Principal

Les verrues

Quelles sont les maladies de la peau des jambes

La survenue d'une inflammation sur la peau est une affection assez courante. Les médecins affirment que les maladies de la peau peuvent toucher divers domaines, jusqu'à l'épiderme sur la tête, mais selon les statistiques, diverses éruptions sont le plus souvent localisées aux jambes.

Chaque maladie de la peau d'une jambe a une cause et un mécanisme de développement spécifiques, et les symptômes peuvent également différer. Pour prévenir la progression de la maladie et le passage à la forme chronique, le traitement doit commencer immédiatement, dès les premiers signes de pathologie.

Types et classification des maladies

Selon la classification internationale des maladies, les lésions cutanées peuvent être réparties dans les groupes suivants:

  • infectieux. Ceux-ci comprennent diverses éruptions cutanées et néoplasmes d'origine infectieuse (furoncles, furoncles);
  • hérité (génétique). Le psoriasis est la maladie la plus répandue dans cette catégorie.
  • auto-immune;
  • névrotique (causée par le stress et une manifestation émotionnelle constante);
  • allergique;
  • parasite.

À une catégorie distincte peut être attribuée à diverses tumeurs - mélanomes, taupes. Chacun de ces groupes de maladies de la peau du pied nécessite un traitement spécifique.

Il est également nécessaire de comprendre que certaines des lésions sont temporaires et qu’elles sont traitées dans les 8 à 10 jours qui suivent un traitement bien choisi, alors que d’autres sont chroniques et qu’il est impossible de les éliminer pour toujours.

Mycose

De nos jours, les champignons des pieds sont la lésion cutanée la plus courante sur les jambes. Les experts affirment que les représentants du sexe fort souffrent le plus souvent de cette maladie, tandis que les femmes ne sont diagnostiquées avec une telle maladie que très rarement.

Il y a une idée fausse commune que le champignon sur les jambes est le résultat de l'hygiène personnelle, mais les médecins disent que cette hypothèse est fausse.

La mycose est causée par le port constant de chaussures fermées et serrées, qui constituent un environnement favorable à la reproduction de micro-organismes pathogènes.

Le champignon du pied progresse assez rapidement et s'accompagne dans la plupart des cas des symptômes suivants:

  • peeling (la peau peut exfolier en couches entières);
  • épaississement et grossissement de la peau des pieds;
  • démangeaisons et brûlures;
  • la formation de microfissures.

Les médecins préviennent qu'il ne sera peut-être pas aussi facile de se débarrasser de la pathologie qu'il n'y paraît. Pour vaincre le champignon, l’approche doit être globale.

Le patient devra non seulement utiliser les moyens d'utilisation externe, mais également faire diverses compresses et prendre des bains thérapeutiques. Dans les cas avancés, le médecin peut prescrire des médicaments pour administration orale.

À l'aide! La mycose est une maladie infectieuse qui peut être transmise de personne à personne par contact physique et lors de l'utilisation d'objets de la vie quotidienne.

Infection Interdigital

La lésion a également une nature fongique, contrairement au champignon du pied, la destruction de l'épiderme n'est observée que dans les orteils. La maladie est contagieuse et se propage souvent dans les bains, les saunas, les gymnases et les piscines. Caractéristiques principales:

  • peeling de la peau entre les doigts;
  • rougeur de la peau;
  • sensation de brûlure grave;
  • formation de petits phoques avec du liquide à l'intérieur.

En l'absence de traitement opportun, la maladie commence rapidement à progresser et se propage à d'autres parties de la peau.

Le psoriasis

Cette maladie chronique survient chez les adultes et les enfants. Les médecins préviennent qu'il est impossible de se débarrasser complètement du psoriasis, la maladie sera en tout cas exacerbée périodiquement.

Le symptôme principal de cette lésion est l'apparition irrégulière d'éruptions cutanées et de rougeurs dans différentes zones de la peau. Le psoriasis peut toucher non seulement les pieds, mais aussi la jambe, l'articulation du genou et les plaques des ongles.

Chez certains patients, ces éruptions cutanées commencent à se coalescer, entraînant une plaque avec des écailles blanches ou grisâtres sur la peau. À l'extérieur, le psoriasis ressemble à l'eczéma ou au mycosis. Pour poser un diagnostic précis, vous devez consulter un médecin et vous soumettre à un diagnostic approfondi. Le psoriasis se caractérise par les symptômes suivants:

  • démangeaisons sévères;
  • gonflement des zones touchées;
  • stratification et ongles cassants;
  • l'apparition d'éruption papuleuse lors d'une accalmie.

Le schéma thérapeutique est choisi en fonction du développement et de l’étendue de la maladie, mais le patient devra dans tous les cas prendre les moyens d’une exposition interne et externe.

Névrodermite

Maladie allergique transmise par "héritage". Les experts disent que l’état nerveux et émotionnel du patient joue un rôle crucial dans l’évolution de la maladie.

Si une personne vit tout le temps à cause de problèmes dans sa vie personnelle ou de difficultés au travail, le risque d'exacerbation d'une maladie pouvant durer plus de quelques mois augmente.

La névrodermite a 2 formes:

  • limité Le plus souvent, il touche les membres inférieurs, l'éruption cutanée est plus souvent localisée sous les genoux;
  • diffuse. Cette forme de maladie est considérée comme plus grave, avec une surface squameuse, des croûtes de sang et de multiples fissures sur la peau des jambes.

Epidermofitiya

Se réfère également aux maladies fongiques affectant la peau des pieds et des ongles.

Étant donné que l'humidité augmente dans les conditions favorables au développement de la maladie, la probabilité d'occurrence augmente si une personne travaille dans un bain, une salle de sport ou un sauna.

La maladie est considérée comme très contagieuse: au contact de la peau d'un nouvel hôte, le champignon commence à se multiplier rapidement.

Contrairement à d'autres lésions fongiques, les symptômes de la maladie de l'athlète n'apparaissent pas immédiatement et sont hétérogènes, de sorte que le patient peut ne pas deviner le développement de la maladie.

Aux premiers stades de la maladie, la maladie s'accompagne de légères démangeaisons et de légers squames. Mais en l'absence de traitement opportun, la lésion commence à progresser, des fissures, des croûtes et des ulcères apparaissent sur la peau du patient.

Les principales causes de

Non seulement les symptômes, mais aussi les causes de la pathologie diffèrent considérablement entre eux. Les dermatologues partagent des facteurs de provocation externes et internes.

Les causes externes incluent:

  1. Impact négatif de l'environnement.
  2. Passion excessive pour le bronzage.
  3. Non-respect de l'hygiène personnelle.
  4. Problèmes avec l'activité du système nerveux central.
  5. Maladies infectieuses.
  6. Stress constant.
  7. Visitez les plages, les piscines et les bains sans schiste.

Parmi les causes internes sont:

  1. Maladies des reins, du foie ou des intestins.
  2. L'affaiblissement des forces de protection de l'immunité.
  3. Pathologie cardiovasculaire.
  4. Violation de la microflore intestinale.
  5. Carence en vitamine.

Une bonne nutrition joue un rôle important dans le traitement des maladies de la peau. Des aliments sains et naturels contribueront à remplir le corps de vitamines et de minéraux, grâce auxquels le système immunitaire est activé, et la lutte contre la pathologie ira plus vite.

Symptomatologie

Les symptômes concomitants dépendent de la maladie spécifique rencontrée par le patient. Parmi les symptômes communs des maladies de la peau des jambes peuvent être identifiés:

  • l'apparition de prurit grave;
  • des zones de peau sur les pieds commencent à se décoller;
  • rougeur de l'épiderme;
  • décoloration et épaississement des ongles des pieds;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • apparition de bulles sur la peau avec un liquide clair à l'intérieur.

Quel médecin contacter

Si au moins plusieurs de ces symptômes surviennent, un rendez-vous urgent avec un dermatologue est nécessaire. Le médecin procédera à un examen physique et à la collecte de l'anamnèse, après quoi il rédigera une recommandation vers un mycologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un allergologue (selon les symptômes).

Conclusion

Il faut se rappeler que si une maladie de la peau des jambes se présente au moins une fois, le risque de rechute sera accru dans le futur. Par conséquent, il est beaucoup plus judicieux d'essayer simplement d'empêcher le développement de la maladie et d'observer les mesures préventives.

Dermatite des membres inférieurs - caractéristiques de la maladie

L'apparition de démangeaisons, de brûlures graves dans les jambes peuvent indiquer le développement d'une dermatite aux membres inférieurs. L'émergence de cette pathologie entraîne un inconfort, des limitations dans la vie quotidienne. De plus, cela peut causer de graves complications.

Quelle est la dermatite des membres inférieurs chez l'adulte

La dermatite est une maladie inflammatoire de la peau qui se produit en réponse à un irritant. Cette pathologie est localisée sur différents sites, notamment la peau des jambes.

La réaction inflammatoire sur l'épiderme des jambes peut être déclenchée par différentes causes. Donc, allouer:

  1. Dermatite de contact. Ils se produisent avec le contact direct de la peau et le facteur causatif.
  2. Toksidermii. Dans ce cas, le stimulus pénètre d'abord dans le corps, puis agit sur la peau.

Synonymes de dermatite peuvent être:

  • l'eczéma;
  • neurodermatite;
  • dermatose allergique.

Avec une dermatite simple, une réaction inflammatoire se produit immédiatement après l'exposition à un irritant. Le processus se développe sur le site de contact et est adapté à la zone et au degré de contact.

La dermatite allergique se caractérise par l’apparition tardive des symptômes (dans les deux semaines suivant l’exposition). Les manifestations cutanées peuvent se produire n'importe où et, en règle générale, elles ne correspondent pas à l'ampleur de l'irritation.

Classification

Il n'y a pas de classification définitive de la dermatite.

Mais en fonction de divers facteurs, ils sont subdivisés:

  1. Par la nature du flux de processus:
    • aigu (la pathologie est caractérisée par une manifestation aiguë de symptômes désagréables);
    • chronique (les sensations douloureuses sont de nature faiblement exprimée; des exacerbations peuvent parfois apparaître).
  2. Par type de stimulus:
    • physique (friction, brûlures thermiques, gelures, effets du courant, radiations);
    • produit chimique (contact avec des acides ou des bases, métaux);
    • biologique (contact avec des poisons de plantes et d'animaux);
    • infectieuse (causée par des bactéries, des champignons, rarement des virus).
  3. Par localisation des dommages:
    • dermatite de la hanche;
    • la jambe inférieure (le plus souvent il s'agit d'une dermatite variqueuse);
    • genou et région poplitée (il s'agit généralement d'un type de pathologie allergique);
    • zone des pieds et des chevilles;
    • orteils et espaces interdigitaux.

La dermatite de contact aiguë, en fonction de la profondeur de la lésion, est divisée en 4 degrés (stades):

  1. Dommages superficiels sur la couche supérieure de la peau.
  2. La défaite de toute l'épaisseur de l'épiderme, avec la formation de bulles.
  3. La destruction de la couche supérieure et du derme, avec la formation d'une croûte nécrotique (croûte de tissu mort).
  4. Dommages profonds à la peau, aux tissus adipeux et aux muscles.

Causes et facteurs de développement

Sources provoquant le développement de la dermatite, beaucoup.

Les causes les plus courantes de pathologie sont les raisons suivantes:

  • frotter la peau avec des vêtements et / ou des chaussures serrés;
  • brûle avec de l'eau chaude ou un objet, courant électrique;
  • exposition au froid;
  • contact avec les acides de la peau, les alcalis (industriels et / ou ménagers);
  • réactions de bijoux (bracelets pour pieds contenant du nickel, du chrome);
  • contact avec des plantes, y compris des plantes toxiques (renoncule caustique, asclépiade);
  • exposition au soleil, rayonnement ionisant;
  • morsures d'insectes ou d'animaux;
  • réaction aux cosmétiques, détergents.

Facteurs provocants

Les facteurs suivants prédisposent au développement de maladies inflammatoires de la peau:

  • non-respect des règles d'hygiène;
  • contact constant avec les irritants chimiques (surtout les professions);
  • peau sèche;
  • prédisposition aux maladies allergiques;
  • varices des membres inférieurs;
  • pathologie endocrinienne (maladie de la thyroïde, diabète, obésité);
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • stress fréquent et surcharge émotionnelle;
  • protection immunitaire réduite;
  • hérédité accablée (pour les maladies de la peau).

S'il existe des facteurs contribuant au développement de la dermatite, il est plus probable que des dommages profonds et étendus se développent après l'exposition à l'agent responsable.

Les symptômes

Le tableau clinique de la dermatite dépend du type de dommage, du temps d'exposition au stimulus et du déroulement du processus.

Pour la dermatite simple des jambes, les stades de développement suivants sont caractéristiques:

  1. Érythémateux. La pathologie est caractérisée par une rougeur et un gonflement, à divers degrés de gravité.
  2. Vésiculaire (vésiculaire). Des bulles de différentes tailles se forment sur le fond de l’érythème. Ils se dessèchent avec la formation de croûtes ou s'ouvrent, formant une érosion en sueur.
  3. Nécrotique. Il y a une mort de tissu sur le site de la blessure. Les ulcères sont initialement formés et d'autres cicatrices apparaissent.

En règle générale, les patients se plaignent de telles manifestations cliniques:

  1. Dermatite aiguë. Ils procèdent avec douleur, démangeaisons, brûlures.
  2. Chronique. L'inconfort est provoqué par une rougeur constante et des bouffissures modérées, une sécheresse locale, des fissures. Les patients notent la présence d'une kératinisation accrue, parfois de sites d'atrophie.
  3. Dermatite variqueuse. Veines alvéolées élargies et marquées, souvent la peau de la jambe. Les taches se forment le long des vaisseaux: du rose au violet-bleuâtre. Derme aminci, sec. Des ulcères trophiques non curatifs peuvent apparaître dans les zones touchées.
  4. Dermatite provoquée par le port de chaussures inconfortables et serrées. Initialement formé usé et durci. Ensuite, un focus bien défini est formé. Il est extrêmement douloureux. Dans la bulle suivante apparaît, qui finit par se briser. Avec une irritation constante, la zone de l'homozoleennost devient dure et sèche.
  5. Dermatite allergique. Sur le fond de l'hyperémie brillante et de l'œdème se forment des bulles de différentes tailles. Après ouverture, il reste de l'érosion. L'ensemble du processus est accompagné de démangeaisons. Après guérison et élimination des croûtes, la couleur de la peau bordeaux est préservée pendant un certain temps.

Diagnostic de pathologie

Pour déterminer une dermatite en utilisant les méthodes suivantes:

  1. Interrogatoire et inspection. Le médecin peut clarifier la cause de la dermatite, identifier les plaintes, évaluer la taille et la couleur, la localisation de l'inflammation.
  2. Transillumination. Effectué dans une pièce sombre sous des rayons de lumière obliques. Vous permet de déterminer le relief de la peau.
  3. Dermoscopie Regardant à travers une loupe de petits éléments de l'épiderme.
  4. Diascopy. En appuyant sur le site de l'hyperémie avec un verre spécial. Vous permet d'évaluer la véritable nuance de la peau. Utilisé pour différencier les hémorragies (hémorragies), la pigmentation, les taches vasculaires.
  5. Biopsie des vésicules. Vous permet de déterminer le contenu des vésicules et d'effectuer un ensemencement afin d'identifier l'agent pathogène.
  6. Biopsie de la zone cutanée, suivie d'une microscopie. Vous permet d'évaluer la structure des couches de peau et de déterminer la nature des dommages.
  7. Luminescence avec la lampe de Wood. Lueur spécifique dans diverses maladies.
  8. Tests sanguins: général, biochimie, statut hormonal, tests sérologiques, identification d'agents pathogènes, marqueurs immunologiques.
  9. Tests d'allergie cutanée. Permet d'identifier l'allergène responsable.

Diagnostic différentiel

La dermatite de contact et la dermatite allergique se différencient des lésions cutanées infectieuses, telles que:

  1. Érysipèle. La pathologie est causée par des staphylocoques. Le plus souvent, un érythème vif, bien défini, s'élevant au-dessus de la surface de l'épiderme, se forme sur la peau de la jambe. Les dégâts n'affectent qu'une jambe. La pathologie peut être compliquée par des lésions aux reins, au cœur. Accompagné d'érysipèle avec fièvre.
  2. Le psoriasis. Maladie cutanée chronique récurrente. Elle se caractérise par la formation d’éléments roses arrondis et d’un pelage argenté. Le processus est commun et symétrique.
  3. Mycose. Ce sont des lésions cutanées fongiques. Le plus souvent, les espaces interdigitaux sont endommagés sur les jambes, des zones de démangeaisons apparaissent, devenant humides et squameuses. Dans la plupart des cas, l'inflammation va à l'ongle.

Traitement de la maladie

La lutte contre la pathologie vise à:

  • élimination de l'agent provoquant;
  • réduction de l'inflammation;
  • récupération clinique complète;
  • prévention des complications.

Traitement médicamenteux

Pour le traitement de la dermatite utilise une variété de médicaments différents:

  • sédatifs: Valériane, Agripaume, Persen;
  • désensibilisation spécifique (immunisation visant à réduire la sensibilité à divers stimuli): gluconate de calcium, histoglobuline, sulfate de magnésium;
  • médicaments antihistaminiques: Loratadine, Cetirizine, Clemastine;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens: ibuprofène, naproxène;
  • entérosorbants: Smecta, Enterosgel, charbon actif;
  • vitamines: vitamines des groupes B, A, C, E;
  • agents fortifiants: huile de poisson, Solcoseryl, Methyluracil, Actovegin;
  • onguents hormonaux locaux: Dermoveit, Beloderm, Avekort, Akriderm, Elokom;
  • agents locaux combinés: Belogent, Sibikort, Flutsikort, Triderm, Pimafukort;
  • Agents kératolytiques favorisant l’exfoliation des cellules mortes: Belosalik, Kleore, Rederm;
  • antihistaminiques, usage topique: Soventol, Fenistil, Elidel, gels Protopic;
  • signifie protéger la peau contre les influences extérieures: Desitin, pommade au zinc, Zinocap.

La dermatite est une maladie plutôt compliquée qui nécessite un traitement médical bien choisi. Par conséquent, seul un médecin devrait prescrire un traitement.

Médicaments - photo

Régime de dermatite

Pour toute maladie de la peau, un régime est prescrit pour réduire les manifestations de la pathologie.

Principes de base de la nutrition pour la dermatite:

  1. Les allergènes obligatoires sont exclus du régime alimentaire: agrumes, fraises, chocolat, noix, œufs.
  2. Il est recommandé de limiter la consommation de sucre.
  3. Il est nécessaire de refuser les plats gras, frits, fumés.
  4. La nutrition doit être équilibrée.
  5. Restreint pour être des produits de farine.
  6. Dans le régime alimentaire devrait prévaloir les fruits et légumes.
  7. Assurez-vous de recommander l'utilisation de produits laitiers.
  8. Aliments enrichis en vitamines et minéraux.

Une alimentation équilibrée contribue au fonctionnement normal du tube digestif. Et cela garantit la santé de la peau.

Méthodes physiothérapeutiques

Lorsque la dermatite est largement utilisé méthodes de physiothérapie.

Les plus couramment utilisés sont:

  1. Exposition générale aux UV. La procédure améliore le métabolisme, active le système circulatoire, stimule le système immunitaire.
  2. Ultrafonoforez avec hydrocortisone, prednisolone. L'événement procure une réduction de la douleur.
  3. Électrophorèse avec des préparations de brome, dimédrol, calcium. Les procédures ont pour but de réduire le gonflement, d’éliminer les démangeaisons, de brûler et d’améliorer l’état général.
  4. Applications de paraffine sur les lésions. Le traitement thermique réduit considérablement les symptômes désagréables tels que la douleur, les brûlures, les démangeaisons.
  5. Bains de radon et de sulfure en période de récupération. Les traitements à l'eau activent le système immunitaire, stimulent le processus de guérison des tissus cutanés, éliminent la douleur.
  6. Cryothérapie générale. Le corps est affecté par l'azote gazeux. Cela vous permet de stimuler le système immunitaire, de réduire la douleur et d’éliminer les démangeaisons.
  7. Thérapie au laser Le traitement au laser peut réduire la douleur, améliorer la microcirculation et accélérer la régénération des tissus endommagés.

La thérapie physique est prescrite, en règle générale, après le déclin des manifestations aiguës. Le médecin choisit individuellement la procédure et détermine la durée du cours. Cette méthode de traitement de la dermatite est très efficace. Le bon choix de mesures conduit à une réduction significative de la durée de la maladie.

Soins des pieds folkloriques

Demandes dans le traitement des maladies de la peau de la médecine traditionnelle.

Pour le traitement de la dermatite, appliquez les recettes suivantes:

  1. Compresse de pomme de terre. Le tubercule brut doit être râpé. Pulpe presser et envelopper dans une gaze ou un tissu de coton. Une telle compresse est appliquée à la zone touchée.
  2. Pansements médicinaux. Les feuilles de chou blanc fraîches doivent être écrasées. La suspension résultante est mélangée avec du blanc d’oeuf et soigneusement mélangée. Les pansements médicinaux sont fabriqués à partir du mélange obtenu et appliqués sur les zones touchées. L'événement est recommandé de faire 1-2 fois par jour.
  3. Gadgets de bouleau. Cet outil soulage la douleur et favorise la régénération. Vous avez besoin de boutons de bouleau (1 c. À soupe). Versez de l’eau bouillante (1 c. À soupe). Le mélange est bouilli pendant 20 minutes. Ensuite, l'outil est filtré. La décoction de Lotions est recommandée 3 fois par jour.
  4. Infusion thérapeutique pour les lotions. 2 cuillères à soupe les cuillères de feuilles de cassis et les fruits de viorne doivent être versés avec un litre d'eau. Moyens d'insister 6-8 heures. Alors tendez-le. Il est recommandé de faire des lotions obtenues infusion 2-3 fois par jour.
  5. Infusion médicinale. Fleurs de millefeuille (2 c. À soupe) Eau bouillante versée (1 c. À soupe). Moyens insister 40 minutes. Prendre à l'intérieur est recommandé pour 2 c. l trois fois par jour.
  6. Lotions aux herbes. Camomille et thym (3 parties) mélangés avec du romarin et de la lavande (1 partie). Le mélange résultant (3 c. À soupe de L.) est versé avec de l'eau chaude (0,5 l). Remède à base de plantes insister (3 heures), filtré. L'infusion est utilisée pour les lotions.
  7. Un verre de tussilage. Les racines et les feuilles d'un pissenlit (1 c. À soupe. L.) doivent être remplies d'un verre d'eau bouillante. Insister sur le mélange pendant 8 heures. Assurez-vous de filtrer la boisson. Prenez à l'intérieur recommandé 50 ml avant les repas trois fois par jour.

Remèdes populaires - Galerie

Pronostic de traitement

Le pronostic dépend de l'étendue de la lésion, de la cause de l'inflammation et de la qualité du traitement. Une dermatite de contact simple disparaît complètement après un traitement adéquat, sous réserve de l'exclusion de l'irritant.

Si une lésion profonde affecte les tissus sous-jacents, des cicatrices peuvent subsister après le traitement.

Complications possibles

En règle générale, des conséquences désagréables résultent de l’ajout de la flore bactérienne. Cela conduit au développement d'une inflammation purulente.

Les complications suivantes de la dermatite sont possibles:

  • impétigo (défaite staphylo et / ou streptocococcacci);
  • érysipèle;
  • abcès (une cavité remplie de pus est formée);
  • cellulite (distribution de pus dans les espaces en damier);
  • candidose cutanée;
  • la septicémie.

Prévention de la pathologie

La prévention de la dermatite repose sur les recommandations suivantes:

  1. Éliminer le contact avec divers stimuli.
  2. Normalisation de l'intestin.
  3. L'élimination des traumatismes de la peau aux jambes.
  4. Respect des mesures d'hygiène.
  5. Traitement des varices.
  6. Utilisation de produits cosmétiques sans danger pour les dermatologues.
  7. Porter des vêtements libres et naturels en taille.
  8. Préférence pour des chaussures confortables et de haute qualité.
  9. Activités réparatrices et nutrition.
  10. Traitement des maladies endocriniennes.

Dermatite de contact - vidéo

La dermatite des pieds est un problème courant pouvant être provoqué par divers facteurs. Le traitement du processus inflammatoire ne doit être effectué que sous la surveillance d'un dermatologue. Dans ce cas, vous pouvez compter sur un pronostic favorable pour le traitement et, dans la plupart des cas, sur une guérison complète.

Les maladies de la peau les plus courantes des jambes

Les maladies de la peau qui apparaissent sur les jambes sont assez courantes dans la pratique médicale. En règle générale, ces affections, en particulier le psoriasis des jambes et la dermatite atopique, présentent des symptômes tels que desquamation de la peau, démangeaisons, rougeur et gonflement des zones touchées. Les maladies de la peau sont le plus souvent localisées à la surface des pieds, des genoux et des ongles. Les causes de telles maladies peuvent être nombreuses: du stress aux effets des virus et des champignons.

Qu'est-ce que le psoriasis?

Le psoriasis des pieds est une maladie chronique de la peau caractérisée par une éruption cutanée formant une plaque. Malgré son apparence "menaçante", le psoriasis n'est pas contagieux. Le manque extrême d'esthétique et la gravité de la maladie n'entraînent pas chez le patient une souffrance autant physique que morale.

Le psoriasis est caractérisé par un écoulement ondulé. En hiver, la maladie s'aggrave et, par temps chaud, elle passe au stade de la rémission. En règle générale, cette maladie de la peau se produit sur les coudes et les genoux. Dans certains cas, peut affecter les pieds et les orteils. Le psoriasis peut s'accompagner de démangeaisons importantes et d'un gonflement de la zone touchée.

La maladie a 4 stades de développement, caractérisés par ses symptômes.

  1. Le stade progressif est caractérisé par la formation de papules, de plus en plus grandes. Une frontière prononcée se forme autour des éruptions.
  2. Au stade aigu, la croissance de nouvelles éruptions ralentit. Mais l'éruption cutanée peut apparaître activement sur les lieux de blessures, de piqûres d'insectes, d'injections, etc. La desquamation de la peau et les démangeaisons augmentent.
  3. À la période stationnaire, de nouveaux foyers d'inflammation n'apparaissent pas. Les symptômes de la maladie deviennent moins prononcés. Les anciennes lésions disparaissent, mais à leur place, les formes de peau décolorées.
  4. Le stade régressif est caractérisé par la formation d'un bord blanc (le bord de Voronov) autour des plaques. Il n'y a pas de foyers de psoriasis. Les démangeaisons et les symptômes désagréables disparaissent.

Le psoriasis des pieds peut ne pas être accompagné d'éruptions cutanées sur d'autres zones de la peau, c'est-à-dire qu'il peut être isolé.

Manifestations du psoriasis

Le psoriasis sur les pieds se manifeste par un fort épaississement de la peau sur la zone touchée. La peau des pieds, qui a perdu sa nutrition et son élasticité, commence à se fissurer fortement. Les plaques sur les pieds ont une forme ronde avec des limites claires. Des flocons de peau morte se forment à la surface des plaques. En raison de la plaque blanchâtre sur les pieds, la maladie a été appelée psoriasis blanc.

Il y a aussi le phénomène du psoriasis aux ongles. Les ongles des pieds sont plus touchés que les ongles des mains. Les dommages aux ongles peuvent être de plusieurs types ayant leurs symptômes. Psoriasis ponctuel des ongles (lorsque l'ongle est recouvert de petites rainures), onycholyse ou desquamation des ongles (l'ongle est exfolié, déformé ou disparaît). Les ongles peuvent apparaître blanchâtres ou jaunis, ils changent de forme et s'effritent. Différentes rayures et rainures sont formées à la surface des ongles. Trachionyhia se caractérise par une couleur terne des ongles et une surface rugueuse.

Parfois, le psoriasis apparaît uniquement sur les zones de flexion (genoux ou coudes). Aux genoux, le psoriasis se manifeste de la même manière que dans d’autres parties du corps. La peau affectée sur les genoux se défait et démange.

La médecine moderne ne peut pas donner de réponse définitive, pourquoi le psoriasis apparaît-il. Mais les médecins identifient certains facteurs pouvant provoquer une maladie. Le groupe de facteurs comprend l'hérédité. Si les parents ou les membres de la famille étaient atteints de cette maladie, la probabilité de sa survenue chez une personne est beaucoup plus élevée. Une immunité affaiblie et une perturbation du système endocrinien peuvent être les causes endogènes du psoriasis des ongles et des pieds.

Le stress constant et les troubles mentaux provoquent des maladies de la peau des jambes, notamment du psoriasis.

Traitement du psoriasis sur les pieds

Beaucoup s’intéressent à la question de savoir comment traiter le psoriasis sur les jambes, s’il est impossible de se débarrasser complètement de cette maladie. Le traitement du psoriasis vise à réduire les symptômes désagréables. Un régime qui limite les apports en sel, en graisse et en sucre est recommandé. Sous surveillance médicale, un jeûne médical et un déchargement du corps sont effectués. L'alcool est contre-indiqué chez les patients atteints de psoriasis dans les jambes.

Les remèdes populaires peuvent également être efficaces pour le traitement du psoriasis. L'essentiel est que le traitement à domicile soit approuvé par votre médecin. Les bains aux herbes, les onguents et les crèmes maison peuvent avoir un effet bénéfique sur l'état de la peau des pieds et contribuer au prompt rétablissement de la personne. Les remèdes traditionnels aideront à soulager les démangeaisons, les gonflements et les rougeurs aux pieds.

Avec le psoriasis des ongles, vous pouvez faire un bain pour les mains ou les pieds en utilisant du sel marin.

Névrodermite des jambes

La névrodermite est une maladie chronique de la peau, à tendance ondulatoire. La maladie appartient au type neurogène-allergique. La maladie est assez commune (jusqu'à 40% de toutes les maladies de la peau). Le plus souvent, ils souffrent d'enfants et d'adolescents. La maladie peut toucher n'importe quelle partie du corps, y compris la peau des jambes: les pieds, les jambes et les cuisses.

La neurodermatite est principalement due à des perturbations du système nerveux, sous l'influence du stress et des émotions négatives à long terme. Mais, en plus de cette raison, il existe d'autres facteurs pouvant déclencher une dermatite atopique. Ce sont l'hérédité, l'effort physique excessif, les violations des horaires de travail et de repos, les problèmes de sommeil, l'intoxication, les facteurs de production négatifs, la présence constante d'allergènes (pollen, laine, poussière).

Selon la prévalence de la dermatite atopique est de plusieurs types.

  1. La neurodermatite limitée est caractérisée par des éruptions cutanées qui forment des plaques de forme ovale régulière. L'emplacement de l'éruption est clairement limité (cou, genoux, coudes). Les éruptions cutanées ont un centre et peuvent être colorées du rose au brun. Les plaques sont sèches, couvertes de croûtes ou d'écailles. Le patient se plaint de démangeaisons, surtout la nuit.
  2. La dermatite atopique diffuse est caractérisée par une multiplicité de foyers d’inflammation. Le plus souvent se produit sur les bras et les jambes. Les plaques peuvent fusionner en grands foyers. En règle générale, couvert d'écailles gris-blanc. Parfois, il peut être mouillé après avoir gratté. Les lésions sont gravement irritantes et enflées.

La maladie est chronique. Les rechutes surviennent généralement en hiver. En été, la maladie disparaît presque et n'apparaît qu'au début du froid.

Comment traiter la dermatite atopique

Le traitement de la névrodermite dépend de son type et commence par l’élimination de la cause, ce qui peut provoquer son apparition. La principale cause de la maladie est le stress. Par conséquent, le patient doit assurer un repos maximal et un sommeil correct. Au cours de la période de traitement de la maladie, les médecins recommandent un régime alimentaire excluant les allergènes potentiels.

Le traitement de la névrodermite peut être effectué à l'aide de remèdes populaires. L'onguent peut être préparé indépendamment à la maison. Pour cela, vous avez besoin de 500 grammes. saindoux fondu, 5 gr. huile de sapin et 50 g. jus des feuilles d'aloès. Les ingrédients doivent être mélangés et refroidis. Le traitement avec une pommade est effectué quotidiennement jusqu'à la guérison des inflammations focales.

Le traitement avec des lotions maison pour essuyer les zones touchées est également efficace. Pour préparer cet outil, prenez 2 c. l Fleurs de camomille et millefeuille, versez 0,5 litre d’eau bouillante et laissez mijoter 15 minutes. Le bouillon doit être refroidi et filtré. Ils peuvent soit essuyer la peau endolorie ou faire des compresses.

Les bains aux herbes ont un effet bénéfique non seulement sur les zones touchées, mais également sur l'état de l'organisme dans son ensemble. Pour les bains, herbes appropriées telles que camomille, ficelle ou calendula. 0,5 tasse d'herbes sèches verser de l'eau bouillante et laisser reposer pendant 15 minutes. Filtrer le bouillon, verser dans le bain avec la quantité requise d’eau chaude. Bath en utilisant cet outil ne prend pas plus de 15 minutes.

À la maison, vous pouvez prendre un autre médicament. Pour préparer ce remède, chauffez quelques cuillères à soupe de vaseline à l’état liquide et mélangez-le avec 0,5 c. À thé. la propolis. Après le refroidissement, lubrifiez quotidiennement la peau affectée.

Les remèdes populaires pour le traitement du psoriasis sur les pieds et les ongles des pieds sont très efficaces, en particulier en association avec un traitement médical traditionnel. Mais les méthodes de traitement populaires peuvent non seulement être inefficaces pour votre cas, mais aussi franchement dangereuses. En aucun cas, ne pas soigner soi-même.

Les traitements faisant appel à des médecines douces doivent être strictement contrôlés et avec l'autorisation de votre médecin.

Champignon de la peau des pieds: Drogues

Rougeurs, desquamation de la peau des pieds, apparition de vésicules et de fissures entre les doigts sont les principaux symptômes du champignon de la peau des pieds. Seul un dermatologue spécialiste peut reconnaître l'agent responsable d'une infection fongique et prescrire un traitement adéquat. Par conséquent, dès l'apparition des premiers signes de la maladie, vous devez faire appel à un médecin. Une thérapie opportune aide à éviter les complications et le développement de la forme chronique de la maladie.

Qu'est-ce qu'un champignon de jambe de peau

Les maladies causées par des champignons microscopiques pathogènes sont appelées mycoses en pratique clinique. Le champignon de la peau sur les jambes appartient au groupe des teignes causées par des microorganismes pathogènes du genre trichophyton, candida et champignons de la levure. Les agents responsables des mycoses vivent dans la nature (dans le sol et les plantes), sur le corps ou dans l'organisme d'un animal, restent actifs dans les vêtements ou les chaussures d'une personne infectée.

À quoi ressemble un champignon?

Une infection fongique provoque une inflammation de la peau sur les sites d'une infection fongique. Les principaux types de teigne sont:

  • Le champignon de la plante du pied est squameux. La zone touchée devient rouge, des paillettes et des fissures apparaissent sur la peau. Le patient ne ressent souvent aucune gêne, ce qui contribue à la propagation de ce type de maladie.
  • Le champignon arrêter forme dyshidrotichesky est localisé sur la voûte plantaire, pas en contact avec la surface du sol. Dans les lieux d’infection, de petites cloques se développent et s’étendent vers les parties interne et externe du pied, s’ouvrent, formant une érosion et un intertrigo à la surface de la peau. Le processus s'accompagne d'une sensation de démangeaisons et de brûlures. Après avoir ouvert les vésicules (vésicules), la maladie devient squameuse.
  • Le champignon sur la peau des jambes, qui affecte l’espace interdigital, est appelé la forme intertrigique de la maladie et est la forme la plus courante. Manifesté sous la forme de fissures, dont les bords sont recouverts d'une bordure blanche d'épiderme exfoliant. En règle générale, cette forme a un long cours chronique et est difficile à traiter.
  • Le champignon sur le tibia ou la cheville se présente sous la forme de plaques roses ou rouges arrondies recouvertes d'écailles de peau. Au fur et à mesure que l'infection progresse, les foyers d'inflammation se développent, ce processus s'accompagne de fortes démangeaisons.

Les symptômes

En fonction de la forme de la maladie et de la localisation de l'inflammation, l'infection s'accompagne de divers symptômes avec un certain nombre des signes communs suivants:

  • peeling de la peau;
  • rougeur légère ou grave de la peau sur le site de la blessure;
  • des démangeaisons;
  • sensation de brûlure;
  • cloques, éruptions cutanées ou fissures dans la peau.

Ampoules entre les orteils

Le principal symptôme de mycose du pied, causé par un champignon du genre Candida, est l'apparition de cloques entre les orteils, généralement entre le quatrième doigt et le petit doigt. L'évolution de la maladie s'accompagne d'un gonflement de la peau adjacente aux doigts, de plaques de rougeur prononcées avec de petites bulles à la surface. Un foyer d'inflammation entoure le bord de l'épiderme détaché.

Premiers signes

La maladie de la peau du pied est toujours accompagnée d’un certain nombre de signes communs dont l’apparition indique que la peau est infectée par des spores de microorganismes nuisibles. Contactez un dermatologue pour obtenir de l'aide dans les cas suivants:

  • l'apparition de crevasses ou de cloques sur la peau dans le pli des pieds ou entre les orteils;
  • grossissement et épaississement important de la peau des pieds;
  • rougeur de la peau, desquamation;
  • sensation de brûlure ou des démangeaisons.

Raisons

L’infection se produit pour plusieurs raisons après le contact direct ou indirect du patient avec le porteur de l’infection ou avec ses effets personnels, objets de la maison. Les facteurs de risque d'infection par la teigne comprennent:

  • troubles de la circulation sanguine et maladies connexes (varices);
  • affaiblissement de l'immunité générale ou locale;
  • mauvaise hygiène;
  • affaiblissement des systèmes de défense de l'organisme après la prise d'antibiotiques;
  • transpiration accrue de la peau des pieds;
  • dommages mineurs à la peau (écorchures, égratignures).

Les principales méthodes d'infection

Le champignon de la peau sur les orteils, les jambes et les pieds est transmis du porteur de l'agent pathogène au porteur par contact direct et indirect. Le contact direct implique une interaction avec un porteur malade (humain ou animal), un sol ou des plantes contaminés. En cas de contact indirect, l’infection se produit au travers des effets personnels du patient - vêtements, chaussures ou articles d’hygiène personnelle.

Types de mycoses

Déterminer avec précision le type de champignon ne peut qu'un dermatologue par la méthode de l'examen visuel, dont les données sont spécifiées à l'aide de tests de laboratoire. En fonction de l'agent responsable d'une infection fongique (levure, moisissure, champignons du genre Trichophyton ou Candida) sur la peau des jambes, il existe plusieurs types principaux de maladie, à savoir:

  • la candidose s'arrête;
  • pied d'athlète;
  • trichophytose (ou rumbicose) des pieds;
  • onychomycose (mycose des ongles).

Comment traiter

Le traitement des mycoses cutanées aux jambes est un traitement d'association à long terme, dans les cas graves impliquant l'utilisation de médicaments oraux systémiques. En cas de lésions mineures, l’accent est mis sur la thérapie locale avec des agents antibactériens et antiseptiques. Dans les formes aiguës de la maladie, des bains chauds sont nécessairement prescrits pour soulager l'inflammation et éliminer les cellules mortes de la peau. Dans certains cas, il est nécessaire de traiter les chaussures et les vêtements du patient avec des formulations spéciales pour éviter les rechutes.

Outils système

Les agents systémiques pour administration orale sont prescrits en cas d’inefficacité des préparations topiques et dans les formes avancées sévères de la maladie. Un traitement antifongique oral est indiqué pour les lésions fongiques des couches profondes de la peau: elles aident non seulement à traiter le stade aigu, mais également à empêcher la maladie de devenir chronique. Le schéma thérapeutique, la durée du traitement et la posologie sont choisis par le médecin traitant.

La terbinafine, le fluconazole, l'itraconazole, les antifongiques, sont reconnus par les médecins comme le meilleur moyen de traitement systémique des mycoses du pied. Ils ont une action fongicide active (destruction) et fongicide (inhibant la reproduction des bactéries); leurs principes actifs peuvent s'accumuler dans les couches supérieures de l'épiderme, des ongles et des cheveux. Avant de prendre, assurez-vous de vous familiariser avec les instructions d'utilisation, car ces fonds ont des contre-indications.

Fonds locaux

Le traitement avec des agents topiques comprend non seulement l'utilisation de crèmes et de pommades antifongiques, mais également l'utilisation de sprays, d'aérosols et de lotions spéciaux. La forme du médicament est recommandée par un dermatologue, en fonction du type d’agent infectieux, de la gravité des lésions sur la peau des jambes, du stade de la maladie et des caractéristiques individuelles du patient. La durée du traitement avec un médicament local peut aller de 2 semaines à 3 mois.

En cas de mycoses des pieds et d’autres formes de mycoses de la peau des jambes, Econazole aérosol, suspension à appliquer sur la peau de Natamycin, une solution de chlorhydrate de naftifine topique peut être prescrite. Les produits sont soit appliqués directement sur la peau endommagée par le champignon, soit un tampon humide humidifié dans la solution médicamenteuse est appliqué. Toutes les recommandations d'utilisation nécessaires peuvent être obtenues auprès de votre médecin.

Pommade antifongique

Dans le traitement du champignon de la peau des jambes, dans la plupart des cas, un onguent antifongique est prescrit, par exemple, la crème Lamisil ou ses analogues. Appliquez les préparations sous forme de pommade ou de crème sur la peau sèche des talons ou d'autres lieux de localisation de l'inflammation, soigneusement nettoyée des cellules mortes de l'épiderme et de toute autre plaque. Pour différents types de maladie, la durée du traitement peut aller de 2-3 semaines à 2-3 mois.

Les spécialistes considèrent que les pommades Exoderil, Lamisil, Clotrimazole, Zalain constituent un moyen efficace de lutter contre le champignon des pieds de différentes formes et stades. Les composants actifs du médicament luttent localement avec une infection fongique, inhibant la reproduction de son agent pathogène. La pommade est appliquée deux à trois fois par jour sur la peau affectée lavée pendant plusieurs semaines ou mois, en fonction du degré de lésion cutanée.

Remèdes populaires

L'utilisation de remèdes populaires n'est possible qu'avec le consentement du médecin traitant. Les principaux outils pour les bains, les compresses et les applications contre les champignons sur la peau des pieds sont le vinaigre, la propolis, le bicarbonate de soude, la décoction de plantes médicinales, le savon à lessive. Les procédures suivantes sont pratiquées:

  • Bains avec une solution de soude et de sel. Pour 3 litres d'eau à une température de 36 à 40 ° C, utilisez 3 c. l sel et 3 c. l de soda. Durée de la procédure - 10-15 minutes, après le bain, lavez-vous les pieds à l'eau tiède. Utilisé dans les formes aiguës du champignon pendant 7 à 10 jours deux fois par jour.
  • Lotions à la décoction d'herbes. Pour préparer le bouillon, mélangez en proportions égales écorce de chêne séchée, fleurs de calendula et feuilles de verveine. Pour faire cuire le bouillon 3 c. l Mélanger le mélange avec un verre d'eau bouillante, maintenir à feu doux pendant 10-15 minutes. Faire une compresse avec le bouillon résultant trois fois par jour pendant 20-30 minutes.

Prévention

Le principal moyen de prévenir la mycose des pieds est de respecter les règles d'hygiène de base dans les lieux publics tels que les piscines, les saunas et les saunas, les salles de sport. Le maintien de l’immunité générale et locale après avoir souffert de maladies graves comprend une alimentation équilibrée, des vitamines, un repos et un sommeil appropriés, ainsi que des mesures visant à prévenir les infections fongiques.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Maladies de la peau des pieds et des jambes: types, caractéristiques et symptômes

La dermatologie est une section distincte de la médecine dans laquelle le travail et la structure de la peau, des cheveux, des muqueuses, des plaques pour les ongles, des glandes sudoripares et sébacées, ainsi que le traitement de leurs maladies sont étudiés. Des lésions peuvent apparaître sur les jambes. Les maladies de la peau des jambes sont accompagnées par une gêne qui peut perturber le mode de vie habituel et causer une gêne.

Symptômes principaux

La peau sert de membrane protectrice pour notre corps et constitue le plus grand organe. En raison de l'impact de l'environnement agressif, des violations internes, il devient souvent l'objet de virus, d'infections et d'autres maladies.

Les symptômes signalent des problèmes avec le travail des organes internes ou de la peau. Les symptômes les plus courants sont:

  • des papillomes;
  • une éruption cutanée;
  • les ulcères;
  • rougeur, ecchymose, changement de ton de la peau;
  • la douleur
  • des fissures;
  • des démangeaisons;
  • changement de densité, couleur de la plaque à ongles;
  • les verrues;
  • éplucher.

Types de maladies de la peau sur les jambes

Les maladies des types suivants sont localisées sur les jambes:

  • allergique;
  • génétique;
  • infectieux;
  • auto-immune;
  • névrotique;
  • parasite;
  • névrotique.

Sont fréquemment rencontrés:

  1. Le psoriasis. Développé à la suite d'une prédisposition génétique, non transmis de personne à personne. Il a l'apparence d'un lichen squameux se manifestant par une desquamation, une rougeur, des fissures. Le pied atteint est recouvert de plaques rondes sur lesquelles se forment des écailles blanches de peau morte.
  2. Dermatite ou dermatose. La surface de la peau est enflammée, enflée, rouge, boursouflée. La raison en est le changement climatique, le stress sévère ou le contact avec des allergènes.
  3. Champignon L'agent pathogène fongique attaque les ongles après avoir régulièrement trouvé les pieds dans des conditions de forte humidité ou lorsque la peau est endommagée. Il provoque des troubles endocriniens, un problème de métabolisme des glucides, le stress. Principaux symptômes: l'ongle devient jaune ou blanc, ça fait mal, il est séparé du lit, du pus en est libéré, une tumeur est observée.
  4. Névrodermite. La maladie est classée comme allergique, mais avec un facteur héréditaire. Le rôle décisif est joué par l'état du système nerveux. La maladie peut se poursuivre pendant plusieurs décennies. Manifesté sous deux formes: diffuse - croûtes de sang, écailles, fissures; limitée - est formée uniquement sur les plis fémoraux, fossettes poplitées. Dans les deux types, la jambe est recouverte de nodules, regroupés dans une croûte solide qui se gratte, après le peignage, les cicatrices restent.
  5. Mycose. Le plus commun parmi les maladies de la peau du pied. Localisation: plis entre les doigts, surface des doigts, semelle. Son apparition est provoquée par les champignons Candida et Trihofiton, qui se multiplient activement à la surface de l'épiderme. L'infection se manifeste par des fissures, une desquamation, une desquamation, une inflammation, des démangeaisons. Si les plaies blessent la peau affectée, le champignon pénétrera plus profondément et se propagera plus loin dans le système circulatoire.
  6. Mélanome du pied. Cette forme est caractérisée par l'agressivité, la rapidité de distribution. En seulement un an, les ganglions lymphatiques peuvent frapper la maladie, ce qui leur permet de pénétrer dans le système circulatoire. Les vaisseaux circulent dans le cerveau, les os, les poumons et le foie. Le symptôme principal est l’émergence rapide de divers néoplasmes: papillomes, naevus, taupes. Outre le redimensionnement, l'apparition de taches noires dans les excroissances existantes. La vigilance devrait causer une tache pigmentaire enflammée, des saignements de taupes, des démangeaisons intolérables graves.
  7. Epidermofitiya. La maladie affecte le pied, la propagation fréquente est la zone entre les doigts. L'infection se passe inaperçue: le patient, en retirant ses chaussures ou en bougeant sans chaussures, laisse au sol des écailles de peau qui, en tombant sur un membre sain, la développent activement. Peut se développer sans symptômes ou entraîner de légères démangeaisons. En cas d'absence prolongée de traitement, l'érysipèle chronique des jambes commence. Dans les cas difficiles, des bulles de différents diamètres apparaissent, formant des ulcères à bords détachés et les plaques à ongles en souffrent.

Maladies de la peau des pieds sur fond de diabète

Plus de 30 types de dermatoses apparaissent comme un symptôme du diabète sucré. La maladie se manifeste sous les formes suivantes:

  1. Pied neuropathique. Les terminaisons nerveuses sont détruites dans les muscles des jambes, une perte de sensibilité est observée. En conséquence, le patient ne ressent pas et ne remarque pas comment le pied commence à se couvrir de plaies, d’ulcères. Une progression rapide entraîne des complications graves telles que la gangrène.
  2. Angiopathie La peau souffre en raison d'une microcirculation altérée. Il peut apparaître des fissures, du maïs sec, des écorchures, qui guérissent longtemps et courent.
  3. Arthropathie La présence prolongée de diabète dans la phase aiguë provoque des lésions articulaires. Le patient se plaint d'enflure, de douleurs en marchant, de rougeurs. Dans les cas graves, les doigts, les pieds sont déformés.

Causes externes et internes de la maladie

Toutes les causes du développement de maladies aux jambes se divisent en deux catégories:

À l'interne sont:

  • hypersensibilité, réactions allergiques aux matériaux, produits cosmétiques et autres irritants;
  • troubles du fonctionnement du foie, du tractus gastro-intestinal, des reins;
  • carence dans le corps en micronutriments, en vitamines;
  • problèmes dans le système lymphatique;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • immunité réduite;
  • dysbactériose.

Les causes externes incluent:

  • blessures sous forme d'ecchymoses, coupures, écorchures;
  • mauvaise hygiène;
  • exposition agressive au rayonnement ultraviolet, humidité élevée, température élevée ou basse;
  • stress, dépression;
  • maladies infectieuses - bactéries, virus, champignons.

Méthodes de traitement et de prévention

Il n'est pas recommandé d'auto-traiter des maladies dermatologiques, seul un spécialiste est en mesure de déterminer correctement la cause d'un problème et de développer un schéma thérapeutique. Dans de nombreuses maladies, la description et l’apparence de la photo sont identiques, le diagnostic instrumental et de laboratoire est important. Le traitement dépend du type de maladie.

Pour le traitement du psoriasis utilisé pommade avec corticostéroïdes, acide salicylique, avec des substances réductrices, photothérapie, cryothérapie.

La neurodermatite est sous l'influence de la physiothérapie, des procédures de relaxation, des vitamines et des antihistaminiques.

Dans le traitement de la mycose, l'acide borique, le permanganate de potassium, le zinc et la pâte salicylique sont utilisés en externe, et un médicament antifongique est prescrit à l'intérieur.

Melonama ne peut être traité que chirurgicalement et en association.

Les maladies associées au diabète sont difficiles à traiter. Le patient nécessite un examen médical et des soins réguliers. Il est important de surveiller le niveau de sucre, de le garder normal. Soulager la condition, soulager le gonflement rouge, guérir les bains réguliers avec des herbes et du sel de mer.

Prévention:

  • porter du lin à partir de tissus naturels;
  • chaussures individuelles amovibles dans les lieux publics;
  • chaussures de séchage;
  • nettoyage en profondeur des pieds après le bain;
  • pied contenu dans la sécheresse.

Toute maladie nécessite un traitement, il est préférable de la prévenir. Surveillez toujours vos pieds, donnez-leur des soins complets. Ne négligez jamais l'hygiène! Si vous remarquez des changements suspects, contactez immédiatement votre dermatologue. Il faut être attentif aux personnes souffrant de diabète, de maladies métaboliques et de troubles chroniques des organes internes.