préparations (pommades, comprimés, crèmes)

Activement utilisé pour la thérapie antivirale et les analogues de médicaments:

  1. Zovirax
  2. Phenistil Pentsivir.
  3. Valaciclovir.
  4. Famciclovir.
  5. Lovemax.

Le plus souvent, les médicaments sont pris sous forme de comprimés, parfois prescrits d'injections de médicaments.

Les médicaments contre le virus sont efficaces en association avec des immunostimulants à base d'interféron:

La prise d'agents antiviraux et renforçant l'immunité dure de 7 à 10 jours. En outre, le médecin peut prescrire une injection intramusculaire de vitamines du groupe B.

Le vaccin contre les virus de Gerpovax est administré une fois tous les six mois si le patient a de fréquentes rechutes de la maladie.

Le choix de pommades et de crèmes pour la thérapie locale de l'herpès dans des endroits intimes est suffisamment vaste. La nécessité de leur utilisation et le dosage exact déterminera le médecin traitant.

Les lésions cutanées traitent:

  • Levomekolem;
  • Foscarnet;
  • Alpizarin;
  • Pommade oxolinique;
  • Helepinom;
  • Le panavir;
  • Herpferon;
  • Thromantadine.

Dans certains cas, le médecin peut recommander l'utilisation de clotrimazole, qui affecte les infections d'origine virale et fongique.

Mais le populaire signifie Akriderm et Triderm non destinés au traitement de l’herpès simplex. Ils ont un spectre d'action différent.

En ce qui concerne l'utilisation de Fukortsina (sous forme de solution ou de pommade), vous devez absolument consulter un médecin. Lorsqu'il est appliqué sur de grandes surfaces de la peau, le médicament peut être toxique.

Les antibiotiques ne sont prescrits aux patients atteints d'herpès que si le virus a provoqué l'ajout d'une infection secondaire (fongique ou bactérienne). Mais dans la lutte contre le herpère lui-même, ce groupe de médicaments est inefficace.

Le spécialiste de cette vidéo racontera également les préparatifs:

Recommandations supplémentaires

L'autotraitement de l'herpès dans la zone intime est dangereux - seul un médecin peut prescrire un médicament spécifique, en tenant compte de l'image de la maladie et des caractéristiques individuelles du patient.

N'oubliez pas que de nombreux remèdes contre l'herpès ont des effets secondaires et des contre-indications.

Au stade aigu, il est important de suivre certaines règles:

  • éliminer l'intimité;
  • ne pas visiter le solarium, la plage, le sauna;
  • soigner les rhumes;
  • porter des sous-vêtements en coton afin de ne pas déranger la peau pour la respirer;
  • se laver les mains à fond après avoir touché les endroits touchés.

Comment traiter une maladie pendant la grossesse

Si une femme est infectée par l'herpès pendant la grossesse, il est très dangereux pour le bébé à naître. Dans le sang maternel, il n’existe aucun anticorps qui protégerait le fœtus de l’exposition au virus.

Il est lourd de fausse couche, l'enfant peut être atteint d'organes, développer des malformations.

Au cours de l'infection initiale ou de l'exacerbation de l'herpès un mois avant l'accouchement, on offre le plus souvent à une femme une césarienne afin de réduire le risque d'infecter le bébé.

Pour le traitement de l'herpès chez les femmes enceintes, utilisez des antiviraux, une immunocorrection (à l'aide d'immunoglobuline et des bougies "Viferon"), des moyens externes d'action locale, par exemple une pommade au zinc.

Dans le traitement des femmes enceintes, utilisez Zovirax, Acyclovir, Panavir, mais tous les médicaments sont utilisés avec prudence, afin d’évaluer le risque d’effets néfastes sur la mère et le fœtus.

Conséquences possibles

L’herpès psychosomatique est tel que les effets de la maladie peuvent nuire à la santé mentale d’une personne. Le malade ressent le plus fort inconfort mental, il souffre souvent de dépressions, de dépressions nerveuses alternant avec l'apathie.

En termes physiologiques, l'herpès est chargé de:

  • la formation de fissures hémorragiques dans les muqueuses des organes génitaux et de l'anus. En plus de la douleur, il interfère avec une vie sexuelle normale, causant des problèmes dans la famille;
  • douleurs sévères dans le bas-ventre, causées par l'herpès du système nerveux périphérique. La douleur peut être donnée dans le périnée et dans le rectum;
  • diminution de l'immunité à la suite de rechutes constantes. Pour cette raison, le corps devient sans défense contre d'autres infections;
  • chez les hommes, l'apparition d'urétrite, de prostatite, de cystite;
  • dommages au système nerveux - le développement de l'encéphalite, la méningite;
  • libido réduite, ce qui provoque des difficultés dans les relations avec le sexe opposé.

Les conséquences particulièrement graves de la maladie sont l'herpès du nouveau-né, qui survient si le bébé est infecté pendant la grossesse de la mère ou à la naissance.

Une maladie dangereuse peut entraîner la mort d'un bébé ou l'apparition de troubles neurologiques complexes, de lésions du foie et de maladies cardiaques.

Ce matériel contient les principales causes des symptômes, des signes et symptômes, du diagnostic, du traitement, ainsi que des photos de l’herpès sur les jambes.

Quel est le traitement de la stomatite aphteuse chez l'adulte peut être trouvé dans cet article.

Prévention

La mesure la plus efficace pour prévenir l’infection par l’herpèsvirus est une vie sexuelle ordonnée. Le changement fréquent des partenaires sexuels augmente parfois le risque d'infection.

Le mode de vie est également important - le pourcentage d'herpès parmi les personnes ayant une orientation sexuelle non traditionnelle, infectées par le VIH et toxicomanes est beaucoup plus élevé. Chez une fille au comportement "facile", l'infection est également plus probable, compte tenu des fréquents changements de partenaires.

Quelles mesures préventives permettront de réduire le risque d'infection:

  1. Utilisez des préservatifs dans les contacts avec les nouveaux partenaires.
  2. Traitement des muqueuses après un contact sexuel.
  3. Refus d'intimité lors de la détection de signes d'herpès chez un partenaire.
  4. Hygiène - vous ne pouvez pas utiliser les serviettes, les draps, la vaisselle de quelqu'un d'autre.

Si l’infection à herpès est déjà survenue, il est important d’éviter la récurrence d’un mode de vie sain, le stress et les nerfs, le rhume, l’exacerbation de maladies chroniques, un changement radical des conditions climatiques.

Il est également important d’arrêter de fumer et de boire, de bien se nourrir et de faire de l’exercice modéré.

Les avis

Voici la véritable expérience de ceux qui ont été traités pour herpès dans la zone intime - les gens écrivent leurs conseils aux "camarades d'infortune" sur le forum:

Donc, qu'est-ce que l'herpès dans la zone intime - hélas, jusqu'à la fin d'une maladie incurable, très désagréable, produisant à la fois un inconfort physique et moral. Mais vous pouvez vivre avec lui, sans désespoir ni renoncement.

Il ne sera pas possible de guérir complètement l'herpès, mais il est possible de réduire au minimum et de faciliter le flux de récidives.

L'essentiel est d'éliminer les mauvaises habitudes, de surveiller votre santé et de renforcer le système immunitaire du corps.

Vous aimez cet article? Partagez-la avec vos amis: