Principal

Cliniques

Causes et classification de la dermatite des mains

La dermatite des mains est une pathologie commune à plusieurs variétés. La forme de contact se produit en raison du contact de la peau avec un irritant et, par conséquent, la surface subit des modifications indésirables. Toxidermia en tant que type de maladie se présente sous la forme d'une réaction inflammatoire des tissus, qui se transforme en substances irritantes pénétrant dans le corps.

Causes et classification de la dermatose des mains

Tous les irritants qui causent une dermatite aux mains sont de nature physique, biologique ou chimique. Toujours en dermatologie, on distingue la catégorie des stimuli obligatoires, contribuant au développement de pathologies cutanées chez toute personne. Nature biologique, ils n'ont pas.

Les causes physiques de la maladie comprennent les effets de l'humidité et de la température, de la pression et du rayonnement. Les stimuli biologiques sont des plantes - euphorbia, scion, ortie ou ail. Le groupe de produits chimiques nocifs pour les mains comprend les peintures et vernis, les nettoyants ménagers, les acides, etc.

D'autres facteurs peuvent être divisés en catégories telles que:

Les stimuli facultatifs déclenchent des réactions pathologiques chez les personnes présentant une sensibilité accrue à la peau des mains.

Le premier contact avec un irritant passe généralement sans laisser de trace pour l'organisme - à ce stade, il parvient à produire des anticorps. Mais avec des interactions répétées avec l'allergène, le corps réagit déjà avec des éruptions cutanées.

Selon les facteurs qui ont provoqué la maladie, la dermatose est classée en:

  • contact, dans lequel le centre du problème apparaît au point de contact de la peau avec un irritant. La maladie recule à mesure que ses causes sont éliminées.
  • Dermite atopique sur les mains, associée à une prédisposition génétique aux réactions allergiques.
  • Dermatose actinique causée par des lésions corporelles causées par des sources de rayonnements ionisants.
  • Lichen ensoleillé, résultant d'une exposition prolongée du corps céleste au derme.
  • Dermatite allergique se développant en réponse à un irritant corporel (se manifestant par des démangeaisons, des brûlures, des éruptions cutanées).

Comment fonctionne la dermatite sur les mains

Une dermatite aux doigts et sur toute la surface des membres peut survenir sous une forme aiguë et chronique. La première option est reconnue par une symptomatologie prononcée, qui se traduit par un gonflement, une rougeur, des cloques et une augmentation de la température dans la zone touchée. Au stade chronique, il y a un gonflement prolongé du foyer enflammé. Les phanères blessés passent du rouge au bleuâtre et s'épaississent.

La photo ci-dessous montre le stade initial de la dermatite sur les mains. Nous espérons que notre sélection vous aidera à reconnaître la maladie à temps.

Le contact avec les détergents provoque des allergies des mains aux substances puissantes. Premièrement, de petites blessures apparaissent entre les phalanges des doigts, qui se transforment finalement en fissures profondes. Outre l'inconfort, ils provoquent des douleurs lors de la flexion des doigts.

L'eczéma froid, déclenché par des températures basses, se manifeste par des rougeurs, une rugosité et une peau sèche. La dermatite sèche sur les mains est caractérisée par une évolution chronique calme. Les épidémies se produisent en hiver en raison de la faible humidité.

Au premier stade de développement, la dermatite eczémateuse se manifeste par des démangeaisons, une inflammation des tissus et une sensation de brûlure. Peut-être la fissuration de la peau et la couvrir de croûtes. En l'absence de traitement approprié, les zones se transforment en papules rouge vif, sujettes à la fusion en plaques larges. En apparence, la peau ressemble à du verre fissuré. La faiblesse et l'érythème intense s'ajoutent aux sensations douloureuses.

Comment la dermatite sur les mains dans toutes les manifestations cliniques, peut être vu sur la photo.

Parfois, la gravité des symptômes varie. Le comportement de la maladie du médecin s'explique par le degré du processus inflammatoire. Mais en général, le tableau de la dermatose des mains comprend les signes suivants:

  • des démangeaisons;
  • gonflement;
  • la douleur
  • rougeur;
  • augmentation de la température locale.

Une dermatite sévère s'accompagne de la formation d'éléments vésiculaires à contenu séreux. Au fil du temps, ils éclatent et se transforment en foyers érosifs.

Le passage de la forme aiguë au stade chronique est marqué par la desquamation et la peau sèche des mains, leur craquelure. Dans le cas des emozozelisti, les phanères perdent leur sensibilité.

Vidéo: dermatite aux mains.

Prévention de la dermatite aux mains

Les mesures préventives visant à lutter contre la dermatite aux mains sont réduites à l'identification et à l'élimination de l'allergène. Le patient doit abandonner les vêtements synthétiques et en laine, préférant les vêtements en coton.

Il est également recommandé d'humidifier l'air des pièces et de se laver soigneusement les mains. Après avoir effectué toutes les procédures d'hygiène, ils doivent être humidifiés avec des moyens spéciaux. Le savon ordinaire devrait être remplacé par des gels et des aérosols destinés aux soins du corps.

Si la dermatose des mains est associée à l’influence de réactifs chimiques, les médecins vous conseillent d’abandonner le contact avec eux au moins pendant un certain temps. Par la suite, la transition vers des médicaments ayant un effet plus bénin. Si cela n’est pas possible, les mains doivent être protégées avec des gants.

Dermatite allergique

La dermatite allergique (sensibilisation) est une maladie inflammatoire de la peau qui se produit lorsque le corps réagit à un irritant qui affecte la peau pendant une courte période.

Contrairement à une simple dermatite, l'inflammation allergique de la peau se caractérise par le fait qu'un irritant léger peut provoquer des réactions exceptionnellement fortes. C'est la réaction, et non le facteur qui provoque le développement de la maladie, causant des lésions cutanées. En fait, la dermatite allergique est une réaction retardée.

Un allergène qui pénètre dans la peau se lie aux protéines, ce qui crée un antigène (une substance qui provoque une réponse inadéquate du corps).

La dermatite allergique ne se développe qu'après un contact répété avec l'antigène auquel il existe une hypersensibilité, c'est-à-dire qu'elle résulte d'un réarrangement immunologique de l'organisme.

Si l'antigène ne peut pas être détecté, une dermatite de sensibilisation est diagnostiquée (hypersensibilité à un large éventail de stimuli).

Types de dermatite atopique

On distingue les types de dermatites allergiques suivants:

  1. Dermite allergique de contact.
  2. Photodermatite.
  3. Phytodermite.
  4. L'eczéma.
  5. Toxicoderma.

Selon la nature du cours, la dermatite allergique est classée sous plusieurs formes:

  1. Épicé Elle se caractérise par l'apparition d'une éruption cutanée accompagnée de fortes démangeaisons.
  2. Subaiguë. Au fur et à mesure que l'inflammation s'atténue, la peau devient sèche et s'écaille.
  3. Chronique. Une exposition aux facteurs irritants entraîne une rechute. Pendant les périodes de rémission, la peau devient dense et squameuse.

La gravité des symptômes de la maladie peut être légère, modérée et grave.

Causes de la dermatite atopique

La cause de la dermatite atopique est le contact avec des substances qui provoquent une réponse immunitaire inadéquate du corps:

  1. Composés chimiques. En particulier, la maladie peut être déclenchée par les sels de chrome contenus dans le ciment (eczéma au ciment), les sels de nickel et de cobalt, que l’on trouve dans les décorations (gale du nickel). En orthopédie, on utilise souvent des prothèses métalliques contenant divers métaux. Les produits de leur corrosion peuvent pénétrer dans le tissu conjonctif, provoquant des symptômes de dermatite. Ils apparaissent quelques semaines ou quelques mois après la chirurgie. La térébenthine et les polymères synthétiques peuvent également être à l'origine de la maladie.
  2. Produits chimiques ménagers. Les causes de la dermatite atopique sont les poudres à laver, les produits de lavage et les produits de nettoyage. Ils contiennent des agents de surface et d'autres composants chimiques qui provoquent une réaction négative du corps.
  3. Médicaments. Les tétracyclines, la griséofulvine, les contraceptifs oraux, les antidépresseurs, les cardiotoniques, etc. peuvent provoquer l'apparition d'une dermatite allergique et peuvent non seulement agir en tant qu'allergène, mais également avoir un effet photosensibilisant (augmenter la sensibilité du corps au rayonnement ultraviolet).
  4. Cosmétiques et parfums. Une dermatite allergique peut survenir lors de l’utilisation de différentes crèmes, shampooings, poudres, blush ou parfums. Au début, on note l'apparition de signes de dermatite dans les lieux d'application des fonds, puis la maladie se propage à d'autres zones de la peau.
  5. Plantes. Les plantes telles que le tabac, l’onagre, l’aubépine, l’herbe à poux, etc. peuvent provoquer des maladies et augmentent le risque de dermatite allergique lorsqu’elles entrent en contact avec des plantes humides (après la pluie ou la rosée).
  6. Les rayons du soleil. La composante allergique au soleil est absente, mais l'ultraviolet interagit avec des substances présentes dans la peau, provoquant le développement de la maladie.

Dans la plupart des cas, avec une dermatite allergique, le pronostic est favorable. Si l'allergène est détecté à temps et éliminé, les symptômes de la maladie disparaissent en 1 à 3 semaines.

Facteurs contribuant au développement de la dermatite atopique:

  1. Prédisposition génétique.
  2. Troubles du système immunitaire.
  3. Maladies chroniques du tube digestif.
  4. Vivre dans des zones écologiquement défavorables.
  5. Non-respect de l'hygiène personnelle.
  6. Maladies du système endocrinien.
  7. Mauvaise nutrition.
  8. La présence de mauvaises habitudes.
  9. Stress fréquent.

Symptômes de la dermatite atopique

Les symptômes de la dermatite atopique peuvent apparaître à tout âge, mais le plus souvent, les personnes jeunes et d'âge moyen tombent malades. L'intervalle entre l'exposition initiale de l'allergène à l'organisme et une hypersensibilité accrue peut aller de 2 jours à plusieurs mois. En outre, lors d’un contact répété avec l’antigène, les symptômes de la dermatite atopique se manifestent au bout de 12 à 72 heures.

Parfois, il existe une dermatite combinée qui se développe après l'utilisation de pommades pour le traitement des dermatoses.

Les symptômes communs de la dermatite atopique incluent (localisés dans la zone touchée):

Les éléments de l'éruption dans la dermatite allergique sont:

  1. Papules (petits nodules denses, dominant la peau).
  2. Vésicules (petites cavités remplies de liquide séro-sanguin ou séreux).
  3. Bulles (grandes formations remplies de liquide).

Dans la dermatite de contact allergique, une éruption cutanée survient non seulement aux points de contact avec une substance qui provoque une réaction négative, mais également dans des endroits isolés. Après la fin du contact avec l'allergène, il ne disparaît pas toujours.

Dans la forme aiguë de la dermatite de contact allergique, de grandes taches rouges apparaissent au site du contact avec l'allergène. À l'avenir, ils sont recouverts de bulles contenant du liquide. A l'étape suivante, les bulles éclatent et des plaies larmoyantes se forment, recouvertes de croûtes. La maladie est accompagnée de fortes démangeaisons, y compris la nuit. La dermatite allergique aiguë peut être accompagnée de rhinite, photophobie, toux sèche, larmoiement.

La forme chronique de la dermatite de contact se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  1. Des rougeurs
  2. Peau sèche et squameuse.
  3. Fissures douloureuses.

Lorsque la toxicodermie sur la peau apparaissent des nodules ou des bulles remplies de liquide clair. Rarement sur la peau se forment des zones de rougeur recouvertes d'écailles. Des bulles et de l'érosion peuvent se produire sur les lèvres et les muqueuses de la bouche.

Avec une toxicodermie fixe, plusieurs taches rouges apparaissent sur la peau du patient, dont la taille atteint 2 à 3 cm. Au bout de quelques jours, elles changent de couleur et deviennent brunes.

Si le contact avec l'allergène est terminé, les taches disparaissent au bout de 7 à 10 jours. Quand il est réintroduit dans le corps, des taches peuvent se former au même endroit ou occuper d'autres zones de la peau. Chez les patients atteints de toxicodermie, une éruption cutanée apparaît le plus souvent simultanément, non seulement sur le visage, les membres, le corps, mais également sur les muqueuses de la bouche et des organes génitaux. Dans les cas graves, les manifestations cutanées de la maladie sont associées à de la fièvre, à une détérioration de l'état de santé, à des frissons, à des symptômes dyspeptiques.

Une des formes les plus graves de toxicodermie est le syndrome de Lyell. Elle se caractérise par le détachement de la couche superficielle de la peau des couches sous-jacentes, suivi par une nécrose. Les symptômes de la maladie se développent très rapidement - parfois en quelques heures. L'état du patient se détériore.

Le syndrome de Lyell survient le plus souvent chez les jeunes. La température corporelle atteint 40 ° C et plus. Des éruptions cutanées recouvrent les bras, les jambes et le torse. Ce sont des taches et un gonflement, qui grandissent et fusionnent progressivement, formant de larges lésions.

Après deux jours sur place, des bulles de différentes tailles apparaissent et peuvent atteindre 10 cm de diamètre. La peau devient fine et flasque, avec un impact physique rapidement déchiré. La peau du patient prend alors une apparence semblable à celle des brûlures au deuxième degré. Lorsque vous le touchez, vous ressentez une douleur intense. Il est très facile de le pousser avec un simple toucher, et cela ressemble à un chiffon froissé. Sur les doigts, la peau disparaît en conservant complètement sa forme.

Parfois, un patient a plusieurs hémorragies dans tout le corps. Sur les muqueuses se produisent des défauts de surface. La maladie affecte les organes internes. Malgré les méthodes thérapeutiques modernes, dans 1/3 des cas, la maladie est incurable.

Une exposition au soleil peut provoquer une dermatite allergique au visage, au cou, aux bras, aux épaules ou au décolleté. En outre, la photodermite peut toucher les zones tatouées ou tatouées.

Initialement, la rougeur de la peau se produit pendant la photodermatite, ce qui s’explique par l’expansion des vaisseaux sanguins. Il peut être associé à un gonflement prononcé. L'œdème est généralement léger et limité à la peau. Mais dans certains cas, par exemple, avec la photodermatite de prairie, cela peut affecter les muqueuses de la cavité buccale.

Pour éviter l'apparition d'une dermatite allergique chez les enfants, il est nécessaire de surveiller attentivement leur hygiène et leur nutrition, ainsi que de vérifier qu'ils sont habillés en fonction des conditions météorologiques.

Une éruption cutanée accompagnée de ce type de dermatite atopique peut aller de petits nodules à de grosses cloques. Parfois, il apparaît simultanément avec une rougeur, mais peut également se produire sur le fond de l'œdème.

En règle générale, les petites éruptions cutanées provoquent de graves démangeaisons et des brûlures qui entraînent souvent des éraflures de la peau. Chez les personnes qui passent beaucoup de temps à l'air libre, une dermatite allergique au visage, aux mains et à d'autres zones ouvertes du corps se manifeste par une desquamation de la peau et une hyperpigmentation.

Les premiers symptômes de l'eczéma sont des zones d'érythème (rougeur). Dans certains cas, ils se produisent de manière symétrique. La dermatite allergique sur les bras se produit immédiatement sur les deux membres. Des papules se forment alors, s'élevant au-dessus de la surface des rougeurs. Dans le processus d'inflammation, ces nodules sont remplis de liquide séreux, formant des vésicules. Ils peuvent fusionner et toucher de grandes surfaces de peau.

Au fil du temps, le contenu des bulles devient trouble et purulent. À la place des bulles éclatantes, des érosions se forment, qui se recouvrent ensuite de croûtes. Une fois les croûtes décollées, la peau est recouverte d'écailles de l'épithélium cornifié. Dans certains cas, une hyperpigmentation et une amélioration du motif de la peau se produisent dans les zones touchées par l'eczéma.

La maladie est accompagnée de fortes démangeaisons. Au cours de la rémission, la peau à ces endroits s’écaille, des fissures apparaissent. En rejoignant une infection secondaire peut développer pyoderma ou impétigo streptocoque.

Diagnostics

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, il est nécessaire de consulter un dermatologue pour obtenir des conseils.

Il est possible de supposer exactement ce qui a causé la maladie en localisant des lésions cutanées. De plus, pour clarifier le diagnostic, des tests d’application cutanée sont effectués. Pour la procédure utilisant des systèmes de test standard. Ils sont constitués de plaques sur lesquelles sont appliquées des substances - des allergènes standard provoquant une réponse immunitaire.

Sur la peau préalablement traitée à l'alcool au niveau de la surface externe de l'épaule, de la surface interne de l'avant-bras ou de la région interscapulaire, la plaque est collée avec un pansement et laissée pendant 48 à 72 heures. Ensuite, il est retiré et détermine la gravité de la réaction. La réaction provoquée par une irritation de la peau disparaît après quelques heures, tandis que les allergies sont observées pendant 3 à 7 jours.

Les méthodes de laboratoire pour le diagnostic de la dermatite allergique comprennent:

  1. Test sanguin général.
  2. Analyse biochimique du sang.
  3. Etude sérotologique.

La dermatite allergique doit être différenciée des maladies suivantes:

  1. Dermatite simple. Il se développe généralement par le biais d'effets chimiques ou physiques sur la peau, sans effet sensibilisant principal. Les symptômes de la maladie apparaissent généralement immédiatement et pas après un certain temps.
  2. Dermatite atopique. Elle se développe généralement pendant l'enfance et se caractérise par une peau sèche et des démangeaisons jusqu'à l'apparition d'une éruption cutanée (et non après, comme dans la dermatite allergique). Dans la dermatite atopique, il n'y a pas d'éléments cohérents de l'éruption.
  3. Dermatite séborrhéique. La maladie se caractérise par la localisation de l'éruption cutanée dans la tête, de la peau grasse et des croûtes grasses.

Traitement de la dermatite allergique

Les principes généraux du traitement de la dermatite atopique incluent le régime alimentaire. Il doit être observé pendant toute la durée du traitement. Les repas doivent être cuits à la vapeur, bouillis ou cuits au four.

Du régime alimentaire d'un patient souffrant de dermatite atopique sont exclus:

  1. Viande grasse et poisson.
  2. Les épices
  3. Fruits et légumes de couleurs vives, y compris les agrumes.
  4. Des cornichons.
  5. Viandes Fumées.
  6. Toutes sortes de noix.
  7. Chocolat et cacao.
  8. Boissons alcoolisées et gazéifiées.

Il est également nécessaire de limiter la quantité de sucreries, de pâtisseries et d'œufs dans l'alimentation.

La base du régime thérapeutique devrait être les produits suivants:

  1. Bouillie bouillie dans de l'eau.
  2. Légumes bouillis.
  3. Produits laitiers fermentés.
  4. Viande ou poisson maigre.

Pendant le traitement, les recommandations suivantes doivent être suivies:

  1. Gardez votre corps propre.
  2. Changez régulièrement les sous-vêtements et les draps.
  3. Portez des vêtements de tissus naturels.
  4. Utiliser pour le lavage des poudres hypoallergéniques, du savon de bébé ou du savon pour la lessive sans parfum ni colorant.

Pour le traitement des maladies à l'aide de médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques. Le traitement de la dermatite atopique est choisi individuellement en fonction des causes de la maladie, de la gravité des symptômes et de la zone des lésions cutanées.

Antihistaminiques

Ce sont des substances qui inhibent la production d'histamine libre. Il est libéré par les mastocytes lorsqu'un allergène est ingéré. À l'avenir, il interagit avec des récepteurs spécifiques et provoque l'apparition de symptômes négatifs.

Il existe trois générations de ces médicaments. La première génération d'antihistaminiques est utilisée pour éliminer rapidement les démangeaisons. L'inconvénient de ces médicaments est la sédation et une courte période d'action.

Des antihistaminiques de deuxième et troisième génération sont utilisés pour l’élimination rapide des manifestations cutanées de la dermatite allergique. Ils ne provoquent pas de somnolence et permettent d’arrêter rapidement d’autres symptômes désagréables d’allergies, parfois accompagnés de dermatite allergique.

Dans la plupart des cas, les antihistaminiques sont prescrits sous forme de comprimés et d’agents topiques. Dans les formes sévères de dermatite atopique, ils sont utilisés sous forme d'injections.

Les symptômes de la dermatite atopique peuvent apparaître à tout âge, mais le plus souvent, les personnes jeunes et d'âge moyen tombent malades.

Glucocorticoïdes

Les préparations de ce groupe ont un effet anti-inflammatoire, réduisent l'enflure, éliminent les rougeurs, la sévérité des démangeaisons et des brûlures, ainsi que la température locale des tissus.

Dans la plupart des cas, pour le traitement de la dermatite atopique, ils sont utilisés sous forme de pommades ou de crèmes. Dans les cas graves, des corticostéroïdes systémiques sont utilisés (comprimés ou injections).

Sorbants

Les médicaments de ce groupe excrètent des allergènes et des substances toxiques. Dans la phase aiguë de la maladie, les sorbants sont utilisés pour soulager le prurit et l’intoxication.

Des complications

La dermatite allergique ne met pas la vie en danger. En l'absence de traitement rapide, les complications suivantes peuvent se développer:

  1. Pyoderma. Étant donné que la maladie est accompagnée de démangeaisons graves, le patient peigne souvent les zones touchées, ce qui entraîne une infection bactérienne secondaire. Sur la peau sont formés des ulcères, l'état général empire. Le plus souvent, des complications surviennent avec une dermatite allergique aux mains.
  2. Atrophie de la peau. Peut survenir lors d'une utilisation prolongée et non contrôlée de corticostéroïdes.

Prévisions

Dans la plupart des cas, avec une dermatite allergique, le pronostic est favorable. Si l'allergène est détecté à temps et éliminé, les symptômes de la maladie disparaissent en 1 à 3 semaines. Éviter tout contact avec lui peut prévenir la récurrence de la maladie.

Dans la dermatite allergique chronique, le pronostic n’est pas aussi favorable. La maladie récidive souvent et les symptômes ne disparaissent pas longtemps.

Mesures préventives

Afin de prévenir l'apparition de la dermatite atopique, il est recommandé de respecter les règles suivantes.

Lors de l'achat d'un produit cosmétique, il convient de prêter attention à sa composition et à sa durée de vie Avant utilisation, il est nécessaire de réaliser un test de sensibilité. Pour ce faire, une petite somme d'argent doit être appliquée sur la peau du poignet et laissée toute la nuit. Si aucune réaction négative n’est apparue pendant cette période, vous pouvez appliquer des produits cosmétiques.

En cas de contact fréquent avec des allergènes, il est nécessaire d’utiliser des moyens de protection spéciaux sous forme de gants et de masques. Il est également recommandé de protéger les mains avec des joints lors de travaux domestiques et de contact avec des détergents et des produits de nettoyage.

Il est préférable d'utiliser des sous-vêtements fabriqués à partir de matériaux naturels.

Au soleil, vous devez limiter l'utilisation de produits cosmétiques et de parfums.

Pour éviter l'apparition d'une dermatite allergique chez les enfants, il est nécessaire de surveiller attentivement leur hygiène et leur nutrition, ainsi que de vérifier qu'ils sont habillés en fonction des conditions météorologiques.

Les mesures préventives suivantes doivent également être observées:

  1. Rejet des mauvaises habitudes.
  2. Maintenez un mode de vie sain, y compris une alimentation et des sports appropriés.
  3. Hygiène personnelle.

Pourquoi apparaît-il et comment une dermatite apparaît-elle sur les mains?

De nombreuses personnes ont souffert de dermatite au cours de leur vie. Cette maladie est une inflammation de la peau sur fond de divers facteurs irritants. La dermatite est un terme collectif pour l'inflammation de la peau. Cette pathologie est retrouvée chez les enfants et les adultes. La maladie a un caractère allergique.

Caractéristiques de la dermatite

Le développement d'une dermatite allergique sur les mains est une conséquence de l'influence de facteurs externes. Ces derniers sont physiques, chimiques, biologiques. La dermatite allergique sur les mains survient le plus souvent soudainement.

On distingue les types suivants de dermatite de la peau des mains:

  • atopique;
  • actinique;
  • allergique;
  • contact;
  • ensoleillé.

Chez l'adulte et l'enfant, l'inflammation atopique est souvent diagnostiquée. La principale raison de son apparition est une prédisposition génétique. La dermatite solaire se développe sur le fond de l'insolation excessive. L'apparition d'une dermatite sur les paumes peut être due aux particularités de l'activité professionnelle. On sait que la dermatite actinique se développe souvent chez les soudeurs, les employés des bureaux de radiologie et les agriculteurs. C'est une pathologie déterminée par un professionnel. La dermatite sur les doigts la plus commune est le contact. Le nom parle pour lui-même: l'inflammation se produit après le contact avec des substances.

L'inflammation de la peau peut être primaire et secondaire. L'inflammation primaire se développe par contact direct avec la peau avec un irritant ou par la pénétration de ce dernier dans le corps. Quant à l'inflammation secondaire, elle se forme dans le contexte d'autres maladies (troubles hormonaux).

Selon le cours, la dermatite est divisée en aiguë et chronique. La présence d'une inflammation cutanée aiguë s'accompagne de symptômes vifs (démangeaisons, brûlures, ampoules). L'inflammation chronique est caractérisée par un gonflement et une décoloration de la peau.

Facteurs étiologiques

Les causes de la dermatite sont différentes. Une dermatite sèche sur les mains peut gêner une personne en raison de facteurs physiques sur la peau. Ceux-ci comprennent:

  • frotter la peau des mains sur des objets ou des surfaces;
  • exposition à des températures élevées;
  • exposition à de basses températures;
  • le rayonnement;
  • insolation.

Il y a une telle chose que la dermatite froide. En même temps, des signes d'irritation (rougeur, gonflement) apparaissent sur les doigts ou entre les doigts. Le contact avec des produits chimiques (acides, bases, solvants, produits chimiques ménagers, peintures, vernis) peut provoquer une dermatite des doigts. Cela arrive souvent dans l'environnement domestique. Si des signes de dermatite se trouvent non seulement sur les doigts, mais également sur les jambes, cela peut indiquer une allergie alimentaire. Ce dernier est un facteur de risque de dermatite.

La dermatite bulleuse peut être causée par l'utilisation de noix, d'agrumes ou d'aliments en conserve. Des signes de dermatite (éruption cutanée) peuvent apparaître sur les coudes, les doigts, les paumes. Les causes peuvent être couvertes par l'inhalation de substances toxiques avec l'air atmosphérique. Le pollen est également important dans le développement de la dermatite. Les médicaments, l’utilisation de produits de soin de la peau (crèmes pour les mains) peuvent également causer une inflammation de la peau au niveau des coudes ou d’autres parties de la main. En ce qui concerne les stimuli biologiques, ce groupe comprend le pollen de plantes, les extraits de plantes.

Manifestations cliniques

Les symptômes de la maladie sont peu nombreux.

La dermatite bulleuse au niveau des coudes ou d'autres zones de la peau des mains est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  • prurit;
  • sensation de brûlure;
  • gonflement de la peau;
  • rougeur;
  • l'apparition de bulles remplies de liquide;
  • sensation de douleur.

Les bulles sur les coudes ne se forment qu’en cas d’inflammation grave de la peau. Au fil du temps, ils sont ouverts et restent à leur place en érosion. Des croûtes se forment plus tard sur les érosions. La forme chronique de la maladie présente plusieurs autres symptômes. Elle se caractérise par un épaississement de la peau dans la zone touchée, un léger bleu au visage, une desquamation. La peau se fissure souvent. En l'absence de traitement approprié, une atrophie de l'épiderme est possible. Chez certaines personnes, l'inflammation est semblable en apparence aux cors. Les principaux symptômes de la dermatite cutanée froide sont les démangeaisons et l'enflure.

La présence d'une dermatite dans les paumes d'une personne bénéficiant d'un traitement en temps opportun ne représente pas un grand danger. Si elle n'est pas traitée, la maladie peut entraîner des complications. Ceux-ci incluent l’apparition d’une infection secondaire avec le développement de l’eczéma ou d’une septicémie, des troubles psycho-émotionnels. La dermatite peut laisser des cicatrices, cicatrices. De plus, la couleur de la peau change souvent dans la zone touchée. Dans les cas avancés, l'inflammation affecte les couches profondes. Dans cette situation, il existe un risque de nécrose tissulaire.

Diagnostic de la maladie

Il existe de nombreuses maladies de la peau présentant des symptômes similaires. Une personne malade présentant les premiers symptômes de dermatite devrait consulter un dermatovénérologue. Le plus souvent, une dermatite de contact est détectée. Son principal trait distinctif est qu'il existe un foyer d'inflammation limité. Cette lésion se forme par contact avec un agent irritant. Tout aussi important dans le diagnostic a une histoire de collecte. Des tests cutanés allergiques peuvent être effectués pour détecter une réaction allergique. Le diagnostic comprend également un test sanguin (général et biochimique) et de l'urine. Un test sanguin peut révéler une éosinophilie. Les éosinophiles augmentent en raison de l'exposition à un allergène. L'augmentation du taux d'immunoglobuline E dans le sang est tout aussi importante.

Afin d'éliminer l'infection fongique de la peau, il est conseillé de procéder à un examen microscopique des écailles de la peau. Le diagnostic différentiel est réalisé avec érythrodermie, eczéma, toksidermiya, mycose. Le diagnostic peut nécessiter une biopsie. Après avoir pris du matériel de la zone touchée, un examen histologique est effectué. Le diagnostic instrumental de la dermatite présumée n’est pas réalisé.

Tactique de traitement

Comment traiter la dermatite sur les mains? Le traitement implique l’élimination des effets du principal agent irritant, l’utilisation de médicaments (pommades, gels, antihistaminiques, sorbants, antiseptiques), la thérapie physique et l’alimentation.

Le traitement de la dermatite de contact dépend de sa forme. Dans le cas de la forme aiguë, le traitement comprend l’identification et l’élimination des facteurs provoquants, le perçage de grosses bulles avec l’application ultérieure d’un pansement antiseptique. Le pansement peut être humidifié avec le liquide de Burov. Il devrait être changé aussi souvent que possible.

Pour éliminer l'inflammation, le médecin peut vous prescrire une pommade ou une crème à base de glucocorticoïdes faibles. Dans de rares cas (avec une dermatite sévère), les glucocorticoïdes sont pris par voie orale. Comment se débarrasser de la dermatite en cas d'évolution subaiguë ou chronique? Une telle inflammation de la peau en l'absence de cloques est traitée avec des corticostéroïdes sous forme de pommades ou de gels. À cette fin, vous pouvez utiliser «bétaméthasone» ou «clobétasol».

Fonds locaux

Vous pouvez vous débarrasser de la dermatite aux mains à l'aide de médicaments externes. Ce peut être une crème ou une pommade. Les crèmes et les onguents les plus couramment utilisés sont basés sur des agents anti-inflammatoires et antibactériens. La crème peut être hormonale (à base de glucocorticoïdes) et non hormonale. Les médicaments non hormonaux les plus couramment utilisés: "De-Panthenol", "Fenistil", "Eplan" et quelques autres. Dans le cas où une infection fongique se joint, il est recommandé d'utiliser des agents antimycotiques ("Exoderil"). La pommade "Fenistil" est indispensable en cas de démangeaisons, de gonflements et de rougeurs graves.

Pour la dermatite atopique, la crème Skin-Kap et la pommade à la propolis peuvent être utilisées. Pour améliorer la régénération de la peau affectée, il est conseillé d'utiliser les produits Atopra et Radevit. La crème "Atopra" hydrate la peau, la rend plus douce, a un effet hypoallergénique, protège la peau des facteurs environnementaux négatifs. En cas d’infection secondaire d’origine bactérienne, il est nécessaire d’appliquer des pommades à base de composants antibactériens.

Pour les dermatites sévères, le traitement comprend des hormones. Ces médicaments ne sont utilisés qu'avec l'autorisation du médecin traitant. Les plus populaires sont les médicaments hormonaux suivants: «Diprosalik», «Akriderm», «Sinaflan». Les corticostéroïdes sont prescrits sur une courte période, car ils peuvent provoquer une atrophie cutanée en cas d’utilisation prolongée. Si la peau enflammée devient humide, le traitement devrait inclure des agents de séchage d'écorce de chêne.

Autres traitements

Différents comprimés peuvent être utilisés pour traiter la dermatite. Lorsque le caractère allergique de la maladie et la présence de démangeaisons, des antihistaminiques sont prescrits. Ceux-ci incluent "Loratadin", "Erius", "Tavegil".

Si la dermatite est associée à une intoxication corporelle, différents sorbants peuvent être utilisés («Polyphepan», charbon actif). Les démangeaisons et les brûlures de la peau des mains peuvent perturber le sommeil des personnes malades, au fond desquelles ces dernières deviennent irritables. Dans cette situation, des sédatifs peuvent être prescrits (teinture de valériane ou d’agripaume, racine de pivoine). La physiothérapie peut être nécessaire pour soigner la dermatite. Réflexologie souvent utilisée, thérapie au laser. À la fin du traitement de spa recommandé.

Pour un rétablissement rapide, un régime important est important!

Il est nécessaire d'exclure du régime les pâtisseries, les aliments épicés et gras, les épices, les confiseries, les agrumes, le cacao, les fraises, les champignons, les grenades. Le traitement de la dermatite allergique ou autre implique des soins de la peau. La peau enflammée doit être lavée avec des produits spéciaux («H2O-Sensibo»). Vous pouvez les acheter dans n'importe quelle pharmacie.

Traitement couramment pratiqué des remèdes populaires. Il faut se rappeler que les remèdes populaires ne donnent pas toujours le bon résultat. Avant une telle thérapie, la consultation de l'expert est nécessaire. Le traitement des remèdes populaires implique la préparation de pommades à base de plantes, l'utilisation de lotions, de bains. Bon effet donner des lotions à base d'écorce de chêne, de chélidoine ou de millepertuis.

Un onguent à base de moustache dorée, d'huile d'olive et de valériane est utilisé. Les plateaux sont fabriqués pour les mains sur la base de la décoction et de la succession de camomille. Ainsi, la dermatite se produit lorsque divers irritants sont appliqués sur la peau des mains. Être traité à la maison n'est possible qu'après les recommandations du médecin.

Dermatite - signes cliniques, principes de traitement

La peau protège le corps contre les influences extérieures. Il a une couche cornée dense qui empêche les dommages physiques et chimiques. Il est également riche en cellules immunitaires et répond donc aux facteurs nocifs en développant une inflammation.

La dermatite est une maladie inflammatoire de la peau. Il se produit sous l'influence de facteurs externes ayant un effet irritant ou allergique. Une fois l’effet dommageable terminé, les symptômes de la dermatite disparaissent assez rapidement.

Causes et types

Selon la nature du facteur dommageable, on distingue les types de dermatites simples et allergiques.

Dermatite simple

Il se produit immédiatement après l'action de températures élevées ou basses, de courants électriques, d'acides ou d'alcalins, ainsi que d'autres facteurs mécaniques et chimiques. Il est toujours accompagné d'inflammation. Les symptômes de la maladie apparaissent strictement à la place du dommage. Les principales manifestations cliniques sont une rougeur et un gonflement de la peau, des cloques et la mort possible (nécrose) des tissus. Le plus souvent, ces conditions provoquent une dermatite aiguë.

Dermatite allergique

Se produit suite à une exposition répétée à des produits chimiques qui provoquent une hypersensibilité de type retardée. Les symptômes de la maladie apparaissent quelques jours, voire quelques semaines après le début de l'allergène. Dans l'apparition de cette forme, la prédisposition allergique du corps est importante. Les signes cliniques sont un gonflement, une rougeur de la peau, de nombreuses petites cloques et des démangeaisons de la peau. Souvent, ils n'apparaissent pas sur le lieu d'action du facteur nocif, mais dans des endroits où la peau a développé des tissus adipeux ou est sujette à la transpiration.

Les principales causes de dermatite:

  • rayons ultraviolets, rayons du soleil, rayonnements ionisants;
  • dommages de choc électrique;
  • friction, abrasions de la peau;
  • brûlures et engelures;
  • les alcalis, les acides et autres produits chimiques irritants;
  • des médicaments;
  • jus de certaines plantes.

La toxicodermie est une forme particulière de la maladie. Cela se produit lorsqu'une réaction allergique survient à une substance qui est entrée dans le tube digestif, les poumons ou le sang sans action directe sur la peau.

Les types les plus courants de dermatite sont:

  • simple (contact);
  • contact allergique;
  • l'eczéma;
  • toxicoderma;
  • érythème polymorphe;
  • atopique;
  • l'urticaire;
  • prurigo

Signes cliniques

Ces maladies ont différentes causes, manifestations externes et caractéristiques du traitement.

La dermatite est-elle contagieuse?

Il s’agit d’une maladie non transmissible, elle ne se transmet donc pas de personne à personne.

Dermatite simple

Les symptômes de la maladie ne se manifestent qu’au site des lésions cutanées et disparaissent plusieurs jours après la fin de l’effet du facteur nocif. Le cours de la maladie est aigu. Principales raisons:

  • pression et friction (chaussures inconfortables, callosités sur les paumes et la plante des pieds);
  • érythème fessier chez les enfants;
  • brûlures, frissons, engelures;
  • coup de soleil;
  • rayonnement ionisant.

Au début, il y a une rougeur et un gonflement de la peau, puis des cloques apparaissent avec un contenu léger ou sanglant. Avec des blessures persistantes à la peau, les vésicules s'ouvrent pour former des érosions. Les patients se plaignent de douleurs et de brûlures dans la lésion.

En cas d'inflammation dans les plis cutanés suintante, une infection microbienne se joint facilement à ce fond. Le cours de la maladie devient plus grave et prolongé.

En cas de brûlures graves ou d'engelures, une nécrose cutanée profonde est possible.

Quelques heures après la blessure, si une partie importante de la peau est endommagée, le patient présente une réaction générale: mauvaise santé, vomissements, maux de tête, fièvre.

La particularité de la dermatite simple chez l’enfant: elle peut provoquer un bain avec une température d’eau supérieure à 40 ° C ou avec une concentration légèrement plus élevée en désinfectants (par exemple, le permanganate de potassium). On observe parfois chez les enfants une dermatite à la chenille: lorsqu'une chenille rampe sur la peau, il reste une bandelette enflée de rouge. Si les poils de l'insecte frappent d'autres zones de la peau, une réaction similaire se produit également.

Dermatite allergique de contact

Cette maladie survient lorsque la substance est à nouveau exposée à la peau chez les personnes qui lui présentent une hypersensibilité. Les peintures, les couches de nickel et de chrome, les médicaments (antibiotiques, formol, résorcine et bien d’autres) peuvent provoquer des maladies.

Une inflammation allergique de la peau se produit souvent au contact des plantes, par exemple lorsque vous marchez pieds nus dans un pré, que vous vous détendez dans la nature, pendant la fenaison. Il y a une dermatite aux jambes et aux bras, à l'abdomen. Une rougeur apparaît, puis des cloques qui disparaissent après une semaine et laissent des taches sombres. L'urticaire peut se développer, provoquer des démangeaisons et des brûlures.

Avec l'action constante de l'allergène, la dermatite de contact peut se transformer en eczéma. Dans ce cas, l'inflammation ne disparaît pas, même après la cessation du contact avec le stimulus.

Dermatite allergique de contact

L'eczéma

Il s'agit principalement d'une dermatite chronique causée par une réaction allergique à divers facteurs. L'eczéma aigu dure jusqu'à 3 mois, subaigu - jusqu'à 6 mois, chronique - 6 mois ou plus. La maladie se développe sur le fond de l'action des stimuli externes en combinaison avec une prédisposition interne.

Les principaux facteurs externes de l'eczéma:

  • Nickel (clés, lunettes de jante, pièces de monnaie, bijoux);
  • peintures, vernis, cosmétiques;
  • plastique peint et céramique;
  • du ciment;
  • antiseptiques et antibiotiques à usage externe, pansements adhésifs;
  • tulipes, primevère;
  • caoutchouc, essence, térébenthine, goudron et autres produits chimiques.

Le stress constant et la prédisposition héréditaire jouent un rôle dans le développement de la maladie.

Aussi dans la section: Eczéma

Stades de l'eczéma:

  • rougeur;
  • petites bulles d'ouverture;
  • pleurer l'érosion;
  • séchage avec formation de croûtes.

D'abord, une dermatite apparaît sur le visage ou les mains, puis l'éruption s'étend à toute la peau. L'eczéma se caractérise par un prurit grave, une perturbation du sommeil et une dégradation considérable du bien-être du patient.

En plus du vrai, il existe de telles formes d'eczéma:

  • microbien: autour des ulcères trophiques, des plaies et d'autres lésions cutanées purulentes;
  • varices: près des veines dilatées sur les jambes;
  • séborrhéique: dermatite du cuir chevelu, plis nasogéniens, région interscapulaire;
  • professionnel;
  • dishydrotiques: sur les paumes et la plante des pieds;
  • enfants (diathèse exsudative): se développe avec une prédisposition génétique; Causes - complications de la grossesse, diabète maternel, allaitement au biberon, maladies infectieuses fréquentes, soins médiocres au nourrisson, etc.

Toxicoderma

Il s'agit d'une dermatite courante de nature allergique et toxique, qui survient sous l'action de substances irritantes pénétrant à l'intérieur, dans les poumons ou dans le sang. La principale cause de la maladie est due à des médicaments, en particulier des antibiotiques, des analges, des vitamines du groupe B. Parfois, la réaction se produit lorsque l'on mange de la viande traitée aux antibiotiques. Fait intéressant, la toxodermie peut causer le sperme lorsqu’elle est libérée dans le tractus gastro-intestinal.

Les manifestations de l’allergie aux médicaments sont diverses:

  • taches rouges sur les membres et le corps, accompagnées de larmoiements, démangeaisons, diarrhée, fièvre;
  • lésions squameuses sur le cou, le visage, les extenseurs des membres;
  • une ou plusieurs grandes taches bleuâtres dans la région génitale ou dans la bouche;
  • foyers d'hémorragie sous-cutanée;
  • urticaire et œdème de Quincke, accompagnés, en plus de l'éruption cutanée, de démangeaisons, de brûlures, de faiblesse, de douleurs thoraciques, d'essoufflement, de nausées et de vomissements, de douleurs articulaires.

La forme la plus difficile de dermatite médicamenteuse est le syndrome de Lyell. La cause la plus fréquente de la maladie est les sulfamides, moins souvent les antibiotiques et les analgésiques. Après avoir pris le médicament dans quelques heures, il y a une rougeur, puis de grandes cloques sur la peau. L'état du patient se détériore brutalement jusqu'au coma, la fièvre apparaît. Le détachement de l'épiderme commence par la formation de multiples érosions. La maladie aboutit souvent à une issue défavorable en quelques jours.

Érythème polymorphe exsudatif

C'est une dermatite récurrente, accompagnée de diverses éruptions sur la peau et les muqueuses. L'aggravation se produit au printemps et en automne. La cause de la maladie est constituée de microbes ou de toxines associés à une réaction allergique à ceux-ci.

Des signes cliniques d'érythème polymorphe apparaissent soudainement: douleur à la tête, à la gorge, aux muscles, aux articulations. Ensuite, sur la peau des mains et des pieds, ainsi que dans la bouche, des taches roses gonflées se forment, acquérant une teinte bleuâtre. Des bulles peuvent apparaître au centre. Dans la cavité buccale, au site des bulles, se forme une érosion très douloureuse. En cas de syndrome de Stevens-Johnson grave, le patient ne peut ni parler, ni manger, ni même boire. Les symptômes disparaissent en 1-1,5 mois.

Érythème polymorphe exsudatif

Dermatite atopique

C'est une maladie chronique, accompagnée d'une éruption cutanée, de démangeaisons sévères, d'une sécheresse et d'une desquamation de la peau. Sa cause est le contact avec des allergènes. La dermatite atopique est souvent associée à une pollinose, une rhinite allergique, un asthme bronchique. Il existe souvent une prédisposition génétique à cette pathologie.

La maladie commence dans l'enfance avec des allergies alimentaires. Une éruption cutanée apparaît sur le visage, les coudes, le cou, les jambes et sous les genoux. Chez les enfants, la peau est enflée, rougie, avec des zones d'éruption cutanée et de suintement recouverte de croûtes. À l'adolescence, une dermatite sèche se produit, accompagnée d'un desquamement et d'un épaississement de la peau, principalement du dos et de l'abdomen.

Chez l’adulte, la dermatite atopique est limitée: foyers d’inflammation au cou, au périnée, à l’intérieur des cuisses, aux articulations. Elle se caractérise par des démangeaisons intenses, perturbant grandement le patient et provoquant des troubles névrotiques. Le cours de la maladie est long, la détérioration est plus souvent observée en hiver. Peu à peu, la peau devient galucquée avec un motif souligné, des papules brillantes à la périphérie du foyer et à l'extérieur, un anneau d'hyperpigmentation.

Urticaire

C'est une lésion de la peau qui se manifeste par une éruption cutanée spécifique ressemblant à une brûlure d'ortie et de fortes démangeaisons. La cause la plus fréquente de la maladie est une réaction allergique ou l'action du soleil.

La forme aiguë se présente soudainement sous la forme d'un grand nombre de papules sur la peau du tronc et des extrémités. Ces éléments se fondent dans de grands foyers inégaux. Fièvre possible, maux de tête, nausée, diarrhée. Sans traitement, la maladie dure plusieurs jours.

Un œdème de Quincke aigu se développe soudainement. Sur le visage, sur les paupières, dans la région génitale, il y a une pâleur et un gonflement dense de la peau. Ça passe en 1-2 jours, les démangeaisons ne sont pas typiques. L'œdème du larynx et du pharynx de Quincke est dangereux car il peut provoquer un étouffement.

L'urticaire chronique récurrente apparaît par vagues pendant de nombreuses années. Ses manifestations ressemblent à des formes aiguës, mais moins prononcées.

Prurigo

Cette dermatite est de nature allergique et est souvent associée à une indigestion.

Chez les enfants, le prurit survient à un âge précoce sous forme d'allergie alimentaire. Elle s'accompagne de démangeaisons, gonflement de la peau du visage, du corps et des extrémités. L'enfant peigne fortement les lésions qui se couvrent de croûtes. Contrairement à la dermatite atopique, il n’ya pas d’épaississement et d’hyperpigmentation de la peau, les éruptions cutanées n’affectent pas les surfaces fléchisseurs des articulations. Chez certains enfants, le prurit disparaît avec le temps.

Les éraflures chez les adultes surviennent principalement chez les femmes âgées. Les papules prurigineuses inflammatoires sont situées sur les surfaces extenseurs des articulations, sur le dos, le ventre, les fesses. Les rayures intenses entraînent l’ajout d’une infection secondaire et d’une suppuration. Le prurit provoque l'insomnie et des troubles névrotiques.

1. gratter
2. Dermite séborrhéique

Lisez à propos de prurit et d'autres types de dermatose provoquant des démangeaisons dans notre article précédent.

Dermatite enceinte

Pendant la grossesse, sur fond de modifications naturelles de l'immunité, de nombreuses maladies de la peau peuvent survenir ou s'aggraver, le plus souvent une dermatite atopique. Parfois, il y a un érythème exsudatif sur la peau de l'abdomen.

La dermatite pendant la grossesse présente les mêmes manifestations qu'en dehors de celle-ci: rougeur et inflammation de la peau, formation d'éruptions cutanées ou de formation de cloques, desquamation et démangeaisons de la peau.

Une des caractéristiques de la maladie à cette époque sont les difficultés de traitement associées à la consommation limitée de médicaments. Par conséquent, la prévention est importante. Tout d'abord, vous devez suivre un régime hypoallergénique et éviter tout contact avec des allergènes potentiels. Lorsque les premiers signes d'inflammation apparaissent, il est nécessaire de ne pas se soigner, mais de consulter un dermatologue.

Autres types et groupes de dermatites:

Diagnostics

La reconnaissance de la maladie est basée sur l'apparence de la lésion. Un gonflement, une rougeur de la peau, des cloques ou des cloques avec une légère teneur permettent au médecin de suggérer une dermatite.

Dans les lésions cutanées allergiques au cours de la période d'affaissement de l'inflammation, des échantillons contenant des allergènes sont utilisés. Ils vous permettent de détecter une substance qui provoque une inflammation.

La détection d'anticorps spécifiques aux allergènes est généralement non informative. Cependant, le diagnostic sérologique peut être utilisé pour évaluer l'efficacité du traitement.

Pour exclure d'autres formes de lésions cutanées, un examen utilisant une lampe de Wood, un grattage ou une microscopie de frottis à la surface de la lésion et d'autres méthodes de diagnostic peuvent être utilisés.

En cas de dermatite chronique, il est nécessaire que le dépistage soit effectué non seulement par un dermatologue, mais également par un médecin généraliste. Souvent, leur traitement aide également à guérir l'inflammation de la peau.

Traitement

Pour réussir à vous débarrasser de la maladie, vous devriez consulter un médecin. Il est nécessaire d’exclure tout contact avec des allergènes, une nutrition adéquate, l’utilisation d’agents externes et de préparations pour administration orale.

Un régime alimentaire contre la dermatite comprend une quantité adéquate de protéines, de glucides et de vitamines, avec restriction des graisses animales et des sucres. Il est nécessaire de refuser de tels produits: chocolat, miel, noix, alcool, œufs, agrumes, cantaloup, ananas, fruits de mer, produits fumés, mayonnaise, vinaigre, moutarde, raifort, lait, tomates, radis, radis, épices.

Traitement des caries dentaires, des amygdalites chroniques et d’autres maladies infectieuses.

Thérapie locale

Le traitement de la dermatite comprend les médicaments à usage externe:

  • bains et lotions antiseptiques et séchant, traitement des foyers à la fucorcine, solution de permanganate de potassium;
  • des crèmes et des onguents à action anti-inflammatoire contenant un agent hormonal, par exemple le Sinaflan;
  • médicaments qui accélèrent la récupération de la peau, tels que Bepanten.

La dermatite du cuir chevelu est traitée à l'aide de shampooings spéciaux, tels que Sulsena ou Friderm Zinc. Contrairement aux antifongiques pour la séborrhée, ils n'ont pas d'effet antimicrobien, mais éliminent en douceur et efficacement les démangeaisons, la desquamation, l'inflammation et la formation excessive de sébum.

L'utilisation de médicaments systémiques et autres

Comment traiter une dermatite avec un manque d'efficacité des fonds externes? Dans ce cas, le médecin vous prescrira des pilules ou des solutions injectables agissant sur différentes parties de la maladie:

  • antihistaminiques - Loratadine et autres;
  • dans les cas graves, hormones (prednisone) à court terme;
  • sédatifs et tranquillisants pour les démangeaisons cutanées graves - Nitrazépam;
  • enzymes du système digestif - pancreatine;
  • avec un gonflement grave - diurétique;
  • pour éliminer les allergènes des intestins - enterosorbents, par exemple, Polyphepan;
  • médecine moderne pour de nombreuses lésions cutanées - pimécrolimus;
  • dans certains cas, par exemple avec l'eczéma - immunomodulateurs.

L'administration intramusculaire ou intraveineuse de gluconate de calcium, sulfate de magnésium, est souvent utilisée. Les vitamines sont prescrits. Pour les infections microbiennes secondaires, on utilise des crèmes et des onguents à effet antibactérien et anti-inflammatoire, par exemple Oxicort.

Dans de nombreux cas de dermatite, la physiothérapie est utilisée, par exemple, pour l’eczéma - l’irradiation ultraviolette de la peau. Dans les cas graves, des méthodes de détoxification extracorporelles sont utilisées, notamment la plasmaphérèse.

Recettes pour la médecine non conventionnelle

Le traitement des remèdes populaires contre la dermatite comprend des lotions ou un lavage des lésions lors de la perfusion de telles plantes:

  • thé noir;
  • feuilles de plantain;
  • racine d'althée;
  • fleurs de camomille et d'herbe;
  • le pied des pieds.

Vous pouvez utiliser du jus dilué de chélidoine, série de perfusions. Une compresse de pommes de terre crues râpées aide à soulager les démangeaisons. Pour se laver les mains, il est préférable d'utiliser du savon pour bébé. S'il n'y a pas d'allergie, le savon au goudron, la désinfection et le séchage de la peau sont également utiles.

Gardez à l'esprit les principes de base du traitement de la dermatite:

  • «Ne pas irriter irrité»: l'iode, vert brillant, les solutions alcooliques ne doivent pas être appliqués sur les zones d'inflammation et les ampoules;
  • «Mouillé - mouillé»: avec des érosions et des cloques humides, des pansements humides et des compresses sont nécessaires, avec une surface sèche, un mouillage excessif peut causer un trempage de la peau et une aggravation des symptômes.

À la maison, vous pouvez adoucir la peau enflammée avec de l'huile d'arbre à thé ou de la pommade à la propolis. Crèmes cosmétiques hypoallergéniques avec un effet hydratant et adoucissant sont également utilisés, vous pouvez utiliser une crème pour bébé.

Prévention

Pour éviter une dermatite simple, il suffit d'éviter le contact avec des températures élevées ou basses, le frottement, les rayonnements ionisants, les produits chimiques et autres facteurs nocifs. Au travail et à la maison, vous devez suivre les règles pour travailler avec des produits chimiques et utiliser un équipement de protection individuelle, tel que des gants.

Prévention de la dermatite allergique et de l'eczéma:

  • bonne nutrition d'une femme enceinte;
  • l'allaitement maternel;
  • rejet des bains chauds;
  • traitement des varices, utilisation de bas ou de bandages élastiques;
  • respect d'un régime hypoallergénique;
  • l'utilisation de détergents et de cosmétiques naturels ou hypoallergéniques;
  • rejet des bijoux en métal;
  • utilisation de vêtements uniquement en tissu naturel;
  • traitement dans les stations de direction dermatologique;
  • exposition au soleil uniquement le matin ou le soir, utilisation d'un écran solaire avec un FPS d'au moins 50 (protection maximale).